Les Chandeliers Japonais

Présentation des chandeliers japonais

14 5 2013 - 3 commentaires
ProRealTime
Munehisa Homma

Définition et histoire des chandeliers japonais

Les chandeliers japonais (candlesticks en anglais) sont un mode de représentation utilisé en analyse graphique, au même titre que l'affichage en ligne ou en barres. Compte tenu de sa facilité d'interprétation et de sa pertinence, il s'agit d'un standard les plus employés. Le concept a été inventé au 18ème siècle par le japonais Munehisa Homma qui intervenait sur le marché du riz et développa considérablement sa fortune familiale. En consignant quotidiennement les prix du riz (niveaux d'ouverture, de clôture et extrémités) et en les représentant graphiquement, il est parvenu à distinguer des formations aux conséquences récurrentes, qu'il a lui même brillamment exploité sur les marchés.

Quelle est l'efficacité des chandeliers japonais ?

Si les chandeliers japonais sont aussi efficaces, c'est parce qu'ils reflètent très justement la psychologie des différents intervenants et donc de l'ensemble du marché. En 1755, Munehisa Homma a ainsi mis en lumière dans son ouvrage 'The Fountain of Gold' l'aspect essentiel de la psychologie sur les marchés, les émotions des traders ayant clairement une influence sur leur comportement et donc sur les cours.

Steve Nison, l'américain qui a popularisé les chandeliers japonais

L'emploi de ce mode de représentation reste toutefois relativement récent sur les marchés financiers occidentaux. Ce système a été popularisé au début des années 1990 par un l'analyse américain Steve Nison, auteur d'un ouvrage devenu une référence en la matière : 'Les Chandeliers Japonais'. Tout est parti d'une rencontre avec un courtier japonais qui utilisait cet outil pour analyser le marché, ce qui lui a donné envie de faire des recherches poussées afin de pleinement comprendre et maîtriser cette approche.

Comment lire un graphique en chandeliers japonais

Ce rappel historique effectué, passons à présent aux aspects concrets. Voici les quatre données utilisées pour représenter visuellement l'évolution d'un cours :

  • le cours d'ouverture
  • le plus haut
  • le plus bas
  • le cours du clôture

Lorsque le cours de clôture est supérieur au cours d'ouverture, le corps de la bougie est blanc (ou vert) et on parle alors d'énergie positive (yang) car le courant acheteur a dominé les échanges. Lorsque le cours de clôture est inférieur au cours d'ouverture, le corps de la bougie est noir (ou rouge) et on parle d'énergie négative (yin) car le courant vendeur a dominé les échanges.

Les informations contenues et la terminologie des chandeliers japonais

Ces données varient selon l'unité de temps sélectionnée : si vous observez un graphique sur une base mensuelle, le cours d'ouverture sera celui du premier jour du mois, le cours de clôture sera celui du dernier jours du mois, le plus haut correspondra au niveau de prix le plus élevé atteint dans le mois, et inversement  s'agissant du plus bas. Même principe de fonctionnement que l'on soit sur du 5, 10, 60 minutes, journalier, hebdomadaire, etc.

 >> Accéder à la seconde partie : Employer la lecture en chandeliers japonais pour déterminer la tendance

Présentation des chandeliers japonais
2.33 3 votes

ProRealTime    Pourquoi je trade avec ProRealTime Futures et ProRealTime CFDs à risque limité ?

   Pourquoi je trade avec deux brokers différents ?

   Essayez la meilleure plateforme de trading 2017. Ouvrez un compte Démo Gratuit ou Réel

  Exclusif : 2 séances de coaching formation trading gratuites (valeur 500€)

3 Commentaires pour Présentation des chandeliers japonais

  1. Alex974 dit :

    Arigatō Jerôme chan 🙂
    Moi je les utilises au quotidien.

Laisser un commentaire

Recevoir la Newsletter et les Webinaires gratuits !


Inscription au Forum

Blog: 1754 articles 12.736 commentaires Forum: 567.982 messages 8300 membres
Devenez actif ! Rejoignez Andlil et sa Communauté de traders passionnés

Mon compte de trading avec PRT Futures

ProRealTime

Inscription à la Newslettre

Recevez les Nouvelles + Invitations

En direct du Forum

Les derniers commentaires

  • Billy : Il y a 25 la mode pour beaucoup d'ensi était de taper à la…
  • Kero : Chris, tu confondrais pas avec Normale (ENS) qui effectiveme…
  • chris : Effectivement pas mal de monde autour de Benoist et il le va…
  • chris : Et hier on est bien remontés en flèche et aujourd'hui ça …
  • chris : Quand on parle Centrale c'est Paris ou Lyon, mais Marseille.…

Faire une Recherche