ProRealTime
Pour échanger sur les options, la couverture sur options, le calcul des options...

Re: Options et commodities

par Sagal » 30 Nov 2018 22:02

J'ai peut être mal compris ce que tu me demandes mais pour la partie évolution d'une courbe P&L pour chaque option en fonction de l'évolution du cours et du temps écoulé, et bien ce n'est pas des choses qui m'intéressent ce genre de courbe. Je m'intéresse à ces courbes avant de me positionner, mais une fois dessus je ne regarde plus. Pour la vente d'options je suis de l'école: "c'est à la fin du bal que l'on paye les musiciens et pas avant" ou "l'essentiel c'est d'être juste au dessus du strike ou juste en dessous (en fonction d'un short put ou d'un short call) à l'expiration du contrat", ou "il ne s'agit pas de gagner un match par 3 but d'écart mais de le gagner même d'un seul but" etc.
Donc une fois l'échéance passée on fait les comptes puis vient très vite l'autre échéance et ainsi de suite...et il faut se positionner sur les mois qui suivent (au moins 3 à l'avance).
Je suis positionné sur Brent, HG Copper, Cotton, Cocoa et Natural Gaz avec une échéance en décembre, 3 en janvier, 2 en février, 1 en mars et 2 en avril. Ce weekend je me repenche sur Corn et Soybeans dans l'hypothèse ou il y aurait un début d'accord Xi - Trump. Si les métaux précieux n'étaient pas aussi déprimés, je prendrai 2 ou 3 contrats dessus mais je suis l'affaire de très près pour autant...

Re: Options et commodities

par gribouille » 04 Déc 2018 11:48

Sagal a écrit:Je m'intéresse à ces courbes avant de me positionner, mais une fois dessus je ne regarde plus. ...Donc une fois l'échéance passée on fait les comptes puis vient très vite l'autre échéance et ainsi de suite...et il faut se positionner sur les mois qui suivent (au moins 3 à l'avance).
Bonjour Sagal,
Pour ma part, je regarde la courbe de P&L du portefeuille à chaque mise à jour, ça me permet de voir où sont mes risques.

Par exemple, le graphe ci-dessous représente une position fictive. Le trait bleu représente le P&L de la position aujourd'hui, le trait rouge représente le P&L à l'échéance des options (toutes les options ont la même échéance).

Je vois qu'à échéance, j'ai un P&L positif entre environ 3000 et 3270, puis en dessous de 2820. J'ai un risque si le sous-jacent (trait pointillé) descend sous les 3000 (soit environ une baisse de 3%) ou passe au dessus de 3270. Par contre, si j'attends une forte baisse, ma position sera gagnante.
Du coup, je me dis que si le sous-jacent descend, je mettrais en place la stratégie de protection que j'avais envisagée, puisque normalement, on réfléchit au plan B à l'initiation de la position .... ;) .

Voilà en résumé comment je me sers de cette courbe de P&L :)

jl
Fichiers joints

Re: Options et commodities

par Sagal » 04 Déc 2018 15:53

Ton analyse est pertinente et présente sans doute un avantage pour toi. J'ai mis page 3 et 4 des exemples de courbes et avec le fichier Exel je peux effectivement faire varier la date d'échéance, évaluer l'ajout d'autres spreads etc. Je peux aussi regarder toutes les heures ou tous les jours si je voulais l'évolution de chaque position...Mais dans le cas d'un spread voir une position rouge et l'autre verte ne m'apporte rien.
Donc je considère que dans mon cas c'est une perte de temps:
1- J'opère avec des credit spreads, donc la perte maximale tout comme le gain maximal sont enregistrés, je n'ai pas besoin de plan B (puisqu'il est déjà intégré)
2-J'ai une exception ou je n'ai pas pu couvrir avec des spreads mais j'ai couvert avec des futures à déclenchement automatique à partir d'un certain niveau, donc à peu près le même cas de figure que 1
3.J'ai en ce moment 12 positions nettes (je ne parle pas en comptant les spreads), donc si je m'amusais à cela j'y passerai trop de temps
4-Je consacre plus le temps à voir en fonction de l'évolution des cours du sous-jacent si à un moment donné éventuellement en plus des spreads qui me couvrent déjà je pourrais envisager de compenser des pertes éventuelles en ouvrant des futures. Mais pour cela il faudrait que je sois quasi- sûr que ma perte va aller au maximum prévu, c'est donc en tout dernier ressort et je l'espère exceptionnel (je n'ai pas quitté les futures pour m'y remettre, j'ai quitté les futures pour faire des options). Et surtout je consacre plus mon temps à déterminer quelle sera la prochaine position à ouvrir vu que je dois avoir en permence 4 échéances qui se terminent par mois avec au moins 3 mois d'avance.

Re: Options et commodities

par Sagal » 24 Déc 2018 17:52

Situation à un jour et quelque de l'expiration de mon premier spread commodities sur options: ce dernier, touchons du bois, se présente bien (j'ai 10% d'avance environ, mais sur le gaz naturel c'est perdable en un jour). Le contrat expirant fin janvier c'est du neutre pour l'instant et celui de fin février également, Le coton expirant le 8 février se présente mal je suis en dessous de mon break-even point et en perte potentielle de 1500 euros, mais il reste du temps...
Je peux vous dire cela car j'ai passé environ une heure à ajouter les cours en temps différé mais avec mise à jour automatique et à mettre des codes couleurs à autodéclenchement puis à affiner quelques calculs supplémentaires à partir de la feuille google sheet que j'ai signalé le 30 juillet et que j'ai intégré à mon portfolio principal:
portfolio-tracker-en-ligne-gratuit-t5366-60.html

J'aime beaucoup les feuilles google sheet pour les portfolio comme vous avez peut être pu le constater car cela me permet d'avoir un backup par rapport à mes brokers, à avoir tout l'historique de mes transactions, à vérifier qu'il n'y a pas d'erreur (pas une erreur mais sur des put naked j'ai eu un coup le premium versé sur gaz naturel et sur le brent ce n'est pas le cas c'est calculé au jour le jour et premium versé le jour de l'expiration), des graphiques et des indices de performances spécifiques et de plus me permet de travailler hors du site de mes brokers.
Donc grâce à ce travail sur le fichier GS je peux y voir un peu plus clair sur la situation présente. D'accord j'aurais pu aller sur mon broker et additioner certains contrats mais je vous garanti que je n'aurai pas eu les idées plus claires que maintenant, je pense bien au contraire (et maintenant je peux suivre très facilement)...
Tenez compte du fait (pour la partie options et commodities) que j'ai 32 lignes sur options et 3 futures s'étalant jusqu'à fin avril 2019: donc en comptant un spread pour une position: 17 positions sur options et 3 futures.
Si les choses en restent là pour le brent ou même si les cours continuent de baisser, cela ne change plus rien, pour l'instant j'ai assez bien limité les dégats sur le brent et j'ai quasiment maintenu les premiums obtenus (ceci grâce à avoir shorté des futures sur brent sur échéance mars et avril au dessus du break-even point de ces échéances).
Comme déjà dit par contre si les cours devaient faire le yo-yo autour de mes break-even points pour le brent ou ultérieurement pour le call naked de février pour le gaz naturel j'aurai la vie très difficile et la situation changerait du tout au tout et cela très rapidement...

Re: Options et commodities

par Sagal » 24 Déc 2018 21:55

Rectificatif: j'ai fait une erreur de calcul: je ne conserve pas les premiums du brent, je les perds et je suis à peu près à l'équilibre

Re: Options et commodities

par Sagal » 29 Déc 2018 19:46

J'ai fait une erreur de raisonnement (qui me coute environ 1.5 point sur le brent x2, mais il se peut que j'arrive à rattraper le coup si les circonstances sont favorables et que j'agis au bon moment) que je pense dorénavant je ne ferai plus. Elle est due à trop se concentrer sur les futures et perdre de vue l'évolution de prix des options une fois en dessous de mon strike et en particulier par le fait que sur un contrat je prends un short futures au dessus de mon strike.
C'est à propos des short put options naked sur le brent qui sont couverts par le sous-jacent donc un short futures. Lorsque j'ai voulu remonter mon short futures à l'occasion d'une remontée du cours du pétrole (donc en sortant de la position short tout en mettant un ordre d'achat plus bas et en remontant progressivement le prix d'achat du short futures), une fois le prix du brent stabilisé et au 1er signe de faiblesse, il fallait tout de suite se recouvrir avec les short futures sur les 2 premiers contrats qui sont au dessus de mon strike au lieu d'attendre que mon ordre d'achat short soit éxecuté un peu plus bas que lors de la phase de stabilisation (cela étant valable tant que le cours est en dessous du strike de mon option).
Donc l'objectif si les cours remontent reste de remonter au plus près le niveau de 2 short futures et ce jusqu'à environ le break-even point et de sortir du 3ème au plus vite si les cours remontent.
On se rend bien compte avec le tableau qui suit que la perte reste constante jusqu'au niveau du strike de l'option (sur la rangée "totale" du tableau ci-dessous avec pos1: le short put option naked; pos2: le short futures).
Au passage, si j'arrive à me sortir du guepier brent et bien j'aurai ajouté une possibilité de trading qui pourra être utilisée dans certaines circonstances similaires (forte volatilité et forte amplitude). Un exemple qui me vient directement en tête est le gaz naturel entre novembre et février.
Fichiers joints

Re: Options et commodities

par Sagal » 29 Déc 2018 21:54

Vous allez me dire que je dis des évidences, mais l'échéance n°2 est particulièrement claire une fois la table préparée:
Pos1: short naked put option 58. Pos2 et Pos3 credit spread put options 52.5/50 et Pos4: short futures pour couvrir la position nue en gras.
On se rend compte que dès que les cours du futures vont évoluer au dessus du prix d'achat et si je suis à peu près convaincu que ce se sera le cas, il faut en sortir très vite quitte à mettre par précaution un ordre d'achat short à un niveau plus bas. En coupant le short les valeurs négatives en gras ne s'imputent pas au total. Pour autant il faut garder la tête froide car comme on le voit sur le total et sans toucher aux positions entre un cours à 52.8 et un cours à 57.8 la perte reste strictement la même...Donc dans ce cas de figure, agir uniquement lorsque les choses deviennent claires, car c'est au contraire en étant executé plus bas en étant sorti que la perte s'aggrave.

Edit dernier cas de figure sur un 3ème contrat, short put naked couvert par un short futures mais ce dernier ouvert au dessus du strike. Ce cas est toujours clair même sans tableau...avec la petite subtilité toutefois qu'au niveau ou il a été pris, le gain est même maximal une fois en dessous du strike du put options naked...

Edit 2 Comme il était écrit dans le livre de Cordier, dans mon cas de figure, les lettres grecques ou l'évolution du prix des option me passent très, très au dessus de la tête une fois rentré en position. Ce qui m'importe c'est la date de l'échéance, donc le temps qui reste, l'évolution du prix du sous-jacent une fois entré en position, les stratégies éventuellement à utiliser comme plan B et le timing le plus approprié pour les prochaines entrées que ce soit sur la même valeur à une échéance plus éloignée ou d'autres valeurs.
Fichiers joints

Re: Options et commodities

par Sagal » 26 Jan 2019 13:16

Quelques nouvelles sur en quelque sorte mon journal dédié au trading sur options sur commodities. J'ai quelques options qui expirent sous peu. 2 se présentent pas trop bien (lean hogs et coton mais il reste un peu de temps).
Je vais donc pouvoir finaliser mon carnet pour le mois d'avril qui est déjà quasi plein (soybeans et soybeans oil tout comme café robusta et arabica sont en balance, mais je pourrais aussi prendre les 4) et commencer celui de mai (cacao et brent sont nominés tout comme cuivre).

Quelques observations/conclusions après quelques mois d'expérience (en plus de celles qui figurent plus haut sur le capital minimum nécessaire sur options sur commodities plusieurs messages plus haut; ce dernier pouvant évoluer en fonction des gains visés et de la prise de risque assumée):
1- pas besoin de temps réels sur le prix des options, un temps "réel" gratuit sur le sous-jacent avec un de mes brokers, en ligne voire même le temps différé de mon brocker me suffit
2- pas d'intérêts pour les lettres grecques si ce n'est avant l'achat le calcul de la différence de prix entre celui modélisé et le réel
3- pas d'intérêts de clôturer un spread avant l'expiration (dans la plupart des cas revient plus cher et il y a toujours une chance en ne coupant pas que les pertes soient minimes)
4- la séquence de prise d'ordre pour le spread est importante: ne jamais acheter avant d'avoir vendu
5- eviter les naked put/call. les utiliser en cas de plan B ou d'opportunité
6- corrollaire eviter les ratio spread et pareil que point 5
7- prevoir la direction du marché mondial 3 mois à l'avance est important tout comme de ne pas se tromper de sens
8- AT, fondamental et seasonnalité sont importants à maitriser
9- Avoir une bonne expérience sur futures ou c.fd sur commodities est important
10- compatible avec une activité autre à 100% et avec la vie de famille
11- aide à renforcer sa patience
12- c'est comme un match entre 2 équipes, tant que l'arbitre n'a pas sifflé la fin du match (date et heure et minute exacte d'expiration des options) on peut selon les cas encore gagner le match, encore égaliser ou encore perdre le match
13- Le niveau de stress est en rapport avec l'utilisation ou non de naked put/call ou de ratio spread
14- Plusieurs stratégies de préservations des fonds sont possibles si besoin et évoluent avec le temps et l'orientation de la tendance et le niveau des résistances/supports
15- Cela reste prenant car sur 16 spreads ouverts il y en aura toujours un ou plus qui passent sous ou sont proche du break-even et nécessite d'analyser des plans B ou des opportunités
16- Si la volatilité est importante ne pas hésiter pour la constitution de son spread à abaisser ses prétentions sur le prix demandé (pour ne pas l'avoir fait à un moment donné je me suis retrouvé sur le brent avec un naked put sur 2 échéances différentes)
17- pour récolter un credit spread interessant avec une stratégie OTM il y a quasi-obligation de s'y prendre au moins 30 jours à l'avance et en générale plutôt 45-100 jours à l'avance

En résumé j'aime faire ce que je fais et je pense continuer assez longtemps (que ce soit trading sur options sur commodities ou sur investissements long termes voire trading court terme je n'exclus rien).

Re: Options et commodities

par Sagal » 29 Jan 2019 09:32

Bon je reviens plus tôt que prévu pour relater mon expérience dans le cas d'un credit spread sur options pour lequel un des 2 spreads est ITM à l'expiration.
Dans mon cas précis il s'agit de natural gas un credit spread 3.05/2.8. Passons sur le fait que vendredi c'était largement OTM mais qu'entre minuit et 6h du matin lundi il a perdu environ 8% pour passer ITM. J'ai laissé la clôture automatique se faire (22h30) marché fermant à 23h. A 23h chez Saxo pas grand chose d'affiché si ce n'est position clôturé et on peut avoir accès au dernier prix de l'option. Le lendemain je reçois les messages de clôture à 0 pour NG, HG et Brent. Heureusement je cherche un peu plus mouvement d'argent sur portefeuille rien, (sauf le brent enregistré), je me dis tiens c'est bizarre, je cherche encore plus (vous pourriez me dire c'est visible sur la fenetre trading des positions ouvertes oui, sauf que ma liste est longue et je n'ai pas vu...) transactions initiées et fermées et là bingo c'est visible: ouverture d'un futures long NG au strike ou j'avais vendu l'option soit 3.05. Donc je clôture. Bien sûr si le prix augmente d'ici à l'expiration du futures quelqu'un d'autre que moi aurait pu le regretter mais je ne suis pas dans cet état d'esprit. C'est un point à garder en tête cependant à l'avenir comme il y a souvent quelques jours de différence entre la clôture sur options et la clôture sur le sous-jacent.

Moralité et leçons à en tirer. Sur le document de Saxo Options Contract Specification, il est bien mentionné settlement futures. Comme de plus Saxo considère tout spread sur options comme indépendant (ne joue que dans le calcul de la maintenance) et bien si l'option vendue constituant le spead se retrouve le jour de l'expiration ITM il faut mieux clôturer avant l'expiration. Autrement délivrance en futures. Cela n'a pas trop porté à conséquence dans mon cas (le NG a très peu évolué entre cloture hier et moment ou j'ai clôturé le futures), mais pour du brent ou du natural gaz pour quelqu'un qui va se coucher un peu après 23h et qui va donc rater la réouverture des marchés à minuit s'il y a du mouvement (dans le sens contraire de celui espéré) ou s'il n'y prend pas garde c'est des dégats assurés

Bien sûr j'avais lu et je savais qu'il valait mieux clôturer avant la date d'expiration pour se protéger mais je voulais voir. J'ai vu, il y a eu peu de conséquences et désormais je le garde graver dans ma tête et à l'avenir si je laisse courir ce sera avec l'idée que le futures pourra (selon les cas) remonter ou baisser un peu avant l'expiration du futur.

Pour la petite histoire mon 1er naked put options brent à 59 est passé de justesse mais est passé et mon 1er credit spread options sur le cuivre est aussi passé (inutile de préciser que j'ai une perte sur le NG mais reste positif avec le gain sur NG de décembre).

Re: Options et commodities

par Sagal » 30 Jan 2019 17:42

J'ai dit quelque chose d'imprécis 2 posts plus haut et je modifie donc:
3- pas d'intérêts de clôturer un spread avant l'expiration dans le cas ou les 2 parties du spread sont toutes 2 largement OTM et qu'il n'y a quasi-plus de chance que celle qui a été vendue (la partie credit) repasse en ATM ou ITM
Corollaire: si celle qui a été vendue (la partie credit) a des chances de passer ATM ou ITM et qu'il reste un ou deux jours il vaut bien mieux la clôturer et encaisser un peu moins que prévu plutôt que de risquer de passer en négatif.

Articles en relation
options européennes et options américaines
par Diabolo » 18 Fév 2017 17:55 (1 Réponses)
Les Options
Fichier(s) joint(s) par Chouini l'ourson » 04 Mai 2013 01:20 (1208 Réponses)
Options sur ETF
Fichier(s) joint(s) par Mouffti » 08 Oct 2018 19:09 (2 Réponses)
Forum options
par Pierre-trading » 05 Oct 2016 23:36 (9 Réponses)
Options et dividendes
par Diabolo » 31 Oct 2016 13:24 (3 Réponses)
options et courtier
par salador » 22 Mar 2017 12:26 (36 Réponses)
Options et liquidité
par Eversa » 21 Aoû 2017 18:48 (3 Réponses)
Fin des options chez IG
par Benoist Rousseau » 20 Juil 2018 09:41 (19 Réponses)
Emissions sur les options
par Diabolo » 03 Jan 2018 19:49 (2 Réponses)
IG Markets Options
par Benoist Rousseau » 18 Juil 2018 20:11 (27 Réponses)

ProRealTime