Interdiction de vente à découvert sur certaines valeurs financières italiennes

Basta ! - 24 7 2012 - 10 commentaires
ProRealTime

Information trouvé sur le site d'IG Markets : on a l'impression de revenir un an en arrière en août 2011 🙂

Interdiction de vente à découvert sur certaines valeurs financières italiennes

En raison d’une forte volatilité sur les marchés, le régulateur financier italien CONSOB vient d’annoncer une interdiction « éclaire » de la vente à découvert sur les valeurs bancaires et financières.

Toute opération de vente à découvert est donc interdite aujoud'hui entre 13h30 et 18h00 sur les valeurs suivantes :

Azimut Holding, Banca Carige, Banca Finnat, Banca Generali, Banca Ifis, Banca Intermobiliare, Banca Monte Paschi Siena, Banca Popolare Emilia Romagna, Banca Popolare Etruria e Lazio, Banca Popolare Milano, Banca Popolare Sondrio, Banca Profilo, Banco di Desio e Brianza, Banco di Sardegna Risp, Banco Popolare, Cattolica Assicurazioni, Credito Artigiano, Credito Emiliano, Credito Valtellinese, Fondiaria - Sai, Generali, Intesa Sanpaolo, Mediobanca, Mediolanum, Milano Assicurazioni, Ubi Banca, Unicredit, Unipol, Vittoria Assicurazioni.

Votez pour cet Article
ProRealTime    Pourquoi je trade les CFDs et les Futures en même temps ?

   Pourquoi je trade avec ProRealTime CFD et ProRealTime Futures ?

   Essayez un compte Démo Gratuit ou Réel

  Exclusif : 2 séances de coaching formation trading gratuites (valeur 500€)

Partagez cet article, c'est bon pour la santé
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

10 Commentaires pour Interdiction de vente à découvert sur certaines valeurs financières italiennes

  1. Marco dit :

    Bonjour,

    N’étant que débutant en bourse, dite moi si je me trompe, quand la vad est interdite sur une valeur alors cette valeur ne peut que monter puisqu'il est impossible de spéculer à la baisse dessus ?

  2. Benoist Rousseau dit :

    Non ce n'est pas automatique car les gens qui possèdent ces action sont le droit de les vendre. Tu n'as plus droit d'en vendre SI tu n'en possèdes pas. Cela a pour effet de ralentir la baisse, mais cela peut toujours baisser.

  3. Benoist Rousseau dit :

    On peut toujours spéculer à la baisse mais tout ce que tu indiques n'a aucune conséquence sur la formation des prix. Seules les échanges entre actions réelles ont un impact sur leurs cours et sur celui des indices.

    On peut vader à mort les warrants, cfds, etfs, turbos, options, futures...cela n'a aucun impact sur les cours réels. Ce n'est pas symbolique, seuls les personnes ayant en portefeuille ses valeurs peuvent en vendre réellement et donc faire baisser les cours. Cela permet d'amortir la baisse, elle est réduite par rapport à ce qu'elle serait si la VAD sur actions étaient encore possibles pour les non détenteurs de titres. En 2008, on aurait eu la SG à 1€ comme on a sur Alcatel si la VAD sans titre avait été maintenue 😉 Cela permet d’atténuer considérablement les baisses possibles (il y en a toujours bien entendu) en asséchant mécaniquement le potentiel de l'offre. On ne vad plus à crédit, on vend que si on en a en portefeuille et pas plus que l'on en a, cela change tout. Par exemple, je ne peux plus vendre 50.000 actions que je n'ai pas, je suis bloqué sur ces titres car je n'en possède pas. Je peux me rabattre sur les dérivés mais mes ventes de 50.000 actions en équivalent cfds, futures... n'a pas d'impact sur le cours de l'action réelle donc je ne participe pas à sa baisse, je perds mon impact sur le cours réel, je tape dans le vide 😉

    Tu peux vader 3 milliards d'euros sur cfds, warrants sur une action ou indice (hypothèse, cela n'est pas possible du fait du montant), cela ne fera pas bouger d'un yota le cours réel 😉 Idem pour futures, beaucoup de gens arrivent à oublier la base, la formation du prix (c'est pour cela que le scalping sur carnet d'ordres sur futures, c'est du vent 😉 on peut y croire si on ne sait pas ce qu'est un futures et comment il se calcule (il tente juste de répliquer juste le réel, il n'agit en rien sur le réel.

    Par exemple, sur le carnet d'ordres sur futures tu peux voir des milliers de lots à l'achat, ils seront balayés en 2 secondes si le cours de l'action ou de l'indice qu'il reflète baisse). Bref le réel c'est juste le CO des actions qui permettent de calculer le cours d'un indice (panier d'actions pondérées). Tout le reste, futures, cfds, warrants, turbos, etfs, options... c'est de la spéculation qui n'a aucun impact sur le cours réel... éventuellement les cfds du fait de la couverture du broker, mais c'est plus que marginal car je ne connais pas beaucoup de monde qui peuvent investir 10 M d'euros sur cfds, si on a cette somme on est sur futures et pas besoin de couverture du broker sur le marché).

    Seule exception, le cours des matières premières qui lui dépend des futures car il est l'indicateur du "réel".

  4. sam ventura dit :

    la vad a été interdite sur les valeurs financières en 2008, cela n'a eu aucun effet elles se sont effondrés, il existe d'autre façon de spéculé a la baisse warrant, turbo, cfd, indice séctoriel, cette mesure a plutôt un effet symbolique

  5. Marco dit :

    De toutes façons mêmes si vader sur les cfds avait un impact sur la formation du prix du cours réel.
    On n’aurait pas pu le faire puisque les brokers (en tout cas IG) répercute lui aussi l’interdiction sur ces clients ce qui me semble logique car si on prend des milliers de lot en vad comment IG pourrait-il se couvrir puisqu’il ne pourrait pas vader sur le sous-jacent réel du fait de l’interdiction de la vente à découvert.

    Est-ce que mon raisonnement tient la route ?

  6. Benoist Rousseau dit :

    Ton raisonnement est parfait

  7. sam ventura dit :

    interdire la vad ne veux pas dire que l'action ne va plus baisser, une action peut continué a baisser faute d'acheteur, c'est avant tout psychologique, si beaucoup vendent par peur de tous perdre et peut achètent parce qu'il n'ont pas confiance, on a un effet boule de neige la baisse appel a la baisse, et en se moment il fait pas bon être investi sur les marché

  8. Ben dit :

    Chez SaxoBanque, on ne peut plus shorter les cfds sur les financieres IT ni aucune action espagnole. C'est pour ca que j'etais surpris de lire qu'on peut tjs parier a la baisse via les CFDs, d'ailleurs chez IB, on ne peut plus non plus via CFD. Cela rste possible de parier à la baisse via les options et warrants pcq c'est pas des ventes à découvert, c'est acheter un put ou put warrant. Son prix va monter si l'action sous jacente baisse. On pourrait aussi via des ETF short sur ces actions (pas sur que ca existe) puisque l'etf short a pour but de répliquer l'inverse de la courbe d'une action. Là c'est pas des ventes à découvert...

  9. Benoist Rousseau dit :

    Tu peux parier à la baisse sur cfds en théorie mais il faut avoir les actions en réels, donc comme c'est compliqué de prouver à ton broker cfd que tu as 12.000 avctions X sur ton pea donc que tu peux vader 12.000 actions X, personne ne le fait techniquement 😉

Laisser un commentaire

Inscription au Forum

Blog: 1735 articles 12.329commentaires Forum: 501.565 messages 7705 membres
Devenez actif ! Rejoignez Andlil et sa Communauté de traders passionnés

Mes 2 comptes de trading avec PRT Trading sur CFDs et Futures

ProRealTime

En direct du Forum

Les derniers commentaires

[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9]
[a-zA-Z0-9]
["ne"]
["ne"]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["ny"]
["ny"]
["ny"]
["ny"]