Le pas de cotation en Bourse et ses conséquences dans le trading

10 7 2014 - 31 commentaires
ProRealTime

Le pas de cotation est une arme anti scalpeur pour le broker et un handicap imposé aux traders

 

Définition du pas de cotation

Le pas de cotation est l'écart minimal entre 2 cours consécutifs. Il est l'écart imposé entre l'offre la demande par les régulateurs de produits réglementés comme les futures ou les brokers Cfds qui choisissent leur pas de cotation librement.

Il est impossible de déroger au pas de cotation et celui-ci est souvent bien plus important pour un trader que le spread ou les frais de commission, mais il est souvent oublié dans l'équation. En effet, le pas de cotation a des incidences directes sur la façon de trader, la nervosité d'un produit et au final sur les gains du trader. Pour le scalping, il est même un élément fondamental de la réussite ou de l'échec d'un scalpeur. Je suis toujours surpris du peu d'articles consacrés à cette question, il est certainement pas politiquement correct d'en parler car le pas de cotation est l'une des principales sources de revenus des brokers Cfds, source de revenus très discrète mais terriblement efficace.. Le pas de cotation, c'est le handicap supplémentaire que le broker impose à ses clients pour gagner de l'argent...

Exemples de pas de cotation en bourse

Chaque future possède son pas de cotation qui lui est propre. Par exemple, le CAC 40 et le Dax 30 ont sur future un pas de cotation de 0.5, sur le Dow Jones 30 (futures YM), le pas de cotation est de 1 point.

Concrètement, cela donne dans le carnet d'ordres sur futures (sous réserve que l'offre et la demande se touchent, ce qui n'est pas toujours le cas) :

Dax 30 : Achat 9801 Vente 9801.5 : pas de cotation de 0.5
Cac 40 : Achat 4278.5 Vente 4279 : pas de cotation de 0.5
Dow Jones 30 : Achat 16 678 Vente 16 679 : pas de cotation de 1

Ainsi si vous achetez le future Dow Jones 30 à 16 678, votre seule possibilité pour faire un bénéfice est de le vendre à 16 679 (sous réserve que vos frais de commission soient inférieurs à 1 point). Il vous est absolument impossible de sortir à 16 678.5, 16 678. 4… Le pas de cotation est imposé d'autorité. Pour les futures, il est le même pour tous, aucune différence, mais pour les Cfds, chaque broker peut choisir son pas de cotation et les disparités sont nombreuses, des brokers proposent des pas de cotation de 0.1 0.5 et d'autres brokers de 1, 1.5 à 2.

L'impact du pas de cotation sur le trading

Le pas de cotation est un excellent moyen pour les brokers cfds pour se faire de l'argent discrètement sur notre dos. Ainsi, je suis toujours surpris de voir que des brokers cfds proposent des pas de cotation de 1 sur les indices CAC 40 au Dax 30 alors que leurs Cfds sont censés répliquer les cours des futures qui ont des pas de cotation de 0.5.

On constate donc que les cours ne sont donc pas parfaitement répliqués avec les futures dans le cas d'un broker Cfds utilisant des pas de cotation de 1 point. Quand un future sur le CAC 40 cotera 4350 4350. 5, le broker Cfds avec un pas de 1 affichera pour ses clients : 4350 4351 et hop 0.5 dans la poche pour lui, autant de moins pour nous. Je trouve donc que comme les Cfds sont censées répliquer faut les futures, les brokers Cfds devraient avoir l'obligation de respecter le pas de cotation des instruments financiers qu'ils répliquent. Certains brokers cfds jouent le jeu et proposent des pas de cotation de 0.5 voire même 0.1 sur les Cfds indices, on peut donc entrer ou sortir à 4350.1 4350.2 4350.3 4350.4 etc.

Cette différence de pas de cotation entre 0.1 et 1 est absolument fondamentale pour un scalpeur, il en va de sa survie. En effet, le scalpeur va essayer de grappiller quelques points rapidement en quelques secondes. Un broker qui va coter son indice avec un pas de cotation de 0.1 va ainsi proposer mécaniquement beaucoup plus de ticks, de possibilité de rentrer ou de sortir (dans l'absolu de 1 à 10 fois plus). Quand on compare les flux, c'est absolument flagrant, on a l'impression de voir un flux de cotation rapide et un flux de cotation lent. Vous allez ainsi avoir la possibilité de sortir flat ou avec un gain beaucoup plus souvent avec le pas de cotation le plus petit possible. Fluidité, et c'est ce que recherche un scalpeur en priorité, un indice fluide ET une cotation fluide (pouvoir entrer et sortir de position sans contrainte). Pour les traders accrochés à leurs indicateurs et le trading automatique, les données seront différentes avec un pas de cotation de 0.1 ou de 1, le premier offrira beaucoup plus de ticks (jusqu'à 10 fois plus au maximum), des extrêmes plus précis... que le second. Donc en théorie un backtesting plus fiable car basé sur plus de données.

Le pas de cotation ou les frais cachés

Au-delà même de la fluidité du cours, indispensable pour un scalpeur, plus le pas de cotation est élevé et plus le broker vous impose un handicap pour réaliser un gain.

Prenons le cas du CAC 40 ou du Dax 30 avec un spread identique de 1, ce qui est la norme actuellement chez les brokers cfds.

Vous achetez et le cours est chez le brokers cfds :

vente 4000 achat 4001 (vous avez donc bien 1 de spread à payer, ce qui est l'équivalent des commissions A/R pour ceux qui ne connaissent pas les cfds)

Pour gagner de l'argent, chez un broker avec un pas de cotation de 0.1, vous devez attendre que le cours monte à 4001.1, vous sortez avec un gain de 0.1 soit un spread réel de 1.1 pour faire un bénéfice. A 4002, vous gagnez 1 point net.

Pour gagner de l'argent, chez un broker avec un pas de cotation de 1, vous devez attendre que le cours monte à 4002, vous sortez avec un gain de 1 soit un spread réel de 2 pour faire un bénéfice.

Vous voyez là le handicap que vous impose de manière artificielle le broker cfds avec un pas de 1 : pour réaliser un bénéfice, il vous faut un décalage de 2 points au lieu de 1.1, la difficulté est de 0.9 point en plus soit +55%.

Vous pouvez gagner autant bien entendu puisque le spread de départ est équivalent mais la difficulté est de +55% sur chaque point gagné. Jamais vous ne pourrez sortir à +9.5 il vous faudra prendre +9 ou risquer d'attendre pour viser +10. Et si vous n'avez pas de chance, durant votre attente le cours va un peu baisser et ce sera +8 et non +8.1 +8.2 +8.3 +8.9... En gros, plus le pas de cotation est élevé, plus on nous rajoute un handicap pour gagner la même chose. Et à la longue, le broker est gagnant.

arme

Le pas de cotation, l'arme anti scalping

Le scalping et le pas de cotation

Pour les gens qui ne scalpent pas, cela peut apparaitre insignifiant mais cela change radicalement tout pour les micro scalpeurs comme moi. Bien souvent je sors avec un bénéfice de 2.5€ à 22.5€ soit 0.1 à 0.9 de décalage sur le Dax 30 (j'adore scalper à +12.5€ soit +0.5, très efficace en zone plane), avec un broker cfds avec un pas de cotation de 1, c'est impossible, je devrai attendre qu'il décale son cours de 1 et risquer de voir le cours se retourner contre moi. Cette attente joue en faveur du broker cfds. J'avais d'ailleurs discuté avec une personne dans le top 5 de la direction d'un gros broker français en lui demandant pourquoi ils offraient un pas de cotation de 1. La réponse a été très claire : "on ne veut pas de scalpeurs chez nous, ce profil de traders ne nous intéresse pas". (les scalpeurs piquent de l'argent aux brokers plus facilement que les day traders ? Comme il avait l'air agacé, je n'ai pas insisté). Le pas de cotation est donc une arme dissuasive pour faire fuir les scalpeurs expérimentés.

Pour calculer votre spread réel pour faire un bénéfice, il faut prendre le pas de cotation en compte.

Spread réel à payer pour gagner de l'argent: spread + pas de cotation

Je vous donne un dernier exemple :

Au mois de mai j'ai gagné + 3582.64€ nets avec 124 trades passés sur le Dax 30 à 25€ le point .

Si javais eu 0.9 de pas de cotation en plus, le surcout maximum aurait été de 2790€ de frais payés en plus au broker avec un pas de cotation de 1. C'est le moins à gagner maximum (124x25x0.9).  Je gagne en moyenne 26.47€ par trade soit à peine 1 point. C'est une moyenne, plus de 50% de mes trades sont inférieurs à 1 point de gain ou flat. Impossible avec un broker avec un pas de cotation de 1, une partie de ces trades seraient perdants. Mon scalping n'est alors plus viable. J'ai essayé de trader 72h avec un broker avec un pas de cotation de 1, j'ai fini  flat en bataillant. J'avais l'impression de trader pareil, mais c'était beaucoup plus difficile. Et oui, la difficulté était de +55% pour sortir un trade gagnant... c'est après avoir expérimenté cela que j'en ai pris pleinement conscience. Je comprends maintenant l'incrédulité de certains traders car avec un spread de 2 chez leur broker (oui ça existe encore) et un pas de cotation de 1, ils doivent faire +3 pour gagner de l'argent. Gagner de l'argent à + 1.1 leur parait impossible et techniquement c'est vrai, avec leur broker, c'est impossible.

Bien entendu, si vous faites du swing trading ou du day trading, le pas de cotation n'a presque aucun impact, mais pour le scalping, c'est une question de survie.

Le pas de cotation en Bourse et ses conséquences dans le trading
3.64 121 votes
ProRealTime    Pourquoi je trade les CFDs et les Futures en même temps ?

   Pourquoi je trade avec ProRealTime CFD et ProRealTime Futures ?

   Essayez un compte Démo Gratuit ou Réel

  Exclusif : 2 séances de coaching formation trading gratuites (valeur 500€)

Partagez cet article, c'est bon pour la santé
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

31 Commentaires pour Le pas de cotation en Bourse et ses conséquences dans le trading

  1. Papyrusse dit :

    Merci pour cet article, j'ai tout de même une question :

    Il me semblais que la précision de la cote du dax et du cac était à 0.5, si c'est bien le cas comment les brokers retranscrivent alors une précisions de 0.1 sur les cfd ?

    ++

  2. blueberg dit :

    Hello - Tu as raison au point où j'ai fait un essai avec un broker proposant un pas de 0,1 et les résultat ont été sensiblement meilleurs. Je ne mesurais pas vraiment l'impact vu que mes objectifs sont souvent à 10 points mais je comprends que j'ai laissé un tas de $ à mon broker depuis 3 ans.
    Il y a malheureusement une autre façon de voir les choses: Est ce que les broker seraient "viables" en ne commettant pas ces menus larçins? Si j'en juges par l'emplacement géographique de leur QG, je pense que oui. Mais à y regarder de plus près je suis septique.
    Alors la question est: vaut mieux travailler avec un broker en bonne santé ou un autre qui qui ne fait que survivre?
    Ma réponse à cette question est claire car en tant que responsable d'entreprise je prefere savoir mes fournisseurs en bonne santé car ils vont continuer à alimenter ma chaine de valeur.
    Isn't It? 🙂

  3. Benoist Rousseau dit :

    Papy > Cela dépend des brokers, certains suivent les cours du futures ou les cours de l'indice cash comme cours de référence.
    Le cac 40 cote 4286.26, le Dax 30 9651.47, l'indice est côté à 0.01 prêt. Pour ceux qui suivent les futures, le pas de cotation est de 0.5 donc 0.1 0.2 0.3 0.4 dépendra à mon avis du poids du carnet d'ordres. Mais ce sont des calculs différents selon chaque broker donc difficile à savoir.

  4. Benoist Rousseau dit :

    bluberg > Le paradoxe (et j'analyse tous les trimestres les bilans des 10 principaux brokers du marché) c'est que les brokers ayant généralement la meilleure santé financière proposent des pas de cotation de 0.1 et que beaucoup de brokers à 1 pas de cotation sont dans le rouge voire, le rouge vif... Des "pointures" sont en difficulté actuellement avec l'effondrement du nombre de transactions, ils alignent des bilans à - xx millions de $ voir - xxx millions de $ et parfois depuis plusieurs années. Le fond de roulement est intéressant à découvrir, j'ai repéré un broker cfd majeur qui a moins d'argent que moi en fond de roulement (sic). Cela s'explique très bien, le broker à 0.1 a par exemple des traders avec une moyenne de 45.000€ sur leur compte, très actifs et le broker avec un pas de 1 a des traders avec moins de 1500€ par compte, moins expérimentés, plus dans les ados étudiants qui se flinguent rapidement (avec le même nombre de traders à peu près). Tu as ces données dans les bilans financiers. Par exemple tu apprends qu'un gros brokers historique prend l'eau en ce moment, -26% de traders sur un an, la fuite en Egypte, bilans rouge vif, je suis chef d'entreprise si je présentais un bilan pareil je serai déjà déclaré en faillite lol) Donc le premier est beaucoup plus rentable car il brasse beaucoup plus de volume. Le second a moins de volume, des traders qui tiennent moins longtemps donc il est en difficulté. Je t'invite à consulter les bilans de ton broker, on a de grosse surprise, on découvre des géants au pied d'argiles. Je ne peux hélas faire un article dessus en analysant les bilans des brokers sans avoir les avocats des brokers au téléphone pour faire pression mais les bilans sont accessibles sur internet 🙂 Certains brokers jouent leur survie en ce moment, ils réduisent de 50% le personnel, dégradent les flux pour économiser sur la bande passante... Le broker en bonne santé proposera plutôt un pas de cotation de 0.1 pour attirer des traders expérimentés et capitalisés afin de gagner sur le volume, un broker en difficulté ne pourra pas réduire son pas de cotation ou son spread. Les marges sont très réduites. Donc mon "conseil", demandez les bilans pour voir la santé financière de votre broker, il y a d'énormes surprises croyez moi 🙂 70% des brokers sont dans le rouge (j'exclue les "brokers" chypriotes et autres arnaques), je parle bien des leaders mondiaux des cfds forex pas des brokers exotiques. La guerre des spreads bas fait des ravages surtout depuis 2012, on le voit très nettement dans les bilans. Un broker important (pub télé, beaucoup de traders) a encore 1.5 à 2 de spread sur certains indices et un pas de cotation de 1, je lui ai demandé pourquoi il ne s'aligne pas sur un spread de 1 ce qui est la norme ? , réponse: "si on fait cela on coule".

  5. Thierry 74 dit :

    benoist,
    très intéressant !
    connais-tu la valeur du pas de cotation chez IG ?

  6. Olivier dit :

    Sans nous donner le noms des brokers dans le rouge, pourrais tu s'il te plait nous dire quels informations nous devons regarder dans leur bilan (Chiffre d'affaire / benefice / autre...) ?

  7. charly dit :

    bonjour , merci benoit des explications sa me conforte des brokers pour gagner encore plus sur les clients

  8. Benoist Rousseau dit :

    Thierry > regarde mes relevés de compte journalier 0.1

  9. Benoist Rousseau dit :

    Olivier > bénéfices et nombre de traders actifs. Tu compares les 5 derniers bilans annuels tu as une belle idée. Ce qui est important pour le nombre de traders c'est la taille moyenne du portefeuille. Tu vois le profil des clients. 45k en moyenne ce n'est pas la même chose que 500€ en moyenne (sic) cela te permet de voir la cible du broker (et le service qui va avec). Quand tu vois qu'un broker perd 26% de traders en un an alors que les autres progressent tu comprends ce qui se passe, clients mécontents qui se barrent car la qualité des flux etc baisse. Un broker qui est dans le rouge depuis 5 ans espère juste qu'un broker dans le vert lui fasse une proposition de rachat. Après ce qui est passionnant c'est de voir les zones géographiques qui progressent mais c'est une autre histoire.

  10. Olivier dit :

    Benoist > Merci pour toutes ces explications, c'est vraiment très instructif, je vais de ce pas pouvoir mettre en application et vérifier mes brokers actuels 🙂

  11. alexandre dit :

    Avoues de juger. C'est mon broker.
    h**p://www.xtb.com/#files

  12. Benoist Rousseau dit :

    Olivier > De rien. Par contre certains brokers refusent de communiquer leurs comptes quand ils font mauvais (un broker amf en plus). Il mentait en disant qu'il ne pouvait pas les donner (les bilans sont publics). On a réussit à trouver le bilan 2013 sur le net disponible via une filiale à Hong Kong. Catastrophique... Perte à 8 chiffres depuis 3 ans, le nombre de traders qui s'effondrent. Et c'est l'un des top 5 des brokers cfds en France. Donc un broker qui refuse de t'informer sur sa santé c'est les warning qui s'allument.

  13. Benoist Rousseau dit :

    Alexandre > ??? C'est à toi de juger ton broker. Tu as toutes les infos.

  14. Thierry 74 dit :

    Merci Benoist !
    c'est fou ce qu'on apprend comme trucs avec toi !

  15. charly dit :

    benoit =>alexandre ne dis pas si fixe ou variable xtb je pense ou pros avec 0 interbancaire

  16. Benoist Rousseau dit :

    charly > je ne comprends ce que vous voulez dire, j'ai beau relire vos phrases, elles n'ont pas de sens pour moi ?. Le 0 interbancaire concerne le forex et non les cfds, et tous les brokers le font, cela n'a rien à voir avec cet article sur le pas de cotation sur les indices sur cfds et futures...

  17. Benoist Rousseau dit :

    Thierry > merci, et encore je ne dis pas 10% de ce que je sais. Si j'analysais les comptes des brokers ou si je publiais des vidéos avec les cours des futures et les cours de certains brokers cfds en simultané, cela ferait du bruit, mais je n'ai pas l'âme d'un martyr, déjà que j'ai des coups de téléphone quand un internaute publie son expérience négative avec un broker sur le forum ou bien des recommandés d'avocats pour mise en demeure ^^ Ils protègent leur business de manière très agressive, je peux juste mettre en garde, expliquer comment vérifier mais c'est à l'internaute de faire ses recherches. En 2012 j'avais annoncé qu'un broker était au bord de la faillite, je me suis fais massacré par les utilisateurs de ce broker. 6 mois après il a fait faillite et bien certains utilisateurs de ce broker sont venus encore me taper dessus "si tu avais insisté je l'aurai quitté, maintenant mon argent est perdu c'est de ta faute." (sic) J'ai retenu la leçon, je ne donne plus aucun nom 🙂

  18. Frantz06 dit :

    Merci Benoist, parfait tes explications sur le pas de 1.

    C'est une mine d'or pour les scalpers cet info.

  19. Nicolas dit :

    Bonjour,
    Logiquement donc, Scalping (manuel) et Trading HFT meme combat au niveau de la decimalisation... Decimalisation (entre autre) qui a permis de faire exploser le trading HFT.
    Les arguments et l'atmosphere anti HFT impactera les scalpeurs, si des mesure un peu fortes rentrent en vigueur.

  20. Benoist Rousseau dit :

    Nicolas > tu as parfaitement raison, c'est pour cela que je profite du scalping à 0.1 de pas de cotation aussi longtemps que je peux mais je ne pense pas que ce sera éternel. Pas grave, il faudra s'adapter ou disparaitre comme toujours, la bourse c'est du darwinisme social appliqué 🙂

  21. Nicolas dit :

    Cela fait du bien d'entendre ce genre de commentaires plutot que des cris d'orfraie des qu'on touche a son gagne pain (du cote des uns ou des autres).
    On sent le vrai trader - pragmatique - qui parle! Si il y avait encore besoin de le confirmer...
    Tres bonne continuation.

  22. charly dit :

    désolé benoit , oui le daltonien une vrai plaie lol -)

  23. Manuel dit :

    Bonjour,

    Etant moi-même scalpeur, je suis tout à fait d'accord sur votre analyse quant à l'importance du pas de cotation.
    Si on prend l'exemple de IG, le pas de cotation sur indices (cac, dax) varie de 0.1 ce qui est effectivement très appréciable. Part contre, ayant un compte chez eux, ce que je leur reproche est la valeur minimale de certains CFD.
    Ex. Pour le Dax, très intéressant à scalper car volatile, le mini cfd est à 5€, ce qui nécessite d'avoir un portefeuille déjà conséquent pour pouvoir répondre aux appels de marge nécessaires.
    J'ai donc récemment ouvert un second compte chez FXCM pour scalper le Dax à 1 ou 2€ le pips selon les cas, ce qui s'adapte mieux à la taille de mon portefeuille.
    J'aurais nettement préféré éviter cela et continuer à scalper chez IG mais je me suis rendu compte que cela devenait dangereux pour moi.
    J'ai pourtant souvent demandé à IG de créer un minidax à 1 voire 2€ (comme pour le cac) mais ils n'ont pas donné suite à ce jour, ce qui est bien dommage.
    Donc, peut-être qu'ig a un pas de cotation satisfaisant, mais la taille mini des cfd fait qu'au final ils rejettent les scalpeurs qui disposent ne pas d'un portefeuille très conséquent.
    Chez FXCM, le pas de cotation est de 1, et cela me déplait je l'avoue. Mais par contre, je me sens désormais beaucoup moins sur le fil du rasoir et moins stressé lorsque je scalpe en prenant des cfd dax à 1 ou 2€.
    Pour résumé, on peut dire que ces 2 brokers acceptent les scalpers :
    - IG si l'on dispose d'un portefeuille déjà conséquent avec un pas de cotation variant de 0.1 en 0.1
    - FXCM même avec un petit portefeuille mais avec un pas de cotation plus contraignant de 1.

    A chacun donc de choisir selon ses moyens...
    J'espère un jour pouvoir revenir scalper chez IG car je préfère ce broker, mais pour cela il faudrait :
    1- qu'ig crée des minidax à 1 ou 2 euros
    OU
    2- que je fasse une année 2014 à 300 ou 400%, ce qui est encore bien loin d'être gagné 🙂

  24. Benoist Rousseau dit :

    Ce sont deux brokers qui visent deux clientèles très différentes. Un trader chez IG à en moyenne 40.000€ sur son compte contre quelques milliers d'euros avec Fxcm (c'est indiqué dans leurs rapports annuels). Donc le service n'est pas le même car ce ne sont pas les mêmes traders qui tradent, ils n'ont pas la même expérience, pas la même capitalisation etc. La question que tu devrais te poser serait plutôt quel est l'instrument adapté à mon capital pour scalper ? J'ai attendu 10 ans pour scalper le Dax pour avoir assez de capital. Le ftse à 1€ le point est par exemple un excellent indice à scalper et il coûte moins cher qu'un Dax à 1€. Tu auras encore moins de tension.

  25. Frantz06 dit :

    Je crois que le FTSE est bien a 1€ le point mais il faut minimum 2 contrats ce qui revient a 2€ le point, comme le CAC.

  26. Olivier dit :

    Benoist, felicitation pour tes conseils et ton blog en général.
    Je l'ai découvert très récemment et j'ai beaucoup appris sur le trading.
    Bonne continuation 🙂

  27. FAUSTO dit :

    EXCELLENT, !!!!! CELA DEVRAIT ÊTRE RéGULé !!!!!
    AU MEME TITRE QUE LES MANIPULATIONS DE CES " "SYSTèMES" QUI GéNèRENT DE FAUX CARNETS D'ORDRES ET PROFITER DE DéCLENCHEMENTS DE STOP QUI NE SONT JUSTIFé PAR AUCUNE INFORMATIONS , PRISES DE POSITIONS " COMME DIT SI BIEN Philippe Béchade !!!! FAUSTO

  28. Poncho dit :

    Bonjour,

    Je vois chez xtb des spread a 1.2 voir 2 sur du dax30 je me dis que c'est énorme !! lol

    Chez ig sur cette indice c'est combien?

  29. Zigzag dit :

    Cela n'est pas forcément vrai pour le pas de cotation je ne comprends pas tellement votre raisonnement . Clairement le cours est plus précis, mais si un broker cote 9999 à la vente et 10000 à l'achat, soit un spread de 1. Si vous prétendez que le cours d'achat est moins bon à l'achat, cela veut donc dire que le cours de vente est meilleur. Si votre broker cote un spread de 1 avec une cotation par exemple de 9998,8 - 9999,8 soit 1 pip de spread, vous avez donc une cotation meilleure à l'achat mais moins bonne à la vente. Le broker ne peut pas connaitre la variation du marché à l'instant t. Donc la cotation n'est pas si mauvaise pour le trader. Qu'en pensez vous ? Par ailleurs, comment voulez vous faire du backtesting sur un indice coté 24/24 lorsque le cours sous jacent cote de 8h à 22h. Je trade sur les futures et je n'ai jamais bien compris comment les traders Cfds pouvaient s'en sortir. Clairement vos indicateurs sont faussés. J'ai testé sur IG, c'est clairement impossible de trader. Les marchés sont différents. Le broker prend un spread beaucoup trop important la nuit, notamment sur le DAX, ce qui augmente les probabilités que vos stops soient touchés. Lorsque j'ai appelé IG, ils m'ont dit que la cotation 24/24 empêchait les GAPs, donc je leur ai demandé d'ou venaient les cotations ? Leur réponse : Il y a des corrélations entre les marchés indiciels, comme les US qui restent cotés... Bref en me renseignant, les cotations sont données par IG qui est la contre partie de mes trades, voila d'ou vient la cotation ... Donc si je gagne IG perds et si je perds IG gagne. Donc à mon avis vous devriez plutôt pointer le problème du Cfd et de la difficulté de scalper sur ce type d'actif. Autre question :Le ftse à 1€ le point est par exemple un excellent indice à scalper et il coûte moins cher qu'un Dax à 1€
    Je ne comprends pas bien car le DAX cote 11000 et le FTSE 7000, donc le DAX est forcément moins cher. C'est comme un spread de 1euros sur le CAC et 1euro sur le DAX, le DAx reste donc largement meilleur, Il suffit de regarder par rapport à une variation de 1% par exemple, non vous ne croyez pas ?

  30. Benoist Rousseau dit :

    Zizzag > j'ai l'impression que vous manquez beaucoup d'expérience sur le scalping et que vou sne savez pas ce que c'est pratiquement sur le dax 30 ou les autres indices européens que ce soit sur futures ou cfds.

    Rapidement : le scalping c'est acheter et vendre sur quelques secondes ou minutes donc vous n'avez jamais de position overnight, le fait qu'IG côte ses indices 24/24 n'a aucune incidence si ce n'est que comme les pro vous pouvez sortir en cas d’événements importants et ne pas vous faire massacrer à 8h00 sur futures européens ou 9h00 sur actions. C'est pour cela que les futures sur indices US cotent 24/24 et personne ne dit que c'est faussé...... La probabilité que vos stops soient touchés est juste si vous faite du swing trading, ce qui n'est pas l'objet de cet article qui parle du scalping... et cela augmente aussi la probabilité d'avoir un target profit de touché de nuit (bien employé pour profiter de la hausse en miroir des marchés US /asiatiques). Enfin, IG fait plus de volume que la Bourse de Paris, donc si vous gagnez IG ne perd pas... vous confondez avec un broker lambda avec peu de traders qui fait la contre partie. Cela n'a rien à voir... vous comparez Wall Mart et l'épicier du coin.

    Les indices ne sont pas tous les mêmes, le cac 40 est inscalpable, le dax 30 est la roll royces en Europe pour scalper, le ftse est tout juste acceptable. C'est le bruit, la nervosité de l'indice qui est important dans le scalping... Avec un peu d'expérience et quelques centaines d'heures en scalping on se rend vite compte que certains indices sont adaptés au scalping, d'autres non etc

    Les cfds (avec IG) sont justement une merveille pour le scalpeur, lisez l'article 😉 : cela répondra à 90% de vos questions : Comparaison futures et cfds. Cela a tout simplement changé ma vie de scalpeur, 100% des ordres exécutés, aucun rejet, aucun ordre partiel, plus de slippage, pas de problème avec un CO vide quand je veux entrer ou sortir, la possibilité de fractionner mes lots par tranche de 0.01 !... et c'est moins chers en plus 🙂 Tous mes amis qui sont passés sur futures aux cfds (et uniquement avec IG qui est le seul à faire un spread garantie de 1 et un pas de cotation de 0.1) ont vu leur revenu augmenter sensiblement. Sur futures Dax j'avais un trou de cotation de 1 à 1.5, un CO avec 5 à 6 lots seulement en bid et ask, un pas de cotation de 0.5 + les commissions à payer... Si j'étais resté sur futures, je serai encore fonctionnaire...

  31. Benoist Rousseau dit :

    Poncho > chez IG spread de 1 fixe et garantie sur le cac 40, dax 30, ftse... durant les horaires d'ouverture de la bourse, même avant pendant et après une grosse news. Il ne passe pas à 20 comme certains brokers ou à 2 3 4 5 sur futures avant une news

Laisser un commentaire

Inscription au Forum

Blog: 1728 articles 12.211 commentaires Forum: 477.407 messages 7550 membres
Devenez actif ! Rejoignez Andlil et sa Communauté de traders passionnés

Mes 2 comptes de trading avec PRT Trading sur CFDs et Futures

ProRealTime

En direct du Forum

Les derniers commentaires

  • Renaud-C : Ça a l'air ennuyeux, routinier, répétitif, tout ce que j'…
  • delouis : j aime car bien expliquer…
  • TwoFools : Merci Benoist pour ces informations très utiles. Par con…
  • Vince : OK Benoit. Merci.…
  • Benoist Rousseau : arnaque 100%…
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9]
[a-zA-Z0-9]
["ne"]
["ne"]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["ny"]
["ny"]
["ny"]
["ny"]