ProRealTime
On y parle Livres et Outils de Trading, Station de Trading, des livres lus sur le trading, de notre vision du trader et de son métier

Re: Déclic psychologique et trading

par Nico » 14 Avr 2014 09:37

Je viens de lire les 5 pages de conversation et c'est très intéressant. Je n'ai pas la même expertise que vous mais je vais essayer d'amener ma pierre à l'édifice :) .

J'ai le même problème, quand j'arrive à atteindre mon objectif, je m’arrête de trader. Je pense que de mon coté c'est le facteur peur qui joue. Je n'arrive pas à atteindre tous les jours cette objectif donc quand je l'atteint, j'ai la peur de faire le trade de trop; celui qui annulera une journée de travail.

En reprenant l'historique de mes trades, j'ai remarqué que je faisais des séries de 2-3 jours où j'étais gagnant. Puis le jour d'après badaboum: une grosse perte. Je ne sais pas encore d'où ça vient. Est-ce le marché qui change, moi qui suis trop confiant ou la peur de gagner en bourse?

Comme plusieurs membres le disaient; gagner en bourse ça implique beaucoup de choses. J'en suis peut être là, moi aussi. A me saborder pour coller à mon inconscient.

Nico

Re: Déclic psychologique et trading

par Benoist Rousseau » 14 Avr 2014 10:04

J'ai eu exactement la même chose que toi Nico pendant quelques années, systématiquement le vendredi je rendais l'argent au marché que j'avais pris dans la semaine... l'explication c'était que j'étais prof et que c'était le modèle familial idéal. Toute mon enfance on m'a "orienté" vers ce métier, le plus beau du monde, le svacances etc. Réussir à trader et à gagner => démission de mon poste de prof => remise en cause du désir parental => trahison => perte en bourse => je restais prof => je conservais l'amour de mes parents

Je parle au niveau inconscient, c'est ce qui a découlé de ma psychanalyse et une fois ma psychanalyse finie et se problème identotoé, 2 ans après j'avais démissionné (il a fallu 2 ans pour toucher la prime de départ, 1 an prof de plus = 10 ans d'ancienneté = prime de 2 ans de salaire pour partir + 1 année pour que les décrets et compagnie soient passés au JO, retranscrit par chaque ministère, connus et appliqués etc.)

Re: Déclic psychologique et trading

par Roro » 15 Avr 2014 07:46

Benoist,
J'avais très bien compris ce que tu exprimais et ma réponse était volontairement provocatrice. En fait, ce que je souhaitais, c'était justement te faire comprendre que ce blocage que tu ressens par rapport au fait de ne pas accepter de gagner plus d'argent, n'était peut-être en fait que le signe que le vrai blocage ne se situait pas à ce niveau.
En fait, la vraie question que tu te poses est la suivante : serais-je plus heureux si je gagnais plus d'argent ?
Bien entendu la réponse est NON et tu le sais parfaitement, d'où, pour moi, le fait que tu ne veuilles pas (ou que tu bloques) en gagner plus.
Alors peut-être faut-il élargir ce blocage 'financier' au blocage lié à la conception du bonheur lui-même :
- Suis-je heureux ?
- Si je ne suis pas, que me manque-t-il pour l'être ?
- Pourquoi ma vie actuelle ne me satisfait pas pleinement, alors qu'au niveau trading j'ai atteint mon but ?
- Ai-je réellement la vie que je souhaitais avoir lorsque j'étais plus jeune ?
- etc....
A toutes ces questions, toi seul peux apporter une réponse car l'idéal de vie varie d'un être à un autre.

Me concernant, j'ai mis longtemps à comprendre et à accepter que mon bonheur était tout simplement de rencontrer un être avec qui je serais bien, apaisé, rassuré et avec qui je pourrais partager mes joies et mes peines au quotidien.
Aujourd'hui, on pourrait me proposer 100 millions d'euros pour revenir à ma vie d'avant (célibataire bonne situation et fêtard), je les refuserais sans hésiter un millième de seconde. Je sais que ma vie actuelle est celle qui me convient me permet d'être pleinement épanoui.

Bien entendu, je ne prétends pas que cela est également ton cas, car nous sommes tous différents.

Je pense simplement qu'il y a peut-être une piste à creuser sur la simple question : "Que manque-t-il à mon bonheur aujourd'hui ?".

Question si simple en apparence, et à laquelle beaucoup d'entre nous ont tellement de mal à apporter une juste réponse...

Roro

Re: Déclic psychologique et trading

par Benoist Rousseau » 15 Avr 2014 13:24

La réponse à ta question, c'est rien. Il ne me manque rien ni matériellement, ni sentimentalement, ni financièrement, je ne désire rien de plus, j'ai plus que je ne pouvais rêver ou espérer dans une vie à tous les niveaux. Je n'ai pas de "manque" ou de "désir". Je suis serien, heureux, la vie m'amuse.

Mon interrogation c'est juste pour progresser, pas pour gagner plus d'argent, je m'en fiche royalement, mais pour m'améliorer. Comme un pianiste demanderait des conseils parce qu'il bloquerait sur un enchainement dans une symphonie et qu'il veut réussir à jouer ce morceau pour se dire tiens, j'ai réussi, j'ai progressé, je suis content je réussi à jouer maintenant cette symphonie. Comme un enfant qui joue a son jeu vidéo et qui est content s'il franchit un niveau. La seule différence c'est que le niveau est psychologique, qu'est ce qui me bloque sur ce pallier et pourquoi ? Cela m'amuse intellectuellement de progresser :)

Re: Déclic psychologique et trading

par falex » 15 Avr 2014 14:57

En tout cas merci pour cet échange car ça fait depuis le mois de novembre que je suis intelectuellement grillé sur mon trading, je n'arrive à rien.

Donc depuis 14h00 je fais un word avec Bilan chiffré (aie ouille ça fait mal d'avoir laissé plusieurs K€ au marché), des objectifs simple clair et à deux niveau, ainsi quand j'aurai atteins le niveau 1 je pourrais passer au niveau 2 et définir le niveau 3. Je note également un récap de mes stratégie avec equity curve et toutes les donénes chiffrée interessante (PF, gain moyen, ...).

Déjà 20 pages (dont plusieurs de copie d'écran je ne suis pas prolixe à ce point).

Merci et encore merci de m'avoir aider à voir la lumière. Maintenant faut l'appliquer.

---

Le déclic a été ce matin sous la douche (décidément) où, en avril 2013 j'avais décris la manière dont j'allais mettre en oeuvre en réel mes backtest horaire, et là la révélation : faut que je fasse un bilan et que je remette au propre mes objectifs comme en avril 2013. J'avais tenu jusqu'au mois de novembre et j'était gagnant sauf que c'est là où j'ai commencé à jouer avec le elvier et je me suis fait mal (retour de manivel :))

déjà

Re: Déclic psychologique et trading

par Benoist Rousseau » 15 Avr 2014 15:49

Les remises à plat sont essentiels, c'est comme cela que j'ai eu mon déclic quand j'ai eu le courage de voir mes années de perte... et j'ai tout remis à plat... C'est diffiicle car j'avais même totalement oublié, refoulé des pertes importantes. L'inconscient est incroyable...

Sinon pour la lumière, je n'y suis pour rien :oops: , c'est toi qui a eu le déclic ;) Moi je cherche encore un peu ;)

Re: Déclic psychologique et trading

par falex » 15 Avr 2014 16:59

En tout cas le fait d'écrire ma remis en tête un truc :
Quand on fait un backtest la colonne "Gain Moyen" est finalement la donnée la plus importante car c'est celle-là qui permet de filtrer au mieux pour avoir la stratégie la plus linéaire possible dans le temps.

Je viens de faire le calcul, si je veux jouer mon setup comme il se doit avec les contrats IG et avec le bon effet de levier faut que je mette sur le compte 5K€ ...
Mouais faut que j'affine ...

Re: Déclic psychologique et trading

par Tulipe » 15 Avr 2014 19:55

Je vais apporter ma pierre a l’edifice ,

1/ il y a un facteur exterieur a toi-meme qui trouve ses racines davantage dans la nature humaine : L’instinct de survie

Ne nous le cachons pas , la bourse est un lieu de survie et non de vie.

Ce qui en terme financier mene a ce comportement aussi naturel que “ etre agressif quand on perd , et defensif quand l’on commence a gagner “

Avoir la capacite de depasser ce biais la , donc de devenir agressif dans les series gagnantes et defensif dans les perdantes est bien plus compliquer qu’on le croit , tant au niveau comportemental que dans la technique meme.

J'ai par exemple fait un tres gros travail sur ce point-la , meme si mon experience me montre qu'il y a une part d'innee , je t'en parlerais davantage en privee si tu le souhaites ;)

2/ La reponse est paradoxal car elle repose dans les fondements de ta reussite en bourse.
Ta gestión de “ cash extraction “ et de “ risque mínimum “ sont des pares-feu important pour rester en vie sur les marches.

Mais ton insconcient est profondement impregner de cela , va doucement , prend pas de risque , attends , des qu’un gain apparait je le prends.

Tu l’as souvent mentionner ton plus gros point faible c’est ce manque de cojones , de jouer le coup a fond.

Comme dirait Soros “Il n’y a aucun sens a etre convaincu d’un scenario et avoir une petite position “

Quand on est face a un scenario a plus de 80% de probabilite , il faut y aller et lourd.

Malheureusement tu es maintenant face a un grand paradoxe : ton scalping

C’est ton “art”, ton excellence mais il te donne aussi des habitudes et modele ton psychisme de telle facon que ca devient de plus en plus dur de reussir de grosse performance en day-trading ou swing.

Pourquoi parce que ce sont des qualities opposes qui sont requises , est ce qu’un joueur de foot peut jouer et exceller a tous les postes : pas vraiment

En scalping , il n’y a pas d’hesitations , c’est du travail de besogneux , repetotove , ennuyant , mais sur et rapide.


Le day trading et swing , Il faut supporter les oscillations des cours , les fakes , de voir une position perdantes pendant un bon moment …

La polyvalence dans le trading est tres rare meme 1% reussiront a jouer plusieurs postes avec talent.

En resume : ton cote raisonable te nourrit mais te detruit aussi.

Re: Déclic psychologique et trading

par Sylviodv » 15 Avr 2014 22:52

Ce petit message pour apporter aussi ma pierre à l'édifice:

La perte de tes 4000 euros t'as mis dans une situation "d'action". Je m'explique. Après une grosse perte, tu vas tout faire pour mettre en place une stratégie gagnante, tu vas revisualiser le marché etc... tu ne peux pas te satisfaire de quelques scalps, tu choisis de jouer les trades à fort potentiel, bien orientés et surtout tu décides de les jouer à fond malgré les oscillations des cours etc.

En fait, tu fais TOUT ce qu'il faut !!!!!! Donc pour résumer, il faut trader comme si on etait en situation critique, avec la capacité de résister aux oscillations et aux fausses sorties ou faux signaux donnés par le marché... marché qui - si vous regardez bien - adore vous faire croire tout le contraire de votre stratégie, vous mener dans vos derniers retranchements puis finalement aller dans le bon sens...

En tout cas, pour ma part, cela marche très bien. Je n'hésites pas à prendre des trades "en dehors" des normes de ma méthode. Pour la simple et bonne raison que si je me retrouve en MV latente, je vais etre beaucoup plus efficace.... Mes plus gros gains ont été effectués en travaillant mes MV latentes (je ne sors quasiment jamais de ma position tant que celle - ci n'est pas gagnante). Plus les cours s'éloignent de mon point d'achat, plus je dois sélectionner des signaux qualitatifs, réfléchir, anticiper et entreprendre des trades courts ou longs qui doivent etre gagnants.

A méditer...

Re: Déclic psychologique et trading

par falex » 16 Avr 2014 08:49

En résumé tu n'es bon que si tu es au pied du mur, je crois que j'ai un peu le même travers.

souvent je compare avec une piste de ski : tu débute on te met sur une verte, tu tombe tu te reléves et tu progresses.
Arrive un moment où tu as suffisamment progresser pour aller sur toutes les pistes jusqu'à la noir de type mur avec champs de bosse intégré (le tunnel de l'alpes d'huez par exemple pour les connaissauer après un passage des vacancier pendant plus d'une semaine).
Tu te satisfait de ce niveau acquis pendant un certains temps puis tu commences à t'ennuyer voir à régresser.
Comme me disait une fois un prof de ski : tu es en zone de confort maintenant il faut te mettre en danger à nouveau et accepter d'aller chercher de nouvelle référence/zone d'apprentissage.

tout ça pour dire que tu as atteins le niveau passe-partout/piste-noir. Maintenant à toi de trouver les nouvelles zones que tu dois franchir pour progresser, en vrac je verrais bien :
- faire le double PV par jour
- travailler de nouvelle straégie (tu a évoqué les options)
- travailler de nouvelle piste comme le day ou le swing (mais Tulipe semble dire qu'il faut choisir son camps)
- travailler de nouveau sous-jacent (Russl, WTI/Brent, Commodities, ...)

Articles en relation
Le trading psychologique
par maliko » 26 Avr 2013 18:20 (35 Réponses)
Le trading n'est pas seulement psychologique
Fichier(s) joint(s) par plataxis » 29 Avr 2015 20:14 (38 Réponses)
Projet création Salle de Trading - Trading Room
par jctrader » 20 Sep 2014 15:53 (21 Réponses)
Trading Pro
par Zakaria » 17 Fév 2014 13:02 (2 Réponses)
Statistiques de Trading
par Benoist Rousseau » 13 Nov 2011 11:18 (3 Réponses)
UT swing trading
par kapistar » 25 Juin 2012 09:39 (12 Réponses)
Le trading en cascades
Fichier(s) joint(s) par jyong » 23 Nov 2012 02:32 (28 Réponses)
Plan de trading / PRT
par maliko » 09 Déc 2012 17:00 (6 Réponses)
la psychologie en trading
par colmax » 22 Mar 2013 23:46 (0 Réponses)
jour de trading
par LVO » 25 Avr 2013 06:19 (5 Réponses)

ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé