Le krach de 1929 ou le jeudi noir en bourse

Le jeudi noir en Bourse

Black Thursday - 2 5 2013 - 10 commentaires
ProRealTime

Qu'est ce que le Jeudi noir ?

Le 24 octobre 1929, le monde de la finance a connu un crash sans précédent. On donna le nom de jeudi noir, pour refléter le désespoir et la stupeur. En effet ce crash a eu des conséquences énormes au niveau mondial. Toutes les grandes puissances furent touchées et cela entraina l'Allemagne dans une crise terrible qui précéda une montée de l'extrémisme. Les krachs qui ont suivis furent mieux encaissés. On peut penser que l'économie mondiale s'est mieux adaptée aux différents krachs de l'après guerre et aux mécanismes à mettre en place pour les résoudre ou du moins en atténuer les effets.

Le déroulement du Jeudi noir

Le contexte avant le Krach de 1929

  • L'émergence d'un nouveau leader économique et financier

En 1903, Wall Street inaugure son nouveau fief. Le nouveau bâtiment de la bourse de New York a été imaginé par l'architecte George Post, en respectant une ligne directrice: Construire un bâtiment imposant sur un terrain modeste afin d'en faire la plus grande salle de négociation. C'est avec ce bâtiment imposant que la bourse de New York veut acquérir le niveau élevé de respectabilité qui lui manque alors. Les Etats Unis d'Amérique, centre de l'économie mondiale sont lancés. Le Dollar est alors déjà une monnaie de référence et les entreprises américaines égalent déjà les groupes Européens.

  • L'aubaine de la guerre 1914-1918 pour l'économie américaine

Le conflit mondiale de 1914 va faire tourner l'économie américaine. Les grandes puissances alliées des USA vont dépenser sans compter en s'approvisionnant chez les usines américaines. A la fin de la guerre, un fossé s'est créé entre les USA où le niveau de vie augmente et les pays européens qui voient le leur diminuer, le tout associé à une dette énorme envers les USA. Au niveau économique comme au niveau boursier, Wall Street surpasse ses concurrents d'Europe. En effet, les pays européens perdent une grosse partie de leurs parts de marché sur le continent sud américain durant le conflit puisque ces derniers doivent se concentrer sur l'effort de guerre. Les USA profitent de cet évènement pour consolider leurs positions sur ce marché.

  • Une croissance toujours plus dynamique

Jusqu'en 1929, l'économie américaine croît avec d'excellents résultats. En 1929, l'Amérique est à son apogée et il y règne une confiance aveugle. La crise de 1929 va donc surprendre le monde entier. On imaginait même que la pauvreté y serait bientôt éradiquée. C'est sur ce climat de confiance et de croissance, que les marchés financiers vont commencer à séduire de plus en plus de monde. Toutes les catégories sociales deviennent des acteurs potentiels. Les années qui précèdent 1929 vont connaître des bonds records: +27% et +31%. De nouveaux mécanismes financiers voient le jour. On peut alors acheter des titres en n'en payant qu'une partie. On rééquilibre la transaction au moment de la revente. Un tel mécanisme, dans une période de croissance est favorable à l'économie mais il est extrêmement dangereux en cas de retournement.

La crise financière de 1929

  • Le jeudi 24 octobre 1929: La stupeur
Titre de la presse sur le Jeudi Noir et la panique à Wall Street

Titre de la presse sur le Jeudi Noir et la panique à Wall Street

En début de journée, on assiste à une augmentation importante des transactions. Des partenaires importants comme la Grande Bretagne, le Japon ou le Canada sont entrés en récession mais personne ne s'alarme car l'économie US reste dynamique. La veille, la séance avait été mouvementée avec une hausse du nombre de transaction mais rien d'alarmant. La stupeur commence à se faire sentir à cause d'une première rumeur pourtant infondée : Les gros investisseurs auraient alors pris massivement leurs bénéfices. Un mouvement de panique s'enclenche alors. Les cours chutent jusqu'à 10%. Les banques, dans une action concertée se donnent le mot d'ordre de passer à l'achat dans le but de freiner la baisse. Ce fut un échec. En effet, l'impuissance des banques amplifie la gravité de la situation dans l'esprit des acteurs du marché. La mise en place des achats à crédit aura été un facteur supplémentaire de la chute rapide des cours. Les organismes de prêt s'inquiètent et demandent aux emprunteurs de redonner du cash. Pour pouvoir répondre à ces exigences, ceux-ci vendent à perte et amplifient alors la chute des cours. La baisse totale du cours est de -13% pour ce seul jeudi noir.

  • Le calme avant la tempête

Les deux séances qui ont suivies furent moins agitées. On peut alors penser à un accident, mais le mal été fait et le mardi d'après, les petits porteurs paniquent. En moins d'une heure, 3 millions de transactions sont effectuées. A midi, le Dow Jones a alors perdu près de 12% avec des volumes de 16 millions, ce qui est alors énorme pour l'époque. La panique est grande, surtout pour les acteurs avec des positions agressives et risquées.

L'impact mondial du Krach de 1929

Entre octobre et fin décembre 1929, le Dow Jones a perdu près de 32%. En 1932, la chute aura été de 85%. C'est à partir de là qu'il y aura un rebond du côté américain, mais le monde ne s'en remettra pas aussi rapidement. Dans les pays d'Europe, on voit un resserrement du crédit; les banques sont inquiètes. Il s'en suit une baisse de la consommation et donc, une baisse de la production suivie à son tour par une hausse du chômage. Autant dire que ce n'est pas un climat favorable pour les investisseurs, qui ne prennent plus aucun risque. L'Amérique connait alors une période de déflation due à la baisse simultanée des prix et de la consommation, mais c'est l'Allemagne qui connaîtra la plus forte inflation puisqu'elle entrera même en hyperinflation. On assiste alors à une montée des extrémismes qui conduiront au second conflit mondial.


Lexique Bourse : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


Le jeudi noir en Bourse
2.3 23 votes


ProRealTime    Pourquoi je trade avec ProRealTime Futures et ProRealTime CFDs à risque limité ?

   Pourquoi je trade avec deux brokers différents ?

   Essayez la meilleure plateforme de trading 2017

   Ouvrez un compte Démo Gratuit ou Réel

  Exclusif : 2 séances de coaching formation trading gratuites (valeur 500€)

10 Commentaires pour Le jeudi noir en Bourse

  1. Alex974 dit :

    Merci pour ce rappel historique.
    Un plaisir à lire.
    Un tel évènement pourrait-il de nouveau se produire ? genre cette année quoi... 🙂

  2. Benoist Rousseau dit :

    Le record c'est le krach de 1987, -25% sur le Dow Jones en une journée 🙂

  3. Thom dit :

    Moi j'ai retenu qu'à partir de ~+3% de croissance aux US, il faut redoubler de vigilance et envisager de prendre ses bénéfices.
    Thx pour l'article (même si j'en connaissais déjà les tenants et aboutissant) 😉

  4. phili711 dit :

    Merci benoist !

    Le jeudi noir c'est tout les jours en bourse ?

  5. Benoist Rousseau dit :

    Si tu trades des actions c'est possible 🙂

  6. brice VIGNY dit :

    Ce rappel m'a vraiment édifié.Merci du fond du coeur!!!!!!

  7. mailko dit :

    jeudi 24 octobre 1929 la bourse termine à moins 13%
    jeudi 24 octobre 1987 la bourse termine a moin 25 % l état d esprit des gens est énorme pourquoi tous ces suicides et en 1987 on est mal a l aise mais on est sorti les mains dans le dos en sifflant un air connu ca me laisse vraiment perplexe sommes nous déja autant englué dans le crédit hélas je crain que oui j espere que non

  8. maxou dit :

    Vu l'obligation de faire fonctionner en permanence la planche a billets,vu les dettes enormes de tous les pays,vu que la monnaie virtuelle ne correspond aucunement a la monnaie reelle,vu que les banques sont autorisees a preter de l'argent qu'elles ne possedent pas,vu le nombre de particuliers et d'entreprises qui sont obliges de travailler a credit,une chute de 90% des bourses et placements internationaux est imminente.

  9. maxou dit :

    Vu l'augmentation exponentielle des produits derives a effets de levier,quand les particuliers et professionnels de la finance se rendront compte de l'urgence de retirer leur argent des banques,celles ci seront obligees de fermer leurs portes a leurs clients car il leur sera impossible de les rembourser.
    Le crash de 1929 se renouvellera donc prochainement.

  10. Benoist Rousseau dit :

    oui c'est ce que tout le monde dit et attend, j'en parlai encore avec un économiste "célèbre" hier soir au téléphone. Après il faut prendre en compte la plasticité des économies occidentales dans l'équation 😉

Laisser un commentaire

Inscription au Forum

Blog: 1.792 articles, 13.353 commentaires Forum: 700.000 posts, 9.300 membres
Devenez actif ! Rejoignez Andlil et sa Communauté de traders passionnés

Mon compte de trading avec PRT Futures

ProRealTime

Inscription à la Newslettre

Recevez les Nouvelles + Invitations

En direct du Forum

Les derniers commentaires

  • Benoist Rousseau : Je ne rencontre que des gens du forum que je connais un peu …
  • socfi : Pas facile vous n'avez jamais rencontré un parano:) (10% de…
  • Benoist Rousseau : Pas facile vous n'avez jamais rencontré un parano :) (10% d…
  • socfi : Je vous en prie pour l'échange et j'espère sincèrement qu…
  • socfi : Je trouve les éléments de comparaison un peu facile. La Te…

[i]
[i]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9]
[a-zA-Z0-9]
["ne"]
["ne"]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["ny"]
["ny"]
["ny"]
["ny"]