Définition de néolibéralisme

8 7 2013 - 1 commentaire
ProRealTime

Qu'est-ce que le néolibéralisme ?

Le néolibéralisme regroupe des théories libérales et néo-classiques notamment celles avancées par l'économiste David Ricardo. Les chantres de cette idéologie sont, Margaret Thatcher et Ronald Reagan, qui ont mis en pratique ces théories dans les années 1980. Il s'agit d'une idéologie qui défend la privatisation du secteur public et la limitation de l'intervention de l'État dans le système économique au profit du secteur privé. Les néolibéraux prônent la dérégulation des marchés et la libre-concurrence par la délocalisation, le commerce international.

Exemple de néolibéralisme

L'idéologie néolibérale est le modèle prédominant dans les sociétés occidentales et représente le système économique de nombreux pays européens notamment des pays anglo-saxons, précurseurs dans l'application de cette idéologie. Ces applications concernent un allègement fiscal, le désengagement de l'Etat, la réduction des dépenses publiques, des impôts, des frais douaniers.

Pourquoi le néolibéralisme ?

Contesté par certains dissidents, notamment les socialistes, qui dénoncent les inégalités sociales et les effets néfastes sur les pays en voie de développement, le néolibéralisme est le système dominant, et malgré la remise en question de certains mêmes de ses partisans, cela reste une idéologie solidement ancrée dans le paysage économique et politique occidental et dont l'influence reste toujours vive.

Retrouvez plus de définitions dans notre rubrique Lexique économique


Lexique économique : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


Auteur de l'article :

Benoist Rousseau est diplômé de l'université Paris-Sorbonne en histoire économique contemporaine et de la Certification Professionnelle des Acteurs des Marchés Financiers de l'AMF. Il a été professeur d'histoire pendant 12 ans avant de devenir trader en compte propre. Ancien Conseiller en Investissements Financiers, il est aussi écrivain. Son ouvrage "Devenez Trader Pro" est numéro 1 des ventes dans la catégorie bourse depuis de nombreux mois. Intervenant régulier sur TV Finance et divers médias, il est suivi par plus de 150.000 personnes sur les réseaux sociaux.

1 Commentaire pour Définition de néolibéralisme

  1. ILIZABALIZA Oscar dit :

    Le concept de néolibéralisme est une idéologie qui défend la privatisation du secteur public et la limitation de l'intervention de l'État dans le système économique au profit du secteur privé. Les néolibéraux prônent la dérégulation des marchés et la libre-concurrence par la délocalisation, le commerce international. Il est l'œuvre de Ricardo mais appliqué par les Anglosaxons dès la décennie 1980 . Les applications de cette idéologie concernent un allègement fiscal, le désengagement de l'Etat, la réduction des dépenses publiques, des impôts, des frais douaniers. Cette idéologie fut contestée par certains dissidents, notamment les socialistes, qui dénoncent les inégalités sociales et les effets néfastes sur les pays en voie de développement. Jusqu’ici, nous comprenons avec l’histoire que le néolibéralisme favorise les inégalités sociales (riches/pauvres) et avantage les pays développés et désavantage les pays en voie de développement. Les pays initiateurs occidentaux (notamment les Anglo-Saxons) imposent l’idéologie au reste du monde qui suit comme ‘des saints’ ou ‘des zombis’. C’est cette idée qui constituera l’un des principes de l’éthique minimale, à savoir, l’indifférence morale du rapport à soi.. C'est une déception ou un déclin de l'éthique économique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 

Avertissement : Le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker. Il ne convient donc qu'à des personnes expérimentées ayant les moyens financiers d’assumer un tel risque. Se rappeler qu'on trade uniquement avec de l’argent dont on n’a pas besoin. Les vidéos et les articles de ce site n’ont qu’une portée pédagogique et informative, ce ne sont pas des conseils en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d'investir dans un produit financier afin qu'il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale.