Définition de rendements décroissants

8 7 2013 - 5 commentaires
ProRealTime

Qu'est-ce que les rendements décroissants ?

La loi des rendements décroissants est un concept développé par l'économiste David Ricardo. Il a appliqué ce concept à l'agriculture en affirmant que plus des terres sont exploitées pour faire face à l'accroissement de la population, moins elles seront fertiles et les rendements diminueront. L'exploitation des ressources est donc rentable pour un petit nombre de personnes mais lorsque la population augmente et nécessite l'exploitation d'autres ressources, celles-ci sont moins productives. Cette théorie rejoint celle de l'économiste Thomas Malthus qui soutient que la hausse de la population engendre la réduction des ressources disponibles.

Exemple de rendement décroissant

L'exploitation des gisements du pétrole correspond à un rendement décroissant, en effet, les coûts d'exploitation étaient faibles lorsque les gisements étaient proches de la surface du sol. Mais plus les ressources en pétrole s'amenuisent en conséquence de la forte demande, plus les coûts d'exploitation augmentent et ne sont donc plus rentables.

Pourquoi les rendements décroissants ?

Selon David Ricardo, les rendements risquent de paralyser l'économie d'un pays car, si l'on se fie à sa théorie, la croissance démographique conduit à la réduction des ressources et la contre-productivité. Il est donc essentiel selon lui de favoriser le progrès technique qui permet d'augmenter les rendements en fonction de la demande, mais aussi de se spécialiser dans un domaine d'activité où l'on est le plus productif (théorie de l'avantage comparatif).

Retrouvez plus de définitions dans notre rubrique Lexique économique


Lexique économique : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


3.7/5 - (24 votes)
Auteur de l'article :

Benoist Rousseau est diplômé de l'université Paris-Sorbonne en histoire économique contemporaine et de la Certification Professionnelle des Acteurs des Marchés Financiers de l'AMF. Il a été professeur d'histoire pendant 12 ans avant de devenir trader en compte propre. Ancien Conseiller en Investissements Financiers, il est aussi écrivain. Son ouvrage "Devenez Trader Pro" est numéro 1 des ventes dans la catégorie bourse depuis de nombreux mois. Intervenant régulier sur TV Finance et divers médias, il est suivi par plus de 150.000 personnes sur les réseaux sociaux.

5 Commentaires pour Définition de rendements décroissants

  1. John dit :

    Merci. très bien expliqué, facile à comprendre et surtout permet une transition vers la theorie des avantages comparatifs.

  2. mabiala muanda dit :

    je suis bien persuadé par cette notion en ma qualité d'économiste, j'aimerai savoir si l'on peut faire un rapprochement entre les couts d'opportunités engendrés par le rendement croissant et décroissant.merci de me répondre.

  3. Hicham dit :

    c'est trop bref, en effet la production total de l'entreprise,surtout celle qui opère dans l'industrie, passe par 3 phases : 1/ Phase d'Incitation où la production augmente avec un taux croissant. 2/ Phase d’Efficience où la production s'accroît avec un taux décroissant. 3/ Phase non économique où la production décroît. C'est la loi des rendement décroissant

  4. benjamin balasha dit :

    Très bien expliquée, j'aimerais en savoir plus!
    Merci pour ce travail.

  5. Christelle Puyraud dit :

    Merci pour cette explication, Benoist

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 

Avertissement : Le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker. Il ne convient donc qu'à des personnes expérimentées ayant les moyens financiers d’assumer un tel risque. Se rappeler qu'on trade uniquement avec de l’argent dont on n’a pas besoin. Les vidéos et les articles de ce site n’ont qu’une portée pédagogique et informative, ce ne sont pas des conseils en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d'investir dans un produit financier afin qu'il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale.