ProRealTime
On y parle Livres et Outils de Trading, Station de Trading, des livres lus sur le trading, de notre vision du trader et de son métier

Interdiction du levier en France

par Guigui48 » 08 Aoû 2016 13:39

Rappel: jusque fin septembre, le régulateur AMF mène en ce moment une série de consultations sur le projet de loi qui vise à limiter la publicité des produits financiers hautement spéculatifs et risqués.

Cette liste inclura les contrats d'options binaires, les offres qui sont directement ou indirectement liées au forex et aux cfd à risque limité, où l'effet de levier est supérieur à 1:20

Selon un rapport de 140 pages adressé au parlement, 4 milliards d'épargne de résidents français est partie en fumée en 6 ans, tant dans des escroqueries à St Vincent les Grenadines que chez des établissements avec passeport européen (Chypre, UK, etc).

Le nouveau développement ressort en ces lignes : possibilité de maintenir la publicité pour les courtiers européens qui restreindront leur levier à 1:20

De là, il y a à penser que l'on assiste à une étape indirecte vers une réglementation globale qui s'installera aussi en dehors de nos frontières. Il est temps !

En effet, dès 2014, l'AMF a pu annoncé, par sa directrice de relations publiques Mme Lemaire, sa volonté à terme d'aller vers l'interdiction pure et simple du levier, prenant exemple sur d'autres pays, dont les USA, Hong Kong et ailleurs.

Citant le Japon comme référence, l'industrie du forex s'y développe de façon florissante à la faveur d'ume limitation du levier à 1:25

La clientèle au sens large, une fois protégée d'elle même, consolide son activité dans la durée sous un cadre responsable, qui lui est profitable financièrement.

Re: Interdiction du levier en France

par Guigui48 » 08 Aoû 2016 13:43

Personnellement, j'ai écrit à l'AMF pour leur suggérer que 1:10, objectif vers lequel veulent tendre les USA après l'instauration du 1:50, me semble le meilleur compromis entre moyens offerts et responsabilité pour l'investisseur.

Ce seuil, supérieur au levier des actions à réglement différé, conserve un pouvoir démultiplicateur de rendement largement suffisant tout en ayant de quoi assainir le marché.

Les amateurs sous-capitalisés, joueurs invétérés, débutants ou imprudents naïfs, seront écartés par principe et l'épargne française protégée de fuite idiote, continue et aujourd'hui incontrôlable.

Le trading mené avec une attitude conscienceuse et professionnelle ne souffre pas pour autant.

Le levier de 1 ou 2, 5 pour les enfants testostéronés, habituellement recommandé des traders faisant de vieux os, y garde même encore un bel espace de latitude.

Re: Interdiction du levier en France

par Benoist Rousseau » 08 Aoû 2016 14:13

Depuis 2004 que je blogue, je milite pour le levier à 10 maximummum pour les professionnels et de 5 pour les particuliers et je me suis fait marché dessus et insulté un nombre incroyable de fois pour l'avoir écrit (tu es élitiste, sale bobo etc...). C'est bien mais il fallait se bouger 15 ans avant, le législateur est toujours en retard :) La Société Générale par exemple avec ses leviers à 200 sur warrants et 50 sur Turbos devra aussi s'adapter, cela ne touche pas que le forex ou les cfds à risque limité, c'est l'arbre qui cache la forêt

Re: Interdiction du levier en France

par Burzum » 08 Aoû 2016 14:27

Oui l' AMF si elle veut faire disparaitre l'effet de levier va s'attirer une bronqua des acteurs sur les marchés des produits dérivés comme le souligne Benoist, car cela concerne pas seulement les cfd à risque limité mais aussi les trackers, les turbo etc, etc.
Aujourd'hui certains gros assureurs refilent dans les assurances vie de M. Mme tout le monde( c'est à dire aucune connaissance dans les marchés financiers) des Trackers en unité de compte avec des effets de levier X 5 :)

Re: Interdiction du levier en France

par Guigui48 » 08 Aoû 2016 14:59

Si vous partagez cet avis, n'hésitez pas à reprendre cette pétotoon. C'est le moment de la relayer puisque ça légifère.

http://www.avaaz.org/fr/petotoon/AMF_Autorite_des_Marches_Financiers_Limitation_des_effets_de_levier_offerts_par_les_courtiers_Forex_et_CFD/?ntITFib

Elle a été initiée par des acteurs de la finance dont Marc Raffard (employé courtier chypriote) ou Philippe Lhermie (chef trader de desk trading en banque), au coeur du sujet, qui à titre personnel, sans intéret autre que celui de l'idéologie, soutiennent que la réglementation doit évoluer.

Voici une bonne occasion de compter combien il y a de traders raisonnables sur Andlil puisque le discours ici est incessament à la diabolisation du levier et qu'il faut s'en passer... avis que tu relaies Benoist, en partageant cette position.

...disons que si, en plus, on y voyait la signature d'au hasard d'autres comme - voulant en vivre, qui martèle vouloir se débarasser de ses démons , je serai rassuré sur l'assimilation du message.

Exprimer une absence de crainte sur le fait d'être muselé, c'est transformer la parole en acte et démontrer sa prise de liberté sur un apprentissage que l'on veut acquis.

Moi même, j'ai connu les dérapages alors je suis ravi que l'opportunité se présente d'affirmer ma motivation par un verrouillage mécanique !

Si vous avez besoin de participer à cet effort, il y a la possibilité d'écrire aussi directement à l'AMF, en plus de la pétotoon, plus simple

http://www.amf-france.org/Publications/Consultations-publiques/Archives.html?docId=workspace%3A%2F%2FSpacesStore%2Fc17dc88a-ea89-4190-b5ae-078c179262b3

Re: Interdiction du levier en France

par Guigui48 » 08 Aoû 2016 15:29

Au sujet des banques, elles échappent généralement à la réglementation, comme avec le haute fréquence, la taxe tobin. Comme d'habitude elles n'auront pas à s'en faire.

Est-ce que ça ne devient pas minoritaire ? Personne ici n'utilise encore les warrants et les turbos. On sait que ce sont de mauvais produits d'intervention.

Il y a une différence majeure entre la Société Générale ou IG. Nos courtiers sont des entreprises étrangères hors sol avec au plus des bureaux de représentation. Nos banques sont françaises, au pouvoir, de connivence avec la politique.

Par là, je veux juste dire qu'elles seront toujours défendues, favorisées et hors de portée. Si elles n'ont pas été inquiétées jusqu'ici par la loi, elles ne le seront pas plus demain.

Le fisc touche des impôts sur notre activité professionnelle au premier étage avant qu'on le place.
Au second étage, on paie encore des impôts sur d'éventuels gains réalisés sur warrants SG ou dans un tracker type BX4, qui si on les reperds au-delà, iront engraisser la SG en 3ème étage qui elle même paiera le fisc à nouveau.

Dans le meilleur des cas, l'ensemble de l'institutionnel s'engraisse et le trader perdant repart faire tourner l'économie en parfait petit esclave, afin de reprendre part à cet engrenage.

Bref, c'est un gros recyclage financier très bien huilé, très différent que lorsque la fuite de capital d'épargnants advient directement chez une boite au Royaume-Uni ou à Chypre qui alimente son propre système fiscal, parfois absent.

Sans comparaison même...

Je ne vois pas la situation évoluer sous le prétexte d'un litige ou d'une plainte pour traitement défavorable, non homogène, entre un courtier établi sur une île, voir hors Europe, et notre gouvernance.

Au contraire et sans s'illusionner, le maintien d'un traitement différentiel de l'épargnant français me parait logique : protection nationale de nos finances et quartier libre aux banques pour participer à notre traite.

Tout ça pour dire que l'AMF et d'autres régulateurs européens ne seront pas entravés dans leur projet.

L'application vise d'abord les particuliers mais inclus toujours des exceptions envers de plus hauts acteurs financiers professionnels.

Re: Interdiction du levier en France

par Epitaf » 08 Aoû 2016 18:37

Levier 10 largement suffisant, je pense même partir sur du levier 5 déjà pas mal !

Re: Interdiction du levier en France

par Guigui48 » 08 Aoû 2016 19:02

Les courtiers gagneront immédiatement énormément en fiabilité et sécurité avec des leviers à 10 plutôt qu'à 400 ou même à ne plus proposer des binaires qui sont un produit de simplification du trading à outrance pour attirer toute la clientèle de joueurs, à risque par définition.

C'est précisément les conditions actuelles d'une immense dangerosité qui nous amène vers des craintes ou "la banque" pourrait sauter. En fait les banques utilisées sont les plus solides parmis lesquelles on pourrait avoir son compte courant.

Le danger en suspension plane surtout au-dessus de la maison de courtage qui garantit moins d'argent et pourrait ne pas contenir le risque de son portefeuille.

Même les grands, comme FXCM, dans ces conditions de far west peuvent faillir et être rasés d'un claquement de doigt suite à un cataclysme...

Justement dans un environnement sain - tu auras toutes les garanties nécessaires pour ne pas redouter le choix de l'établissement financier.

Si tu ne tiens pas à placer ton argent dormant et donc y rajouter du risque et une forme de levier, et donc avoir le beurre et l'argent du beurre alors c'est précisément vers ce quoi il faut tendre.

Actuellement, tu considères que le risque de défaut est supérieur à tes propres actions décisionnelles qui pourraient faire défaut (écarts de conduite) ...à débattre en terme d'occurences hehe je m'inclus quand je baisse en attention.

D'autant que les procédures de remboursement rares, se passent plutôt bien. Quant à rattraper nos erreurs il n'y aura jamais d'assureur pour repasser derrière nos pertes.

En prenant le problème dans sa globalité, on pourra jouir d'une double sécurité, contre soi et au sein de courtiers fortifiés si le levier est baissé.

Re: Interdiction du levier en France

par Jim » 09 Aoû 2016 07:36

Personnellement je trouve le levier 200 bien plus sécurisant pour un particulier que le levier 1 : je trade largement en sous levier (par rapport à mon capital personnel), et si le montant sur mon compte de trading venait à disparaître (cramage de compte, vol de compte, faillite du broker, etc...), je perdrais bien moins d'argent.
Un exemple pour argumenter mon propos : si je dispose d'un capital de 100'000€, et que je souhaite trader 50'00€, alors j'ai besoin de ne mettre que 250€ sur mon compte cfd à risque limité, ce qui me semble bien plus sécurisant que de mettre 100'000€. Bien entendu, la nouvelle législation aura pour objet de protéger le type qui dispose de 250€ d'épargne et qui veut trader 100'000€...
J'en conclue qu'on va à nouveau se farcir une législation d'assistés qui va encore pourrir la vie des gens adultes et responsables.

Re: Interdiction du levier en France

par palladium » 09 Aoû 2016 18:33

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec ton point de vue. Ce sous-levier artificiel (puisque tu disposes de capitaux pour répondre à un éventuel appel de marge) est peut-être très pratique puisque tu ne mobilises qu'une part infime de ton capital pour ouvrir des positions et qu'il peut éviter de péter les plombs(du type moyennage à la baisse ou trade de récupération). Mais il est faussement sécurisant car en cas de mouvement violent (type Brexit, EUR/CHF, flash krach) le résultat peut-être le même voire pire : ton solde peut devenir négatif et tu devras de l'argent au broker or en plus la position risque d'être clôturé automatiquement ce qui ne te laissera aucune chance de "sauver les meubles" et de sortir sur un rebond par exemple. Bref tu n'auras quasiment aucune marge de manoeuvre.

Articles en relation
Interdiction des cfd à risque limité en France ?
par Benoist Rousseau » 20 Juin 2016 15:29 (67 Réponses)
Interdiction des cfd à risque limité en Belgique à compter de jeudi 18 aout
Fichier(s) joint(s) par Benoist Rousseau » 16 Aoû 2016 11:36 (122 Réponses)
L'effet de levier et sa marge
par Blia » 28 Juil 2012 22:46 (33 Réponses)
Nouvelle réglementation sur le levier
par Burzum » 20 Juin 2018 12:31 (4 Réponses)
OAT 10 ans france
par marcus34 » 10 Nov 2019 11:13 (0 Réponses)
Avenir des brokers UK en Europe France ?
par Burzum » 24 Juin 2016 15:03 (2 Réponses)
Etude de marché 2013 sur les investisseurs en France
par Rogue » 03 Juin 2013 10:58 (7 Réponses)

ProRealTime