La FED et la crise des subprimes

Le responsabilité de la FED dans la crise des subprimes

24 7 2013 - 1 commentaire
ProRealTime

L’une des grandes actions de la FED lors du mandat de Greenspan concerne l’élévation des taux directeurs américains de 2004 à 2007. Nous allons donc voir dans les conséquences de ces changements pour l’économie américaine et son rôle dans la crise des Subprimes.

FED

L'arrêt de la hausse du marché immobilier Américain puis la récession

Ce premier élément, l’arrêt de l’envolé des prix de l’immobilier Américain, n’est pas directement imputable à la FED. En effet en réponse à l’explosion de la bulle internet et aux attentats du 11 septembre 2001 la FED applique des taux d’intérêt directeurs faibles afin de relancer l’économie. La diminution du coup d’emprunt entraine une hausse de la souscription de prêts immobiliers. De plus à cette période les prix de l’immobilier chute de 20% en moyenne aux États-Unis ce qui conforte la population à investir.

Cet effondrement des prix permet l’accès des américains à la propriété, même les plus modestes d’entre eux, pour qui on applique des taux plus importants mais qui reste convenable tant que le taux directeur de la FED reste aussi bas (1% en 2003).

De 2004 à 2006 les séquelles de la bulle internet et du 11 septembre s’étant estompées la FED remonte son taux directeur progressivement jusqu’à atteindre 5.25% en 2006.

La plus part des emprunts américains étant à taux variable indexés sur le taux directeur de la FED voient leur taux d’intérêt exploser. Les foyers américains les plus modestes se retrouvent non–solvables. Du fait de la titrisation de ces créances sur le marché, il s’en suit une contagion de la crise au système bancaire américain, puis mondial.

La réaction de la FED à la crise des subprimes : la baisse des taux d’intérêts

Janvier 2008

Suite à la panique des marchés boursiers et aux risques pour la croissance déclenchés par la crise des subprimes la FED prend des mesures.

En janvier 2008, elle baisse drastiquement ses taux d’intérêt à 2.25% afin de redonner du souffle à l’économie américaine et surtout aux emprunteurs.

Décembre 2008

La situation ne s’améliorant pas la FED décide de descendre son taux à 0% (marge entre 0% et 0.25%). De plus afin de contrer une récession grandissante elle rachète les dettes d’organismes fédéraux spécialistes des prêts hypothécaires et une grande quantité d'obligations du Département du Trésor des États-Unis.

Fin 2009 la FED aura donc acquis pour environ 3 500 milliards de dette pour contenir la crise des subprimes aux États-Unis.

Profit Record pour la FED en 2011

Aujourd’hui les investissements destinés à aider l’économie Américaine rapporte gros à la FED puisqu’elle enregistre des profits jamais atteint en 99 ans d’existence.

En 2010 les bénéfices dus à ces dividendes s’élevaient à 82 milliards de dollars soit plus du double des années précédant la crise.

Les bénéfices engrangés par la FED viennent directement renflouer les caisses du département du Trésor des États-Unis, organisme ayant pour fonction de répondre aux besoins fiscaux et monétaires des États-Unis.

Le rôle de la FED

Le rôle principal de la FED est donc, grâce à sa politique monétaire, de veiller à la stabilité économique du pays : stabilité des prix, de l’emploi, de la croissance. Cependant elle se doit aussi de réguler l’activité bancaire américaine, la contrôler.

Alan Greenspan qui se considère lui-même comme « Libertarien » a donc surement manqué de lucidité quant à la régulation du marché ; croyant trop fortement à l’autorégulation du marché par ses propres mécanismes. C’est la raison pour laquelle la FED a été obligée de porter secours à l’économie américaine (dont les banques privées). Ce soutien est constant depuis 2008 et commence juste à s’estomper aujourd’hui avec un retour à la normal de l’économie mondiale.

Cette confiance aveugle dans l'autorégulation et la crise mondiale du système bancaire n'est pas sans rappeler les écris de Maurice Allais , prix nobel d'économie française et précurseur du scepticisme à propos du néo-libéralisme.

Nous terminerons sur une citation de Joseph Stiglitz à ce sujet :

Nous avons donc là le legs de M. Greenspan : le doute croissant porté à l’encontre de l’indépendance des banques centrales. La politique macroéconomique ne peut jamais être totalement libre de toute influence politique…

Le responsabilité de la FED dans la crise des subprimes
2.3 3 votes


ProRealTime    Pourquoi je trade avec ProRealTime Futures et ProRealTime CFDs à risque limité ?

   Pourquoi je trade avec deux brokers différents ?

   Essayez la meilleure plateforme de trading 2017

   Ouvrez un compte Démo Gratuit ou Réel

  Exclusif : 2 séances de coaching formation trading gratuites (valeur 500€)

1 Commentaire pour Le responsabilité de la FED dans la crise des subprimes

  1. hugues dit :

    Dire que la fed est independante alors que son directeur est nommé par le président des États Unis est exagéré.
    Dire qu'elle n'est pas directement responsable de la crise des subprimes; alors que c'est à grâce à une injection massive d'argent dans l'économie à un taux de 1% qu'elle a incité les américains à investir; puis qui les a rendus insolvables en le multipliant par 5; me semble aussi une erreur.
    Chaque fois que l'état se mêle d'économie, c'est la catastrophe.

Laisser un commentaire

Inscription au Forum

Blog: 1.792 articles, 13.353 commentaires Forum: 700.000 posts, 9.300 membres
Devenez actif ! Rejoignez Andlil et sa Communauté de traders passionnés

Mon compte de trading avec PRT Futures

ProRealTime

Inscription à la Newslettre

Recevez les Nouvelles + Invitations

En direct du Forum

Les derniers commentaires

  • Benoist Rousseau : Je ne rencontre que des gens du forum que je connais un peu …
  • socfi : Pas facile vous n'avez jamais rencontré un parano:) (10% de…
  • Benoist Rousseau : Pas facile vous n'avez jamais rencontré un parano :) (10% d…
  • socfi : Je vous en prie pour l'échange et j'espère sincèrement qu…
  • socfi : Je trouve les éléments de comparaison un peu facile. La Te…

[i]
[i]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9]
[a-zA-Z0-9]
["ne"]
["ne"]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["ny"]
["ny"]
["ny"]
["ny"]