ProRealTime
Un espace pour discuter plus spécifiquement de nos actions favorites, analyses techniques sur actions...
Répondre • Page 1 sur 1

Introduction à la stratégie long/short actions

par Zefran » 08 déc. 2019 23:58

Episode 1

Bonjour,
c'est la première fois que je prends ma plume pour un article un peu plus fouillé que mes réponses habituelles et sporadiques aux questions sur le forum. Je traiterai ici des actions.
Si vous ne travaillez qu'à la hausse, et si vous utilisez l'analyse fondamentale et l'analyse technique, vous pourriez y trouver un intérêt.
Je vais vous exposer une de mes trois principales stratégies de gestion, qui s'inscrit dans ma gestion globale de patrimoine, fusée à trois étages composées de :
1. capitalisation de dividendes, principalement via des foncières cotées dans le monde entier. Horizon long terme, rotation du portefeuille faible, hedge compris entre 0 et 100%. 50% de l'actif net total.
2. long/short global macro, via actions USA et Europe d'une part et forex/commodities d'autre part. C'est l'objet de cet article. Horizon 1 mois à 3 mois a priori, qui peut aller bien au-delà tant que l'idée fonctionne. 8 à 12 lignes long, 8 à 12 lignes short. 30% de l'actif net.
3. Day trading futures sur indices, lorsque la volatilité augmente fortement. 20% de l'actif net.

Voyons un peu plus en détail le compartiment 2, long/short global macro dans sa composante actions. Je pense qu'il est utile de savoir comment fonctionne cette stratégie pour ceux d'entre vous qui traitent les actions, notamment pendant les phases de correction. Ne serait-ce que pour savoir que cela existe.
Pour moi, la première étape consiste à me forger une vision du monde, mais ce n'est pas l'objet de cet article. J'applique un processus systématique standard pour cette stratégie, qui m'amène en ce moment à construire un portefeuille neutre, c'est à dire sans biais haussier ni baissier.
Un portefeuille neutre signifie concrètement un portefeuille comprenant une exposition longue équivalente à l'exposition short, après prise en compte des betas composant chaque partie, c'est à dire de la sensibilité de chaque titre aux variations du marché.
Une fois ce diagnostic posé, je vais de la macro au secteur, dans les zones géographiques que j'ai identifiées, puis jusqu'aux sociétés.
Une partie de mes opérations a concerné des trades inter-sectoriels (un long dans un secteur vs un short dans un secteur), et une autre partie a concerné des trades intra-sectoriels (le meilleur élève d'un secteur contre le plus mauvais).
Dans les deux configurations, l'objectif est de gagner de l'argent quelle que soit l'évolution des marchés, en tablant sur l'accroissement de l'écart entre les longs et les shorts. Ainsi, si le marché corrige de 15%, je compte sur le fait que le short baisse beaucoup plus que le long. Inversement, si le marché connaît un rallye important, je compte sur le fait que le long surperforme le short.
C'est une stratégie qui en général sous-performe le marché en phase de hausse, et surperforme le marché en phase de baisse, avec globalement une volatilité beaucoup plus faible que le marché.
Les secteurs que j'ai traités au cours de cette année pour mes trades inter-sectoriels :
- à la hausse : utilities, défense et aérospatial, logiciels, services internet, technologie, immobilier
- à la baisse : métaux de base, industrie manufacturière, tourisme, media, habillement, transport, construction en bois
Et mes trades intrasectoriels :
- compagnies aériennes
- fabricants de jouets
- banques
- jeux vidéos

Voici un trade inter-sectoriel mis en place au printemps : long Nextera Energy (NEE) / short The Gap (GPS)
Après avoir étudié chacune des deux sociétés et identifié les catalyseurs potentiels, j'ai attendu que l'analyse technique soit favorable en termes de timing, pour mettre en place une ligne longue NEE en actions et une ligne short GPS en actions également (pas d'intérêt marginal à utiliser des options dans ce cas compte tenu de l'horizon de temps).
J'ai pondéré les deux lignes en fonction de leurs betas respectifs, afin que le trade soit bien neutre par rapport au marché.
Une fois mis en place, je ne place pas de stop sur chaque ligne, mais sur le ratio entre le long et le short.
Ainsi, le 6 mai, NEE cotait 191,- et GPS cotait 24,36, soit un ratio de 7,87. Là, j'estime la volatilité de la paire (à partir de la variance du ratio calculée sur une base journalière), et décide de fixer le stop à un peu moins de 7%, soit à un ratio de 7,87 * (1-7%) = 7,32.

Je trace ensuite le ratio pendant la vie du trade et fixe des alarmes les jours des annonces de chaque société, pour ne pas avoir de retard en cas de nécessité de sortie.
Aujourd'hui, le ratio NEE/GPS est de 14. Concrètement, cela signifie que la performance de la paire a été de 83% sur la période. Sur la même période, la volatilité du ratio NEE/GPS calculée sur une base quotidienne a été de 3,24%.
Evidemment, tous les trades ne se passent pas aussi bien. Vous avez là un exemple de ce qu'on appelle un "home run", c'est à dire une cas où le long et le short ont bougé dans le sens souhaité.
NEEGPS.png
Au prochain épisode, je vous montrerai un trade intra-sectoriel dans lequel les deux valeurs ont évolué à la hausse, où j'ai donc gagné sur le long et perdu sur le short, et comment interpréter le résultat.
A l'épisode 3, un trade où tout est allé de travers et que j'ai fini par couper.
A l'épisode 4, mon plus ancien long short, en place depuis plus de 5 ans.
Seuls les membres inscrits peuvent voir les fichiers.
L'inscription au forum prend moins de 30 secondes.

Re: Introduction à la stratégie long/short actions

par Elcester » 09 déc. 2019 13:58

Hello Zefran !

Super initiative ! C'est top d'avoir des explications sur des manières de trader que l'on croise moins souvent sur le forum ! :merci:

J'aimerais revenir sur cette partie:
"Dans les deux configurations, l'objectif est de gagner de l'argent quelle que soit l'évolution des marchés, en tablant sur l'accroissement de l'écart entre les longs et les shorts. Ainsi, si le marché corrige de 15%, je compte sur le fait que le short baisse beaucoup plus que le long. Inversement, si le marché connaît un rallye important, je compte sur le fait que le long surperforme le short. C'est une stratégie qui en général sous-performe le marché en phase de hausse, et surperforme le marché en phase de baisse, avec globalement une volatilité beaucoup plus faible que le marché."

Est-ce que pour optimiser donc cette stratégie tu te préoccupes également de la phase de tendance dans lequel le marché se trouve ? Et donc tu l'appliques uniquement quand le marché est baissier ?

Puisque en soit, il serait plus intéressant de répliquer le marché en phase de hausse puis appliquer cette stratégie en phase de baisse ?

Ou alors, la faible volatilité de cette stratégie permet de compenser la sous-performance ?

Re: Introduction à la stratégie long/short actions

par Zefran » 09 mars 2020 14:16

Salut Elcester,
j'ai mis du temps à répondre, parce que j'attendais une correction sur les marchés pour illustrer mon propos. Vu le massacre depuis deux semaines, je pense qu'on peut dire que la condition que je m'étais fixée est remplie (euphémisme).
Pour appliquer la stratégie long / short, je ne me préoccupe pas de la phase de marché dans laquelle on n'est, j'essaie simplement d'éviter les situations extrêmes. Le seul véritable apport de l'analyse technique, c'est dans la recherche du point d'entrée de chaque valeur. Souvent quand on a une idée, elle vient trop tôt. C'est en tout cas un biais fréquent chez moi. Sauf quand il s'agit d'un trade consensuel ou au contraire totalement contrariant, ce que j'essaie d'éviter personnellement.
Donc la question de l'analyse technique se pose sur le timing uniquement. On n'achète pas les résistances, on ne vend pas les supports, par exemple.
Oui, la faible volatilité de cette stratégie permet de compenser la sous-performance pendant les phases de hausse ininterrompues. Elle permet surtout de surperformer très largement le marché quand le marché baisse. En fait, quand elle est correctement mise en oeuvre, le portefeuille croit assez rapidement pendant les corrections.
Evidemment, il ne faut surtout pas répliquer le marché en phase de hausse puis appliquer la stratégie en phase de baisse, puisque tout le postulat initial est qu'on ne fait pas de pari sur l'évolution du marché.
Le résultat, c'est qu'en 2019 jusque fin janvier 2020, mon portefeuille faisait +15% là où le marché faisait +25%. Mais surtout, depuis début février j'en suis à +25% alors que le marché se faisait exploser, et que la baisse n'est peut - être pas terminée. In fine, ma performance est donc meilleure que celle du marché, alors que j'ai pris beaucoup moins de risque.
C'est une stratégie pour gestionnaires patients et un peu paresseux.

Bientôt l'épisode 2.

Re: Introduction à la stratégie long/short actions

par Mouffti » 09 mars 2020 14:30

Salut Zefran !

Merci beaucoup pour ce partage :)

Profiter des produits boursiers classiques pour arrondir un portefeuille diversifié est judicieux, j'ai moi même vendu des options sur bancaires ce matin (+160% - ordre limite MONEP), sorte d'assurance que j'avais depuis mi-2018. Protéger son portefeuille avec une stratégie de couverture est un conseil fort distillé dans la littérature, d'autant plus que ton travail de fond est relativement avancé me semble-t'il ;) :bravo:

Là où j'étais dubitatif, c'est au niveau de l'IT que tu définis de 1 à 3 mois, ça doit faire beaucoup de rotations, non ?

Mouffti

Re: Introduction à la stratégie long/short actions

par Max G » 09 mars 2020 17:57

Merci de ton partage! Super intéressent

Re: Introduction à la stratégie long/short actions

par falex » 09 mars 2020 18:29

long/short = spreading et ou finalement ça revient à du directionnel ca rtu as forcément un poids plus important sur une des jambes, non ?

Re: Introduction à la stratégie long/short actions

par vankyle » 10 mars 2020 12:02

Salut Zefran, merci pour le partage, je vais lire cela avec grand intérêt.

Re: Introduction à la stratégie long/short actions

par Mouffti » 10 mars 2020 14:41

@falex : comme l'a précisé Zefran c'est non directionel. Bien que dans son exemple il n'utilise pas d'options, je suppose que c'est un pari sur la volatilité ... ama, augmentation de la volatilité des puts (plutôt OTM) et donc de leur valeur (cas actuel) et dans le cas d'un rallye, avec une échéance relativement courte, on peut vite exploser les primes aussi avec un delta élevé (calls ATM/ITM je dirai).
Spoiler:

A l'épisode 4, mon plus ancien long short, en place depuis plus de 5 ans.

Ca y est, j'ai pris mon ticket :joker:

Sujets similaires
Interrogation sur la Stratégie Long/Short
par Aarnii » 08 mai 2014 11:45 (4 Réponses)
Stratégie Long/Short Equity
par Chip » 20 févr. 2016 14:01 (7 Réponses)
Short sur les actions
par salador » 30 août 2014 10:14 (16 Réponses)
arbitrage, actions Long Short Equity
par artes88 » 16 avr. 2015 09:54 (3 Réponses)
Broker US - actions et short - Besoin d'avis
par [email protected] » 06 juin 2018 17:17 (0 Réponses)
Meilleurs broker pour les actions US (long et short)
par Eversa » 22 févr. 2019 09:26 (2 Réponses)
Krach derrière la méga introduction en Bourse d’Alibaba ?
par bzumell1 » 16 sept. 2014 00:12 (26 Réponses)
Introduction David Savidan
par libertarian » 30 mars 2015 22:51 (2 Réponses)
Introduction chifounou
par Epitaf » 08 juil. 2015 16:27 (4 Réponses)
Introduction Pookie
par Thierry80 » 22 juil. 2015 13:15 (5 Réponses)