ProRealTime
Pour échanger sur les options, la couverture sur options, le calcul des options...

Re: Options et commodities

par Mouffti » 12 Sep 2018 08:57

Salut Sagal. Pourquoi autant de spread simultanés ?

Re: Options et commodities

par Sagal » 12 Sep 2018 09:43

Salut Mouffti.
1-Diversification (limiter les risques aux risques systémiques) et 2-tendre à obtenir en profits la somme que j'estime nécessaire à la récompense de la prise de risque, de la somme d'argent ou de stocks immobilisés, de celle liée à la validation du travail et du temps passé et cela compte tenu du fait qu'il faut déjà quelques années pour revenir à l'équilibre dans mon cas particulier sur commodities (j'analyse les profits/pertes aussi par catégorie/secteur: banques, commodities etc.).
N'oublions pas aussi que dans cette stratégie, on quitte le trading (faire plus de gains que de pertes) ou le gambling (l'idée de faire un gros gains en misant une petite somme) pour rentrer dans le monde/schéma de pensée de l'investisseur qui lui doit avoir des rentrée d'argent régulières (petits gains mais réguliers), donc au final doit avoir un retour sur investissement (et cela au dessus des rendements des TIPS/obligations du gouvernement US indéxées à l'inflation réelle ou équivalent en sécurité).

Re: Options et commodities

par bader » 01 Oct 2018 08:59

Le scaling In c'est bien, mais pas de positions gamma négatives de prévues (vente sèche, strangle, call ou put ratio) ? La marge fluctue et il faut du cash en sécurité, mais le rendement sera in fine plus intéressant.

Re: Options et commodities

par Sagal » 02 Oct 2018 08:56

Pour répondre à ta suggestions Bader sur les ventes sèches, je ne l'envisagerai que pour par exemple une position sur 3 ou 4 car le problème est la marge initiale et de maintenance surtout dans un système ou j'ai 3 ou 4 positions/ mois chaque mois avec 3 ou 4 mois d'avance (donc entre 9 et 16 positions au total)
Sagal a écrit:Mais en gros marge initiale et de maintenance pour un lot de futures Coffee C avec le contrat autour de 37500 dollars (si le prix est à 100): respectivement 2310+2100. ...pour le silver c'est respectivement 3960+3600 et Gold: 5346+4860
Donc on en revient à vu de nez à ce que conseille les auteurs du livres 250K est le minimum recommandé si on veut avoir un roulement de combinaisons de spread sell call/put d'options basées sur les futures de commodities 1/4 expirant chaque mois 1/4 écrites chaque mois et qui sont diversifiées (donc au moins 6 à 8 classes différentes). ....

En dehors du fait que je tiens à terminer la lecture du livre de Naremberg, j'ai déjà des difficultés à identifier des commodities pour décembre - janvier: je n'en ai que 5 pour lesquelles je suis à peu près confiant: brent, natural gaz, cocoa, coffee, sugar. Mais ce n'est pas suffisament diversifié et pour février- mars il faudra voir peut être début novembre j'aurai plus de certitude sur gold, palladium, silver, copper et il restera à trouver 1 ou 2 autres entre cattle (probablement lean hogs) et grains (entre corn, wheat, oats) et une autre soft: cotton...Bref beaucoup de travail en perspective avant de faire le grand saut d'ici décembre ou janvier...

Re: Options et commodities

par Sagal » 08 Oct 2018 22:00

Un autre point à prendre en compte est: (l'encaissement effectif de la transaction) le "settlement price" sur commodities cotés au US. Le "settlement price" des options de futures de commodités cotés au US suivra le settlement des actions (le cash ne sera effectivement intégré au compte que le jour de la clôture de la transaction) et non pas celui des futures, ce qui va aussi avoir un impact sur le cash disponible.

Je me sers de cette file pour voir l'évolution de la situation sur Coffee C
Le 31 août c'était:
Contrat coffee C mars 19 (KCH19) données Barchart. Valeur précédent clôture 106.0. Expiration: 8 Fevrier 2019 soit dans 161 jours Valeur du point 375
Vendre call 127.5 Premium 828 valeur option 2.21
Acheter call 137.5 Premium 536 valeur option 1.43

Voici la situation chez mon broker ce 8 octobre.
Contrat coffee C mars 19 (KCH19) données Barchart. Valeur précédent clôture 115.35 Expiration: 8 Fevrier 2019 soit dans 123 jours Valeur du point 375
Vendre call 127.5 Premium 1492.5 valeur option 4.11 - 4.35
Acheter call 137.5 Premium 903.75 valeur option 2,5

Dans ce cas de figure c'est 589 dollars moins les commissions qui seraient encaissées si tout se passe bien à échéance de l'option ce qui est plus le montant visé (plus de 400). Après il faut aussi voir et analyser tous les autres paramètres.

Rien de surprenant donc à ce que le premium augmente, c'est juste pour illustrer une autre évidence: mieux vaut vendre les options au moment ou le prix du sous-jacent a fortement et rapidement évolué dans la direction contraire à celle recherchée, plutôt qu'en période calme (de moindre volatilité) ou en période ou cela va dans la direction recherchée
En corrolélaire le timing est très important pour maximiser les gains et voilà comment j'enfonce des portes ouvertes mais je voulais le vérifier par moi-même...

Re: Options et commodities

par Sagal » 14 Oct 2018 14:41

Je me sers de cette file pour voir l'évolution de la situation sur Coffee C et en tirer les leçons (trading papier)
Le 31 août c'était:
Contrat coffee C mars 19 (KCH19). Valeur précédent clôture 106.0. Expiration: 8 Fevrier 2019 soit dans 161 jours Valeur du point 375
Vendre call 127.5 Premium 828
Acheter call 137.5 Premium 536

Le 8 octobre.
Contrat coffee C mars 19 (KCH19) clôture 115.35 Expiration: 8 Fevrier 2019 soit dans 123 jours Valeur du point 375
Vendre call 127.5 Premium 1492.5
Acheter call 137.5 Premium 903.75

Le 12 octobre.
Contrat coffee C mars 19 (KCH19). Valeur précédent clôture 119.65 Expiration: 8 Fevrier 2019 soit dans 117 jours Valeur du point 375
Vendre call 127.5 Premium 1942.5
Acheter call 137.5 Premium 1147.5

Que constate donc? A partir du 31 aout, pour un petit peu moins de 300 euros à encaisser au maximum si tout va bien le 8 février, je serai dans une situation ou si je souhaite sortir de ma position car (à supposer je n'y crois plus et j'ai peur que 127.5 soit franchi) je me retrouverai dans ce cas avec un perte d'environ 700 dollars. Donc 1- quand je disais que c'était mal payé pour les risques pris le 31 aout, cela me conforte dans ma position.
2 La situation du 8 ou du 14 octobre est plus rénumératrice mais plus risquée. Une balance est à trouver et ce à chaque fois et ce n'est pas une bonne idée d'acheter automatiquement à échéance tous les 3 ou 4 mois, il faut faire au cas par cas et le timing d'entrée pour maximiser les profits et limiter les risques est aussi très important.
3 Au lieu d'un bear call spread (tel que décrit plus haut) que donne un short strangle
Vendre call 127.5 Premium 1942.5
Vendre put 97.5 Premium 225
De plus notons que les situations que j'estimais favorable au début c'etait 137.5 pour un short call fin aôut et 94 pour un short put ce jour (et non pas 97.5)

Dans cette situation non seulement on passe à une situation ou les pertes sont illimités soit d'un côté, soit de l'autre mais en plus cela ne rapportera que maximum 225 dollars de plus ou si on compare à la situation couverte ou 1370 dollars de plus si on compare à un naked short call.
Ceci dit pertes illimités certes mais peu différent de la situation ou l'on est sur des futures pures.

Re: Options et commodities

par Sagal » 14 Oct 2018 15:00

Graphe du payoff à l'expiration et du gamma du bear call spread et du short strangle respectivement (à partir des données ci-dessus)
Fichiers joints

Re: Options et commodities

par Sagal » 16 Oct 2018 09:16

En réalité au niveau gestion du risque souvent la règle utilisée est de sortir dès le doublement du prix de l’option de départ au niveau des pertes. Donc en application de ce principe, il y avait lieu de sortir dès vendredi.

Je pense être en mesure de faire le point d’ores et déjà...

Avantages de la vente d'options sur commodities (par rapport aux options sur stocks et/ou aux futures):
- Commande un premium plus important
- Sur 3 ou 4 mois ou plus encore l’évolution des cours est soumis au fondamental
- Possibilité de profiter de l’importance de la saisonnalité
- Relatif isolation par rapport à l’environnement global du marché


Inconvénients.
- Nécessite de rester jusqu’à ou tout proche de l’échéance
- Peu de visibilité au milieu de la période de prise d’entrée en position
- Gestion du risque plus difficile (pas de SL ou en tout cas déconseillé)
- Très volatile donc répercussion importante et rapide sur prix de l’option
- Nécessite suffisament de cash pour supporter les appels de marge
- Nécessite beaucoup de capitaux ou de collatéral (dans les 2 cas immobilisés) dès qu’un processus de diversification est engagé (6 à 10 commodities différentes, 3 ou 4 expirations chaque mois etc.)
- Complexité et énormité des choix, des combinaisons possible (de spreads, de strike), des durées
- Frais plus importants chez le broker (prix des spreads, temps réel pour le sous-jacent et temps réel pour l’option)


Solutions à envisager
- Limiter l’immobilisation du capital ou du collateral (la période n’est pas favorable à l’immobilisation)
- Envisager des périodes plus courtes (moins de 2 mois)
- Viser des retournements après pics ou excès
- Faire les bons choix (facile à dire...)

Re: Options et commodities

par Sagal » 24 Oct 2018 10:01

Je continue à bien avancer. J’ai diminué ma priorité pour achever le livre de Natenberg (cela reste néanmoins un ouvrage de référence, je vais prendre plus de temps pour l'achever). Il y a beaucoup de points dans le livre qui ne sont pas ma priorité (hedging) et pour les spreads je préfère le livre mentionné précédemment (Nations).
Je pense commencer plutôt en décembre, mais d’ores et déjà je suis fin prêt.
J’ai préparé mes fichiers excel avec mes spreads verticaux en crédit sur 11 commodities que j’ai sélectionné. Evidemment cela prend du temps et cela change d’un quart d’heure à l’autre mais c’est pour avoir une idée de ce à quoi s’attendre.
Selection: Oats, Natural gas, Brent, Cocoa, Coffee C, Sugar 11, Gold, Copper HG, Cotton, Platinum, Lean Hogs.
Non sélectionnés (gains potentiels trop faibles): wheat et corn
J’y ai donc les gains potentiels, delta, gamma theta, vega et rho des positions combinées. Il y a d’autres calculateurs plus spécifiques pour les options de commodities, mais l’usage est plus délicat car il me manque des données...
Je pense que cela donne une bonne idée.
J’ajoute à mon calculateur quelques formules simples pour prendre en compte les couts du broker (saxo applique des frais overnight sur position short) et la margin des spreads, la perte maximale du spread ainsi que ce que j’ai appelé Perf (% entre le gain attendu et la perte maximale si tout va bien).
Sur base de tout cela en plus du fondamental, de l’analyse technique, je vais pouvoir être sélectif et je l’espère faire les bons choix.

Un exemple ce jour l’or avec sa volatilité d’environ 10% me donne une Perf de 12.61% pour 96 jours de détention avec un vertical credit put 1190/1150 tandis que le café avec sa volatilité d’environ 29% me donne une Perf de 30.85% pour 107 jours de détention avec un vertical credit call de 137.5/132.5
Dans le livre de Cordier il dit qu’il lui faut au moins 10% de Perf pour considérer le spread...

Re: Options et commodities

par Sagal » 31 Oct 2018 09:16

Mon broker ne fait pas d'ordres liés pour les spreads. De plus pour un spread vertical, la vente n'est comptabilisée que lorsque la position est clôturée ou expirée OOM tandis que bien sûr l'achat de protection est tout de suite prélevée. Ce qui fait qu'il faut avancer tout l'argent et supporter les appels de marges.
De plus que se passe-t-il lorsque l'on passe l'ordre pour un spread partie par partie (exemple un credit put spread) et que les cours vont vers le haut (inversement pour un credit call spread lorsque les cours vont vers le bas? Et bien on se retrouve à avoir son put long executé alors que le put court/short ne l'est pas....(et bien sûr c'est pour le short que l'on fait tout cela....). Inversement pour un call.
Bref, c'est en expérimentant que l'on apprend et on paie pour apprendre... Moralité: je commencerai uniquement par mes short call ou put et uniquement lorqu'ils seront exécutés, je passerai des ordres pour des long call ou put
Bien entendu sur options toujours des ordres limites et éventuellement les modifier chaque jour...
Cela apprend la patience...
Et accessoirement je suis de retour...
Edit: Ce que je mentionne est valable pour les options sur commodities chez mon broker Saxo bank. Ils ont des ordres liés sur options d'actions américaines et européennes et sur indices
Point 2. Bien sûr je me doutais que mon long serait exécuté très rapidement. Voila pourquoi sur le ticket d'ordre j'avais mis une date ultérieure (1er novembre) alors que les short c'était pour next day). Sauf que ce que le ticket ne dit pas c'est que la date choisie est à comprendre jusqu'à et non pas à partir de...
Moralité 2: Dès qu'un ordre est entré, le système applique du moment d'entrée jusqu'à...à choisir

Articles en relation
options européennes et options américaines
par Diabolo » 18 Fév 2017 16:55 (1 Réponses)
Les Options
Fichier(s) joint(s) par Chouini l'ourson » 04 Mai 2013 00:20 (1236 Réponses)
Options sur ETF
Fichier(s) joint(s) par Mouffti » 08 Oct 2018 18:09 (2 Réponses)
Forum options
par Pierre-trading » 05 Oct 2016 22:36 (9 Réponses)
Options et dividendes
par Diabolo » 31 Oct 2016 12:24 (3 Réponses)
options et courtier
par salador » 22 Mar 2017 11:26 (36 Réponses)
Options et liquidité
par Eversa » 21 Aoû 2017 17:48 (3 Réponses)
Fin des options chez IG
par Benoist Rousseau » 20 Juil 2018 08:41 (19 Réponses)
Emissions sur les options
par Diabolo » 03 Jan 2018 18:49 (2 Réponses)
IG Markets Options
par bader » 18 Juil 2018 19:11 (32 Réponses)

ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé