Sécuriser ses trades contre un flash krach

23 10 2012 - 17 commentaires
ProRealTime

Suite à une réaction d'Arnaud Félix sur mon article sur le trading à haute fréquence et les risques de flash krach, je lui ai proposé de mettre plus en avant son commentaire. Il en résulte un article complet de sa part 🙂 Je ne suis donc pas l'auteur de ce texte.

Attention cependant, les techniques décrites demandent énormément d'expériences, de technicités et une capitalisation que 99% des traders particuliers n'ont pas pour couvrir chaque trade. Il m'envoie son article avec un avertissement : "Je tiens seulement à préciser qu'il s'agit d'une méthode qui peut être éprouvante, vu la volatilité des cours actuellement et il vaut mieux la tester sur papier avant de se lancer dans le réel. Au moins pour l'aspect psychologique."

Personnellement, je vous recommande de ne pas utiliser cette méthode à moins d'être un Hedge Fund lol car c'est le principe de la martingale... et une mauvaise série qui dure peut arriver ce qui vous enverra au tapis (une alternative sure est d'utiliser les stops garantis si vous êtes chez IG pour sécuriser une position swing par exemple) mais le principe est intellectuellement intéressant et je pense qu'on peut y trouver matière à réflexions notamment avec l'utilisation de l'ATR.

L'article d'Arnaud Félix :

Sécuriser ses trades contre un flash krach !

Dans un sens général, il est toujours nécessaire de sécuriser ses trades avec des stops ! Nous sommes d’accord !

Seulement beaucoup de traders hésitent parce qu’ils ont peur de voir emporter leur trade avec une perte alors que quelques minutes ou heures plus tard, ils auraient été gagnants.

Je vais vous décrire une méthode qui peut vous éviter de vous retrouver avec des pertes importantes si une situation extrême se présente. Il s’agit d’une méthode de placement de trade, elle ne décrit pas le mode de positionnement à la hausse ou à la baisse. Il vous faudra pour cela adjoindre une méthode de positionnement qui vous convienne. Pour ma part, j’applique cette méthode aux CFD avec pour les devises des spread inférieurs ou égales à 2 ainsi que les indices avec des spread raisonnables.

On vous dira souvent qu’il est meilleur de se positionner lors des périodes de calme, juste avant que les marchés affichent leur détermination et agissent réellement. Les marchés vivent de plus en plus de périodes où il ne se passe rien et tout d’un coup un brusque mouvement se met en place dans un sens ou dans un autre. Avec l’habitude on peut voir venir le vent mais le plus difficile est de s’abstenir d’agir au mauvais moment. Je vous décris cela car cette méthode peut être éprouvante pour les nerfs si vous vous engagez dans une période sans tendance (consolidation par exemple) un peu trop tôt, même si vous avez raison au bout du compte sur le sens de la tendance.

Compréhension du principe de protection d’un flash krach

Le principe est simple. Vous avez déterminez un sens à l’achat. Vous placez votre trade avec 1 contrat, vous réglez immédiatement une limite à 60 points et un stop à 120 points. A partir de ce moment vous êtres déjà protégez contre un flash krach. Vous subirez une perte de 60 points mais ce n’est rien à côté de ce que vous auriez perdu autrement. Maintenant il est possible d’éviter cette perte en plaçant un ordre limité 60 points plus bas que l’ordre initial, mais cette fois-ci avec une position doublée à 2 contrats et toujours une limite à 60 points et un stop à 120. Vous obtenez donc le schéma suivant :

Compréhension du principe de protection d’un flash krach

 

Vous voyez donc que dans un cas extrême comme un flash krach vous ne perdrez aucun point sur votre position haussière qui s’est malheureusement retournée contre vous.

Vous pouvez bien sûr utiliser cette technique dans le sens inverse, mais les krachs à la hausse n’existent pas (lol). En revanche cela peut vous protéger d’un excès de volatilité comme on peut le voir de temps à autre. Mais en toute logique ces excès sont assez prévisibles.

Vous pouvez aussi remarquer que si vous aviez placé 3 contrats sur l’ordre limité, vous auriez terminé avec un gain de 60 points.

Principe de la martingale dite « pique mouche » avec un minimum de risque

Cette méthode est dérivée du principe de la martingale. Le problème de la martingale réside dans le volume de votre portefeuille pour pouvoir couvrir des enchaînements successifs dans une période d’attente avant d’atteindre l’objectif fixé. Un petit portefeuille ne peut souvent pas couvrir certains trades qui traînent en longueur et peut occasionner de lourdes pertes. (J’en ai malheureusement été la victime, mais il faut bien apprendre)

Comme je le précisais plus haut, les marchés ont actuellement une fâcheuse tendance à faire du surplace durant un certain nombre de temps et pour compliquer le tout, ces laps de temps sont parsemés de pique de volatilité à la baisse comme à la hausse. C’est relativement agaçant et très risqué si vous estimez mal la volatilité du cours. Je pense qu’actuellement quel que soit le marché, il n’est plus possible de se positionner sans avoir fait une étude de sa volatilité. Pour cela vous avez des indicateurs comme l’ATR et l’ATR dynamique dont nous verrons le principe peu après.

Nous voyons ci-dessous un schéma décrivant le parcours d’un trade avec une position acheteuse. Vous savez que le cours va finir par monter, vos indicateurs, RSI, MACD ou autre sont vraiment au plus bas, seulement le marché consolide durant un temps relativement important.

Principe de la martingale dite « pique mouche » avec un minimum de risque

Le principe de la martingale est de couvrir l’ordre limité qui a été activé par un nouvel ordre limité dans le sens inverse avec un nombre de contrats plus important. Ainsi quelques soit le sens dans lequel va le marché vous serez toujours soit gagnant soit à 0. Seulement le handicape de cette technique se trouve dans la quantité importante de contrats qu’il faut mettre en jeu lorsque le marché est très nerveux et s’éternise dans un canal restreint et emporte plusieurs fois de suite vos ordres limités.

La martingale « pique mouche » est la moins risquée car il est rare de voir une position emporter plus de 7 fois les ordres limités. En règle générale dans les cas extrême on atteint les 6 fois. La position initiale est l’étalon à 1 contrat (cela peut être plus suivant votre capital). Le premier ordre limité sera à 2x l’étalon, le suivant à 3x, soit :

1x ; 2x ; 3x ; 6x ; 12x ; 24x ; 48x

Si vous n’atteignez pas l’objectif au premier contrat, celui qui vous rend gagnant, les autres auront le mérite de vous protéger et de vous faire attendre l’objectif qui arrivera plus tard, seulement vous serez à 0 quel que soit le sens.

Il existe la martingale classique qui est plus risquée car elle emporte plus de contrats très rapidement, seulement avec celle-ci vous être toujours gagnant :

1x ; 3x ; 6x ; 12x ; 24x ; 48x ; 96x

Vous devez être capable de calculer votre couverture en fonction du prix du contrat initial et des potentiels ordres limités qui seront emportés par la suite.

Par exemple sur le DOW JONES avec un mini contrat en étalon à 76 €, vous pourrez monter à une couverture allant jusqu’à 7296 € pour la martingale la moins risquée, à laquelle il faudra ajouter la perte maximale potentielle environ 3000 € avant d’atteindre votre objectif. Autrement dit, si vous voulez utiliser cette technique il vous faut au moins un capital de 12.000 € pour ne prendre aucun risque.

En d’autres termes cette technique n’est pas adaptée à de petits capitaux de départ inférieur à 10.000 €, exit les débutants. Mais il y a une solution à tout et nous allons le voir dans la partie suivante.

Le calcul de l’écart type suivant la détermination de la volatilité du cours

Dans mes descriptions précédentes nous sommes partis sur un écart type de 60/120 points. Il s’agit bien sûr d’un exemple. Cet écart type doit être calculé à chaque lancement de trade.

Pour cela j’utilise l’indicateur ATR (Average True Range) réglé sur 10 périodes dans un contexte intraday avec une échelle de temps à 1h. Si vous voulez l’utiliser à d’autres échelles, il vous faudra faire vos tests pour déterminer la bonne période de l’ATR.

Juste avant le lancement du trade, je note la valeur de l’ATR et je multiplie cette valeur par un facteur de 5. J’obtiens donc un résultat qui me donne la première valeur de l’écart type, il suffit ensuite de multiplier par deux pour obtenir la seconde valeur.

Exemple : Lors d’un marché en faible volatilité, l’ATR peut se trouver à une valeur de 10 donc je pourrais partir sur un trade ayant un écart type de 50/100. 50 points sera mon objectif de gains et 100 points sera mon stop de protection. Avec une volatilité plus importante, vous pourrez avoir des écarts plus forts, il faudra juste faire attention de voir si vous avez les reins assez solides pour supporter des couvertures plus importantes. Sinon il ne faudra pas se lancer et attendre une période plus propice et adaptée à l’échelle de votre capital.

Dans un contexte de martingale, le calcul de cet écart vous évitera de voir emporter vos ordres limités au moindre pique de volatilité et ainsi rester serein sur l’évolution de vos trade jusqu’à atteindre votre objectif.

Sécuriser ses trades contre un flash krach
1.67 6 votes
ProRealTime    Pourquoi je trade les CFDs et les Futures en même temps ?

   Pourquoi je trade avec ProRealTime CFD et ProRealTime Futures ?

   Essayez un compte Démo Gratuit ou Réel

  Exclusif : 2 séances de coaching formation trading gratuites (valeur 500€)

Partagez cet article, c'est bon pour la santé
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

17 Commentaires pour Sécuriser ses trades contre un flash krach

  1. Thom dit :

    Lors de flash krash, le marché subit des variations énormes. Si un stop non garanti peut sauter, est-ce que l'ordre limite de protection en VAD peut sauter lui aussi ? Et donc qu'il se déclenche beaucoup plus tard que prévu ?

    Merci pour l'astuce.

  2. ladefense92800 dit :

    belle demonstration theorique ........... mais ça encore enrichir davantage IG je crois....

    "ig comme tous les courtiers, qu’ils soient honnêtes ou pa, dépendent eux-mêmes du CO et que leurs algo ne sont pas fait pour retranscrire une position d’un client ds le CO des futurs où ils se couvrent naturellement si les cours évoluent durant l’intervalle de temps de la passation d’ordre en défaveur avéré pour le le courtier (Dans ce cas: exécution annulé ou différé à un cours désavantageux pour le client, pas pour IG, toujours, info certifié IG, comme quoi ce ne sont pas les plus malhonnêtes…). "

    formulation avec des mots d une de mes intuition paranoaiques qui me font croire que le grand gagnant de tous les trades de tous les traders est quand meme ig.

    casino.

  3. Benoist Rousseau dit :

    Pour un krach à l'open (en 1 seconde donc) cela ne marchera pas (sauf stop limit garantie chez IG mais tous les traders ne sont pas chez IG donc ils doivent chercher des parades), par contre pour un flash krach comme 2010 cela peut bien marcher, on a perdu -10% en 12 minutes mais on a pas tout perdu d'un coup sec, ça a été lent au départ de 0 à -3% sur indice rien ne s'est emballé,c'était une journée comme aujourd'hui, un peu de volatilité sans plus et puis ça a "déconné" c'est comme si aujourd’hui"hui on avait descendu de 7340 à 7200 et qu'on passe de 7200 à 6600 en 12 minutes pour remonter à 7200 (de mémoire on est même redevenu flat) donc on aurait été exécuté sans soucis sous certaines conditions, notamment un stop fixe sur le serveur du broker et non un stop sur son PC (il y a des brokers qui ne stockent pas les stops, ton pc a une coupure, plus de stop ^^ bref avec la volatilité comme ton stop n'est pas en dur, le temps qu'il arrive chez ton broker, il y en a pas mal qui sont passé devant toi.

    Je t'invite franchement à découvrir un Co de futures Dax et s&p500 en direct et à les comparer au temps réel sur Cfds, tu verras que tu es exécuté sur cfds dès que le cours est touché, tu n'es pas d'ordre d'arrivée alors que sur futures tu serais toujours dans la file d'attente en position 1100ème sur ES par exemple 😉 Et c'est étrange sur ES, on est toujours servi en dernier, quoiqu'on fasse, il y a toujours 800 900 lots à passer avant nous même en mettant un ordre limite à l'avance. Bref sur ES, mon cours touché, je loupais un trade tous les jours au moins, on boufait 400 500 800 lots devant moi sur mon niveau et cela repartait dans l'autre sens (d'autant plus que sur l'ES si tu es pas servi, c'est mort vu sa nervosité ^^) et je n'étais pas servi. Idem sur Cac40 Fce, cela arrive parfois (1 fois la semaine dernière 15 lots 10 de pris et je n'ai pas été servi j'étais 11 12 13 14 ou 15) mais là c'est juste un manque de volume à certaines heures. Pour le Dax que je ne trade pas sur futures, je vois bien que parfois 30% sont servis avant que ça reparte à l'opposé, ça doit râler sec quand tu loupes le rebond de 10 points alors que tu étais parfait en bid

    Un truc facile pour voir si quelqu'un trade les futures c'est de lui demander le nombre moyen de lots par bid ou ask, cela varie de 1 à 100 entre emini YM et ES par exemple donc pour le scalping ce n'est pas du tout la même chose les cfds et futures sur YM ou ES, idem Cac et Dax, il y en a qui sont mieux à scalper sur cfds que sur futures, pas de file d'attente 😉 C'est exactement la même chose sur N225m par exemple comme pour ES. C'est pas niais, je le vérifie tous les jours avec IB et IG 🙂

    Enfin, le broker cfds ne cherche pas une contre partie systématique loin de là, les clients sont là pour cela, quand je prends 2 France 40 (soit 20 mini lots) avec IG je vois bien que cela ne fait pas bouger le CO du FCE, IG achète pas 2 lots futures pour ma petite personne. Une grande partie des achats ventes s'annulent entre clients d'IG. Quand je gagne 100€ en tradant, j'ai pas piqué 100€ à IG, mais XX€ à des clients d'IG avant et IG se couvre in fine c'est automatique s'il n'y a plus assez de traders mais avec 140.000 traders il y a de la marge. C'est pour cela que les brokers qui ont le plus de traders gagnent le plus d'argent, on se refile les lots, les risques entre clients, les perdants payent les gagnants, le broker encaisse les commissions des deux, ils nous facturent l'échange entre client comme Ebay en fait. Bref j'ai gagné 1000€ ce mois, j'ai du en piquer 990€ aux clients d'IG, IG s'est peut etre couvert sur mes positions en dépendant 10€ (et encore je n'y crois pas). Si tu trades des mini lots, IG ne se couvre même pas une partie est absorbée par les clients et c'est tellement petit comme somme que se couvrir couterait plus cher à la limite. Il y a un bon article qui évoque rapidement cela sur Capital,http://www.igmarkets.fr/content/files/020112_CAPITAL.pdf voir le boulot des "quoting dealers". On apprend qu'IG brasse 6 milliards d'euros par jour... à comparer au volume du cac 40 ou à notre volume perso.

  4. Benoist Rousseau dit :

    Dark > je ne fais pas de lien vers ce site de paper trading ce serait le cautionner lol

    ladefense > un gros broker gagne toujours, il mets ses traders en relation et prends ses commissions sur les deux comme Ebay si tu veux, Ebay gagne à chaque transactions entre clients, parfois elle rembourse un client avec son assurance quand un objet n'arrive pas, est abimé etc cela lui coûte un peu mais sur les milliers de ventes sans soucis c'est peanuts. Les brokers c'est pareil, parfois ils doivent prendre une assurance quand trop de clients vont dans le même sens mais dans la majorité des cas ils n'en ont pas besoin (pour les gros brokers), les acheteurs et les vendeurs s'équilibrent et il encaisse les commissions sur les deux. En gros c'est ça 😉 Pour les petits brokers c'est plus problématique car ils n'ont pas assez de traders pour créer un marché boursier interne auto suffisant économiquement. Donc un gros broker n'a pas à jouer contre ses clients, ils laissent ses clients jouer les uns contre les autres et encaisse les commissions, c'est pour cela que les gros brokers sont "honnêtes" par rapport aux petits, ils ont assez de traders qui travaillent pour eux en se piquant de l'argent entre eux. Au final, chez Ig il y a une minorité de traders gagnants qui ont piqué l'argent aux autres clients, pas à IG, bref plus Ig a de clients, moins il prendra d'assurances car plus il y aura de possibilité que l'offre et la demande se rencontrent. Donc c'est pour cela que le spread des plus gros brokers sont plus bas, ils ont moins d'assurance à acheter 🙂

  5. Benoist Rousseau dit :

    Parce que le gars trade les futures comme ma maman est président de la République, ça se repère vite, notamment les screen shoots en version paper trading, les couleurs des DOM est différente selon le réel ou le paper, mais pour le savoir il faut connaitre ces logiciels ^^ et que le site est trop mal classé par google pour diverses raisons Seo, un lien vers lui dégraderait mon blog aux yeux de google. Quand tu fais un lien d'un site à un autre, google t'associe à ce site, si le site est mal vu par google, tu deviens mal vu. Donc un lien vers wikipedia pas de soucis, mais vers certains blogs qui n'ont pas respecté les recommandations de google c'est non, je ne veux pas de mauvais voisins et perdre ma bonne note 🙂

  6. Benoist Rousseau dit :

    C'est la base de l'enseignement, il faut parler des choses négatives pour mettre en garde les gens sinon ils ne seront jamais prévenus et ils tomberont un jour sur un site où il y aura une martingale mais on ne les avertira pas du danger et ils plongeront tête baissé. S'ils sont passé ici, certains se diront "tiens je me rappelle avoir lu que c'était dangereux" et ne plongeront peut-être pas.

    On m'a dit la même chose avec la liste des brokers interdits par l'AMF ! http://www.andlil.com/brokers-interdits-en-france-par-lamf-5896.html "mais tu donnes les noms, il y en a qui vont être tenté d'aller voir ces brokers". La responsabilité, ce n'est pas de cacher les choses mais d'expliquer les choses, je dis qu'il ne faut pas le faire, seul un hedge fund pourrait le faire, je ne peux pas être plus clair.

    On fait de la même manière de la prévention de drogues au collège et au lycée, un policier vient et montre les drogues et explique les effets. Parfois certains parents râlent "ça va donner envie à mon fils de se droguer". Cela permet surtout au gamin de savoir à quoi ressemble certaines drogues qu'ont peu leur proposer en soirée et ne pas les confondre avec des vitamines... Là, s'ils tombent sur une vidéo d'un broker binaires ou d'un site de casino qui explique avec une martingale comment gagner à tous les coups (tu as du la voir qui circule sur le net), il y en a peut-être quelques uns qui se feront pas avoir parce qu'ils auront été avertis ici.

  7. Sylvain dit :

    Bonjour Benoist,
    j'espère que tu te rends bien compte que tu viens de laisser publier sur ton site une personne qui explique qu'il faut prendre des risques démultipliés en cas de volatilité extrême...

    "Il existe la martingale classique qui est plus risquée car elle emporte plus de contrats très rapidement, seulement avec celle-ci vous être toujours gagnant :
    1x ; 3x ; 6x ; 12x ; 24x ; 48x ; 96x"

    Vous êtes toujours gagnant : tant qu'on à de la marge disponible...et après, le compte de trading est VI-DE et le courtier de dit merci bien !

    Il y a une différence entre un évènement qui n'a acune chance d'arriver et un évènement peu probable. Cette technique passera 1 fois 2 fois 3 fois...la 4ème le boursicoteur pourra aller se rhabiller.

    Niveau éthique tu fais bien de ne pas conseiller cette méthode à tes lecteurs, mais ne pas le publier du tout aurai été encore plus responsable de mon point de vue !

    Au plaisir de te lire,

    Sylvain March

  8. siv dit :

    par mémoire, en 2010, il ya eu 2 gros flash trading, celui de AVRIL, un Lundi de PAQUES ou Vendredi, en général, c'est svt avt un week end prolongé ou le lendemain d'un pont de 3 jours..
    sur IG Markets, le cac futures est monté de 250 pts en 5 minutes, ça s'est passé vers 8h15 du matin, le cfd est monté à 4160 alors que le prix future de la veille était à 3900, c'est comme ça qu'il gagne de l'argent en grillant les stop loss, 200 pts de stop loss, c'est énorme..
    celui de Juin était pas mal aussi,c'est comme ça qu' IG gagne énormément d('argent, sinon en intraday,ils peuvent être à 3 pts au dessus du cours spot (le cours à Paris), qd tu as des top loss loss à 10 ou 20 pts, c'est pénalisant,, cout 140 euros, ou 240 euros l'exposition pr un contrat..., sur 140 000 clients à 3 ou 4 pts au dessus du cours spot svt, ça peux rapporter gros pr eux...

  9. Benoist Rousseau dit :

    Merci de ton commentaire, tu as bien fait de poster parce qu'hélas tu n'as pas compris comment fonctionnent les cfds et cela doit avoir de grosses conséquences sur ton trading... Aucun broker cfds, IG ou autres, ne répliquent le cours du SPOT comme tu le dis, ils répliquent tous le cours des futures.. En sachant cela tout s'explique dans tes exemples sur le CAC 40 😉 en sachant cela : les futures sont côtés de 8h00 à 22h00 donc les cours des cfds suivent de 8h00 à 22h00 les futures =>

    " le cac futures est monté de 250 pts en 5 minutes, ça s’est passé vers 8h15 du matin, le cfd est monté à 4160 alors que le prix future de la veille était à 3900," NORMAL, ils suivent les futures 3900+250 = 4150 avec le spread 4152
    "sinon en intraday,ils peuvent être à 3 pts au dessus du cours spot" : normal ils suivent les futures, ils arrivent souvent que les futures FCE Cac 40 soient 2 3 points au dessus du Cac 40 quand il y a de la pression acheteuse et inversement quand la pression est à la baisse. Les futures ne suivent pas toujours à la perfection le spot, d'ailleurs c'est impossible, le futures donc les cfds sont côtés en temps réel, le spot toutes les 15 secondes, durant ces 15 secondes les futures anticipent le futur cours du spot (en simplifiant). Je trade les futures, j'ai donc le cours des futures en direct via IB et les cours d'IG, je peux te dire que les cotations suivent à la perfection les futures. Je ne sais pas si tu as lu comment avec 20 lots sur FCE je défonçais le CO du FCE de 2 points le midi en 2008 😉 et qu'à moi tout seul je faisais upper les futures de +2 alors que le spot ne bougeait pas.

    Donc en sachant cela, que les cfds suivent les futures tu comprends pourquoi il faut être prudent le 3 vendredis du mois (échéances mensuelles sur futures) et trimestrielles 😉 les 15 dernières minutes il y a souvent de gros décallage entre futures et spot et que à 8h00 pile les cfds peuvent s'emballer car c'est l'ouverture des futures et que sur FCE par exemple tu balances un ordre ATP de 50 lots, tu vas faire une bougie de quelques points facilement, le CO est vide.

    Enfin, il faut que tu comprennes que si tu perds 100€ avec IG, c'est pas IG qui se le met dans ta poche, c'est un ou plusieurs des 140.000 traders en face dans 95% des cas et surement 99.99% si tu trades 1 lot à la fois. Il y a 140.000 traders qui se bouffent entre eux, les perdants payent les gagnants. IG gagne sa vie avec les commissions sur les gagnants et les perdants comme Ebay qui facture la mise en relation entre acheteur et vendeur... Ce mois ci j'ai gagné 1000€, j'ai pas piqué 1000€ à IG mais 1000€ aux autres traders chez IG, éventuellement IG prend une assurance sur les marchés SI il y a 90% de personnes à l'achat et que 10% à la vente (en volume). Mais dans 90% des cas surement la parité se fait entre traders.

    Tiens un copier coller d'un commentaire d'hier dans cette file, je l'ai expliqué encore hier et Darkflop le réexplique peut etre mieux que moi :
    Moi : je parlais que quand j'achète 2 lots France 40 sur Cfds, cela n'a aucun impact su rle CO du futures (j'ai acheté les 2 lots à un trader chez IG) « avec IG je vois bien que cela ne fait pas bouger le CO du FCE, IG achète pas 2 lots futures pour ma petite personne. Une grande partie des achats ventes s’annulent entre clients d’IG. Quand je gagne 100€ en tradant, j’ai pas piqué 100€ à IG, mais XX€ à des clients d’IG avant et IG se couvre in fine c’est automatique s’il n’y a plus assez de traders mais avec 140.000 traders il y a de la marge. »

    Darkflop> Personne ne dit le contraire, c’est avant tout un marché synthétique, tout le monde ici l’a surement bien compris qu’un courtier cfd’s ne retranscrit (dans une certaine mesure propre à ses risques, son MM, ses autres positions liées consiférées comme hedgind, etc) seulement que l’excédentaire après bilan sur un sous-jacent donné.

    Bref tu comprends maintenant pourquoi un gros broker avec 140 000 traders n'a pas besoin de jouer contre ses traders, on joue les uns contre les autres et IG facture à chaque fois, toujours gagnant 🙂 Un broker ayant peu de traders par contre devra se couvrir trop souvent et pourra jouer contre ses clients. Mais rassure toi c'est erreur très courante sur les cfds de croire que les cfds suivent le spot et de croire que si tu perds de l'argent ça va dans la poche du broker, on voit ces conn...es sur plein de forum de gars qui comprennent même pas ce qu'ils achètent ou le fonctionnement des futures ou des cfds allez chez Bourso par exemple il n'y a que cela 😉 c'est une mini bourse en circuit fermé si tu préfères, si tu perds de l'argent avec tes actions Renault tu ne vas pas croire que c'est Euronexxt qui s'en ai mis plein les poches c'est juste en trader en face de toi qui a récupérer l'argent. Pour info IG traite 6 milliards d'Euros par jour à comparer au volume de la bourse de Paris ^^

    Donc maintenant en tradant les cfds, tu vas avoir envie de suivre les cours des futures et non ceux du spot et tu vas découvrir que les futures en début du mois sans parfois à +8 ou -8 du spot (ca dépend s'il y a des dividendes ou non sur le cac 40) pour finir à 0 de différence théorique le 3ème vendredi (échéance) mais là cela va être long à expliquer et dans 99% des cas les débutants hurlent manipulation des futures alors que c'est normal lol. Rassure toi iG enlève les intérêts sur les positions futures sur les cfds car il n'y a pas d'échéance sur cfds alors que les futures intègrent cette échéance mensuelle. Donc début du mois tu as spot 4000, futures 4008 et cfds 4000 (car les brokers cfds font la conversion dans les cours pour simplifier la vie aux débutants tout en suivant les futures.)

    bonne soirée

  10. ladefense92800 dit :

    question idiote : sachant que le cours cfd repercute avec retard le cour des futures , est t il envisageable de monter une strategie ( gagnante) pour profiter de cet "avantage " .

  11. ladefense92800 dit :

    En meme temps sur france info le matin ,ils le disent le matin avant l ouverture de la bourse " le cac qui devrait monter/baisser puisque les futures sont en hausse/baisse ......mais bon de la a se faire des sous ......

  12. Benoist Rousseau dit :

    Les CFD doivent répercuter en retard le cours des futures d'environ quelques ms. Donc c'est impossible de mettre une stratégie gagnante à notre niveau

  13. SIV dit :

    ce qui compte, vu la débacle de certains courtiers de renom, vaux mieux dispatcher au maximum, Man Financial, Knight Capital (grosse perte cet été ont eu des gros déboires, je serai pas étonné ds l'avenir qu'il y a des grosses faillites de courtiers, avec la montée du flash trading, les opérateurs jouent trop gros et les dirigeants peuvent se servir des fonds de leurs clients pr opérer pr leur compte propre, ce qui est arrivé à Man Financial... ou que les fos s'évaporent ds les paradis fiscaux..( Worlds spreads, PFG BEST) les structures sont à mon avis trop petites pr durer ds le tps,il faut une surface financière importante en cas de gros crash -style flash), même chez Ig Markets, je conseille de mettre au maxi, , 20% de son capital, le reste, sur un compte bancaire traditionnel , si on veux mener des opérations de trading de grosse envergure pr les gros, c'est mieux de s'adresser directement chez GS (ticket d'entré 15 millions d'euros), Mgs, Barclays, les banques de détail seront tjs sauvés avt les brokers en cas de gros cataclysme financier... sinon pr les stratégies de cfd adossés au futur, c'est inapproprié, ya que le cours spot qui compte et les S, R, ainsi que les gaps... comme today, ça vaux pas le coup de trader...

  14. Benoist Rousseau dit :

    Oui il faut avoir quelques % de son capital chez son broker cfds, futures etc par sécurité, c'est la base de la bourse, répartir les risques (et les leviers servent à cela) mais ce n'est pas suffisant, tous les brokers ne sont pas au même niveau, certains ont des comptes garantis 75.000€ par la Lloyds ou un Etat et d'autres rien. Certains sont contrôlés par des audits externes indépendants, d'autres non. Certains ont des comptes à rendre de manière trimestrielle et sont surveillés car côté en bourse, d'autres non... Certains sont des LLC aux USA avec autant de responsabilité qu'une pauvre Sarl en France... Certains pèsent plus d'un milliards en bourse et d'autres valent rien... Certains sont dans des paradis fiscaux, interdit par l'AMF créés depuis 6 mois et d'autres sont côtés en bourse depuis 20 ans avec toutes les garanties existantes... Enfin il ne faut pas confondre Man Financial, Knight Capital et un broker cfd ou futures, ils font deux métiers totalement différents. Pour les futures, je vous expliquais juste comment étaient côtés les cfds par rapport aux futures et non le spot puisque visiblement vous ne le saviez pas puisque vous étiez indigné d'une bougie de 200 points sur cfd à 8h15 qui correspondait à la bougie des futures. Autre exemple la SG a bradé des milliers de lots Kerviel un vendredi soir à 17h15 pile sur le Dax. Spot Dax +0.40% de mémoire en tout cas dans le vert, futures descendu à -3% entre 17h15 et 17h30 😉 Je m'en rappelle très bien, je me demandais pourquoi les futures Dax s'emballaient alors que le spot ne bougeait pas d'un millimètre... Ils sont juste balancé en ATP des centaines de milliers lots sur le Dax en 15 minutes pour ne pas risquer la faillite. On voyait les vagues, les futures remontaient et boum ils rebalançaient une salve en ATP de quelques milliers de lots. Ca a duré 15 minutes. Je ne connaissais pas les cfds à l'époque, mais ça a du faire étrange à beaucoup s'ils surveillaient que le spot, "inexplicable"... Idem pour les week end prolongés, on brade plus sur futures par sécurité et on a toujours des décalages avec le spot 5 10 15 minutes avant la clôture avant le week end ou jour férié aux USA. C'est à savoir quand on trade les cfds, sinon on risque de mauvaises surprises.

  15. Arnaud dit :

    Bonjour,

    Et bien que de réactions !!
    Je tiens juste à préciser que dans cet article, le principe de la martingale est juste décrit, mais en aucun cas je ne conseille de l'utiliser si vous êtes un débutant ou si vous n'avez pas assez de cash. Je ne l'ai peut-être pas assez précisé, désolé.

    De toute façon si vous vous êtes trompé de sens dans le lancement de votre trade, la martingale ne fera que repousser l'échéance de votre échec en vous faisant perdre plus d'argent. Il vaut mieux couper une position si vous vous êtes trompé, même si cela fait mal.
    Un petit porteur ne peut pas se permettre d'attendre car il n'aura jamais assez de réserve pour couvrir ses pertes latentes.

    En revanche dans le cas d'un flash krach ou micro krach, Nanex en dénombrant environ 10000 sur tous les marchés pour la seule année 2012, cette technique peut être utile et protège correctement, sachant que la chute n'est jamais aussi brusque qu'on peut le prétendre, il se passe tout de même quelques secondes avant de perdre 60 points et le stop est souvent touché. Si vous n'êtes pas sûr vous pouvez toujours prendre des ordres garantis. Je précise encore que je trade sur les CFD, je n'ai pas testé cette technique sur d'autres types de produits financiers.

  16. Gymerus dit :

    Dans ton commentaire Arnaud, tu dis qu'il faut avoir sélectionner le bon sens dès le début sinon la martingale ne fera qu'amplifier la perte. Je ne comprends pas ce qui te fait dire ca ...
    En effet : tant que le cours oscille entre les 2 bornes, on est bien d'accord que l'on ne perd rien et on ne gagne rien mais il faut sans cesse augmenter ses positions chaque fois que l'on touche une des 2 bornes. Cependant, on a constamment un surplus de positions dans le sens de la dernière borne touchée ... de ce fait, que la sortie se fasse au final par le haut ou par le bas, on sera gagnant in finé ; même si on part par le bas et que la toute première position était acheteuse.

  17. Arnaud dit :

    > gymerus: en fait si tant que tu te trouves à l'intérieur du canal, tu as une perte latente qui est minimale au milieu et maximale aux extrémités. Il faut commencer à sortir du canal et te rapprocher de ton objectif final pour commencer à équilibrer puis à gagner.
    Ex : tu étais partis à la hausse avec 1 contrat mais le cours se retourne et emporte 60 points plus bas ton ordre limité à 3 contrats. À ce moment, tu es en perte de 60 points du premier ordre. Cela descend un peu et le cours se retourne de nouveau et emporte de nouveau un ordre limité de cette fois-ci 6 contrats 60 points plus haut. À ce moment tu es en perte de 180 points (3x 60 points), etc, etc... Tu comprends bien que si cela continue dans un canal tu peux te retrouver avec des pertes latentes très importantes que ton broker couvrira jusqu'à la limite de ton capital existant (pour les plus sérieux).
    Bien sûr à cette perte latente, il faut ajouter le plus important, la couverture. Tous les contrats pris en compte dans tes trades représentent une couverture qui engage virtuellement ton capital. Couverture + perte latente ne peuvent dépasser la valeur de ton capital, du-moins chez IG, sans que tes trades les plus importants soient coupés pour limiter les pertes.

    Dans l'exemple ci-dessus avec des mini-contrats DOW JONES, la couverture est de :
    (1+3+6) x 76€ = 760 €
    La perte latente max de : 180 x 2$ = 360 $
    Soit un total d'environ 1100€.
    À ce stade ce n'est pas vraiment grave, mais j'ai vu des trades aller jusqu'à 6 fois emporter mes ordres limité. Cela arrive souvent dans des périodes de consolidation avant des annonces importantes au niveau économique ou politique. Tu imagines alors les sommes mises en jeu sur un seul trade pour ne gagner au bout du compte que 60 points.

    C'est pourquoi je parle de l'étude de la volatilite des cours, car cela peut permettre de limiter de voir emporter trop rapidement les ordres limités et ainsi moins engager son capital sur des périodes un peu longues d'attente.

Laisser un commentaire

Inscription au Forum

Blog: 1735 articles 12.329commentaires Forum: 501.565 messages 7705 membres
Devenez actif ! Rejoignez Andlil et sa Communauté de traders passionnés

Mes 2 comptes de trading avec PRT Trading sur CFDs et Futures

ProRealTime

En direct du Forum

Les derniers commentaires

[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9]
[a-zA-Z0-9]
["ne"]
["ne"]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["ny"]
["ny"]
["ny"]
["ny"]