Milton Friedman

22 7 2013 - 2 commentaires
ProRealTime

Biographie de Milton Friedman

Milton Friedman est né à Brooklyn aux États-Unis en 1912 dans une famille modeste, d'immigrés roumains. Il fait de brillantes études d'économie avant de devenir assistant de recherche pour l'économiste Henry Schultz à Chicago. En 1935, il occupe un poste au National Resources Committee puis au National Bureau of Economic Research.

Dès 1941, il devient conseiller au Département du Trésor des États-Unis et soutient le keynésianisme, très répandu à l'époque. A partir de 1946, il enseigne l'économie à l'Université de Chicago. Là, il développe un courant de pensée baptisé l'école monétariste de Chicago avec d'autres économistes de renom tels Georges Stigler, Ronald Coase. Cette école a une grande influence et compte parmi ses partisans de nombreux prix Nobel.

Dans l'ouvrage Histoire monétaire des États-Unis, il développe davantage sa théorie monétariste en collaboration avec l'économiste Anna Schwartz.

Son livre Capitalisme et liberté, publié en 1962, il critique le New Deal et défend avec ferveur le capitalisme, ce qui lui vaut de se faire connaître du grand public et de devenir conseiller économique du candidat républicain à la présidence des États-Unis de 1964, Barry Goldwater.

Il devient de plus en plus célèbre auprès du public américain en participant à la rédaction de chroniques d'économie pour le magazine Newsweek et en tant que conseiller du président Richard Nixon. En 1969, il participe à une commission qui concerne le service militaire et contribue à l'abolition de la conscription, ce qui représente une victoire pour Friedman, défenseur de la liberté individuelle.

Les théories de Milton Friedman ont certainement influencé de nombreux hommes politiques et économistes à son époque, dont ceux qu'on appelait les « Chicago Boys ». Il s'agit d'économistes d'origine chilienne qui ont été très influents dans la dictature du général Augusto Pinochet au Chili.

En 1976, il reçoit le prix Nobel d'économie pour ses travaux sur « l'analyse de la consommation, l'histoire monétaire et la démonstration de la complexité des politiques de stabilisation». Sa proximité avec le dictateur chilien Pinochet lui vaut de nombreux reproches.

Dès la fin des années 1970, il a pour projet de participer à une émission télévisée qui sera baptisée « Free to choose », et qui fera de lui et sa femme Rose, des célébrités de la la télévision américaine.

A partir des années 1980 et malgré ses 70 ans, Milton Friedman devient conseiller du président Ronald Reagan et participe à des comités et des fondations pour l'économie, l'éducation...

Il décède à San Francisco en 2006, à l'âge de 94 ans.

image Milton Friedman

Milton Friedman

Théorie de l'économiste Milton Friedman

Milton Friedman est considéré comme l'un des économistes les plus influents du XXème siècle. Ses théories ont eu un impact sur les gouvernements libéraux aux États-Unis mais aussi dans d'autres pays comme au Royaume-Uni à l'époque de Margaret Thatcher ou encore dans la dictature militaire de Pinochet au Chili.

Malgré avoir été un partisan des théories keynésiennes au début de sa carrière économique, Friedman finit par se tourner vers l'ultralibéralisme qu'il ne cesse de défendre ardemment.

Dans le cadre de son étude de la consommation, Friedman a développé la théorie du revenu permanent selon laquelle les gens prennent des décisions en fonction des revenus qu'ils anticipent sur le long terme et non en fonction de celui dont ils disposent à court terme. Cela rend la politique de relance de l'économie, telle que Keynes l'entend inefficace, et ne permet pas une croissance de la consommation.

Milton Friedman s'oppose totalement à l'intervention de l'État dans l'économie. Selon lui, l'augmentation de la masse monétaire est responsable de l'inflation. L’État doit intervenir de manière très modérée dans l'économie et doit se contenter de « fixer les règles du jeu » et se faire « l'arbitre » de ces règles.

Mais la théorie la plus connue de Milton Friedman est sans doute, le monétarisme. Friedman préconise de diminuer la masse monétaire et d'augmenter les taux d'intérêt pour se débarrasser de l'inflation, nuisible à long terme pour l'économie. Friedman est un des premiers défenseurs de l'indépendance des Banques Centrales face aux gouvernements.

Friedman a développé l'idée de l'existence d'un « taux de chômage naturel ». En effet pour l'économiste, sur le long terme, l'économie se dirige vers un taux de chômage d'équilibre qui n'est pas forcément dangereux. Il correspond à une volonté de certains travailleurs d'exiger un salaire plus ou moins élevé à un niveau de compétences donné, ou alors à des entreprises qui bénéficient d'un monopole et qui fixent des salaires bas.

Bien qu'il ai été critiqué pour quelques unes de ses idées ou méthodes, Milton Friedman reste un économiste influent dans le monde entier, dont les théories, accessibles aux experts comme au grand public, ont apporté un souffle nouveau et parfois provocateur dans le monde de l'économie et de la politique.

Œuvre de l'économiste Milton Friedman

(liste non exhaustive)

Two Lucky people : memoirs, Chicago, The University of Chicago Press, 1998

Free to choose : A personal statement, San Diego, Harcourt Brace Jovanovich, 1990

There's No Such Thing as a Free Lunch, recueil d'éditoriaux de Newsweek, 1975

Milton Friedman's Monetary Framework: A Debate with His Critics, 1975

The Counter-Revolution in Monetary Theory, 1970

The Optimum Quantity of Money and Other Essays, 1969

Monetary vs. Fiscal Policy avec Walter W. Heller, 1969

Money: the Quantity Theory, IESS, 1968

A Monetary History of the United States, 1867-1960, avec Anna J. Schwartz, 1963

Inflation: Causes and consequences, 1963

Price theory, Chicago, Aldine Pub. Co, 1976

Capitalism and Freedom, 1962

A Program for Monetary Stability, Fordham University Press, 1960

A Theory of the Consumption Function, 1957

Essays in Positive Economics, 1953

Roofs or Ceilings?: The Current Housing Problem avec George J. Stigler, Foundation for Economic Education, 1946

Income from Independent Professional Practice, Thèse avec Simon Kuznets, 1945

Taxing to Prevent Inflation: Techniques for Estimating Revenue Requirements, avec Carl Shoup et Ruth P. Mack, Columbia University Press, 1943

Retrouvez plus de biographies d'économistes célèbres dans notre Lexique économique


Lexique économique : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


Votez pour cet Article
ProRealTime    Pourquoi je trade les CFDs et les Futures en même temps ?

   Pourquoi je trade avec ProRealTime CFD et ProRealTime Futures ?

   Essayez un compte Démo Gratuit ou Réel

  Exclusif : 2 séances de coaching formation trading gratuites (valeur 500€)

Partagez cet article, c'est bon pour la santé
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

2 Commentaires pour Milton Friedman

  1. kone kalilou dit :

    Milton Friedman est envoyé par le créateur des ressources humaines pour aider le monde a établir l’équilibre entre recette et dépense et lutter contre l'inflation

  2. branly dit :

    suis vraiment satisfait par les informations qui vous mettez a notre disposition, grand merci

Laisser un commentaire

Inscription au Forum

Blog: 1728 articles 12.211 commentaires Forum: 477.407 messages 7550 membres
Devenez actif ! Rejoignez Andlil et sa Communauté de traders passionnés

Mes 2 comptes de trading avec PRT Trading sur CFDs et Futures

ProRealTime

En direct du Forum

Les derniers commentaires

  • Renaud-C : Ça a l'air ennuyeux, routinier, répétitif, tout ce que j'…
  • delouis : j aime car bien expliquer…
  • TwoFools : Merci Benoist pour ces informations très utiles. Par con…
  • Vince : OK Benoit. Merci.…
  • Benoist Rousseau : arnaque 100%…
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9]
[a-zA-Z0-9]
["ne"]
["ne"]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["ny"]
["ny"]
["ny"]
["ny"]