Définition du Turbo

19 5 2013 - 6 commentaires
ProRealTime

Qu'est ce qu'un Turbo ?

Un Turbo est un produit financier à effet de levier. Ce produit financier est lié à un actif sous-jacent tel qu'une action ou un indice. L'effet de levier associé à ce produit étant grand, les possibilités de gains à court terme sont également élevées, tout comme le risque. Ces produits sont émis par les institutions financières, et plus généralement par les banques.

Les Turbos fonctionnent avec une date  d'échéance et une barrière désactivante. La date d'échéance est la date à laquelle le Turbo arrive à maturité. La barrière désactivante, décidée par l'acheteur, est une variable de l'effet de levier et donc du risque.

Comment choisir la barrière désactivante de son Turbo ?

  • Si on pense que le cours du sous-jacent va diminuer dans la période choisie, on achète un Turbo avec une barrière désactivante supérieure au prix d'exercice. On parle alors de Turbo Put.
  • Si on pense que le cours du sous-jacent va augmenter dans la période choisie, on achète un turbo avec une barrière désactivante inférieure au prix d'exercice. On parle alors de Turbo Call.

La barrière désactivante, définie également le Strike. Le Strike est le prix auquel l'investisseur est autorisé à acheter (Turbo Call) ou vendre (Turbo Put) son Turbo quand la contrat arrive à maturité.

La barrière désactivante ne doit jamais être touchée par le cours du sous-jacent, ou l'investissement total est perdu.

Comment calculer le prix d'un Turbo ?

  • Pour le Turbo Call: (Prix/Point du sous-jacent - Strike)/100
  • Pour le Turbo Put: (Prix/Point du sous-jacent - Strike)/100

Exemple: - CAC40 à 3200 points - Barrière désactivante fixée à 3000 points

Prix du Turbo Call= (3200-3000)/100 = 2€

- CAC40 à 3200 points - Barrière désactivante fixée à 3500 points

Prix du Turbo Put= (3500-3200)/100 = 3€

  • A noter qu'il faut rajouter d'autres coûts additionnels:

- Taux d'intérêts - Dividendes anticipés - Risque de Gap (Coût qui protège contre les variations du sous-jacent entre les périodes de fermeture et d'ouverture)

De plus, on doit ajouter que le spread (Ecart entre le prix d'achat du Turbo par la banque et le prix de revente aux clients) a un effet sur le prix final du Turbo. En effet si le spread est élevé, le prix du turbo sera lui aussi plus élevé. Cela s'explique par le fait que la banque considère que le risque est élevée pour elle.

L'effet de levier sur le Turbo

 

Turbo effet de levier4

Influence du sous-jacent sur le Turbo

Deux facteurs majeurs ont une influence sur l'effet de levier

1-Les variations du sous-jacent

Ce schéma ci-dessus démontre l'influence des variations du sous-jacent sur le prix du Turbo. En effet ici, une variation de 1,3% de l'indice CAC40 entraîne une grande hausse du prix du Turbo grâce à l'effet de levier.

Détail du calcule de l'effet de levier:

(1,1-0,6)/0,6 = 0,83 soit 83%

(3800-3750)/3750 = 0,013 soit 1,3%

0,83/0,013 = 63,3

On trouve donc un effet de levier de 63,3

 

2- Démonstration de l'effet de la barrière désactivante sur le Turbo

  • Dans les 2 cas qui suivent, le CAC passe de 3750 à 3800.

Exemple 1: CAC40 à 3750 et barrière désactivante à 3700

- Prix du turbo = (3750-3700)/100 = 0,5 - Coûts supplémentaires =0,1€ - Prix final du Turbo = 0,6 €

Calcule de l'effet de levier:

- (1,1-0,6)/0,6 = 0,83 soit 83% - (3800-3750)/3750 = 0,013 soit 1,83%

effet de levier = 0,83/0,013 = 63,8

Exemple 2: CAC40 0 3750 et barrière désactivante à 3400

- prix du turbo = (3750-3400)/100= 3,5€ - Coûts supplémentaires = 0,1€ - Prix final du Turbo = 3,6€

Calcul de l'effet de levier:

- (4,1-3,6)/3,6 = 0,14 soit 14% - (3800-3750)/3750 = 0,013 soit 1,3%

effet de levier = 0,14/0,013 = 10,8

  • Si on a investi 1000€ dans le scénario l'exemple 1, on a donc acheté 1665 Turbos à 0,6€.

La hausse de 50 points du CAC40 nous rapporte alors: 1000 x 1,83 = 1830€

  • Si on a investi 1000€ dans le scénario de l'exemple 2, on a donc acheté 277 Turbos à 3,6€.

La hausse de 50 points du CAC40 nous rapporte alors: 1000x1,14 + 1140€

Pour trouver le gain, on multiplie notre investissements initial par (1+ la variation entre le prix d'achat du Turbo et le prix final.

Conclusion:

  • Plus la barrière désactivante est proche du prix d'exercice du Turbo, plus l'effet de levier est grand.
  • Plus la barrière désactivante est éloignée du prix d'exercice du Turbo, moins l'effet de levier est grand.

Les différents types de Turbo

On peut trouver différents types de Turbo émis par les banques. Leurs fonctionnement est globalement celui expliqué ci-dessus, à quelques exceptions prêtes. Premièrement, le sous-jacent peut être un indice, mais tout aussi bien le cours d'une action, une devise ou bien un autre type d'actif. La période de maturité des Turbos varie du court au moyen terme, mais il faut savoir que la majorité des investisseurs se séparent des Turbos avant que ces derniers n'arrivent à maturité.

Les banques se distinguent en proposant des Turbos plus complexes, où elles ont l'exclusivité sur ces produits. Les banques peuvent également proposer des assistances à leurs trader, en fixant des résistances et supports, qui servent d'alarmes à l'investisseur.

Comment acheter un Turbo ?

Les clients qui veulent trader avec ce type de produit doivent être conscient des risques. Si les gains peuvent être grands grâce à l'effet de levier, le risque peut être très élevé. En effet si le cours touche la barrière désactivante, l'investissement est perdu.

Pour acheter un Turbo, l'investisseur doit négocier un profil spécial avec sa banque et se dire averti des risques encourus.

Les risques du Turbo

Le turbo est un produit à risque. Ces risques sont divers.

- Le spread: L'émetteur est à la foi l'offre et la demande. Il décide donc de l'écart entre le prix d'achat et le prix de vente. La différence entre ces deux prix est à prendre en compte car on doit rattraper cette différence avant d'entrer dans nos frais. Le spread augmente ou diminue en fonction de:

  • Niveau de l'offre et la demande globale
  •  Le niveau du sous-jacent - La volatilité

- Le risque de fluctuation: Les fluctuations à l'opposé de celle prévues sont un risques à prendre en compte, qui font perdre de l'argent à l'investisseur.

- L'effet de levier: Les variations sont amplifiées par l 'effet de levier et donc plus dommageable.

- Le risque de change: Si un français achète des Turbos US qui sont indexés sur le Dow Jones, une baisse du Dollar par rapport à l'Euro provoque une baisse de ses gains.

- Le risque de Gap: Le cours du sous-jacent peut parfois varier entre le cours de clôture et celui d'ouverture. Certaines banques proposent de protéger contre ce risque en échange de frais supplémentaires.

Définition du Turbo
4 1 vote
ProRealTime    Pourquoi je trade les CFDs et les Futures en même temps ?

   Pourquoi je trade avec ProRealTime CFD et ProRealTime Futures ?

   Essayez un compte Démo Gratuit ou Réel

  Exclusif : 2 séances de coaching formation trading gratuites (valeur 500€)

Partagez cet article, c'est bon pour la santé
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

6 Commentaires pour Définition du Turbo

  1. BenPen dit :

    Il existe des turbos "infinis", c'est-à-dire sans date d'échéance.

  2. henrike dit :

    Bonjour,
    Comment est calculé la valeur d'un turbo call à échéance si la barrière désactivante n'a pas été touché?

  3. DV dit :

    Bonjour, quel est l'intérêt de proposer des dates d'échéance?

  4. Benoist Rousseau dit :

    Pour nous aucun, c'est juste favorable pour le broker. Les Turbos sont un produit totalement dépassés maintenant, trop chers, l'émetteur se retire quand il le souhaite de la cotation ou quand il y a de la volatilité... c'est tout simplement scandaleux... bref ce qu'il y a de pire pour un trader, aucune certitude de pouvoir entrer / sortir quand on le souhaite. Les cfds les remplacent avantageusement (cotation continue 24/24, stop garanti, spread garanti, liquidité absolue... ils sont moins chers, mieux pour le trading type scalping ou day trading, plus efficaces...). Les Turbos ont eux leurs heures de gloire il y a 10 ans mais maintenant... cela n'a plus de sens de trader sur turbos, avec les cfds on crée son propre turbos sans date d'échéance et avec la certitude de pouvoir sortir.

  5. Laurent dit :

    Bonjour,

    c'est marrant ! (Gag) en tout début d'article rubrique "Comment calculer le prix d'un Turbo ?", il y a une coquille (Gap a pris un g): - Taux d'intérêts - Dividendes anticipés - Risque de Gag (Coût qui protège contre les variations du sous-jacent entre les périodes de fermeture et d'ouverture)

    bonne journée 😉

  6. Benoist Rousseau dit :

    corrigé Merci

Laisser un commentaire

Inscription au Forum

Blog: 1728 articles 12.211 commentaires Forum: 477.407 messages 7550 membres
Devenez actif ! Rejoignez Andlil et sa Communauté de traders passionnés

Mes 2 comptes de trading avec PRT Trading sur CFDs et Futures

ProRealTime

En direct du Forum

Les derniers commentaires

  • Maniak : Bien joué, c'est impressionnant. Comme d'hab je dirais. …
  • Denis : Fragile psychologiquement âprès un AT j'ai été harcelé …
  • Xuo : Merci beaucoup pour le partage Benoist, PRT 10.3 a l'air vra…
  • Benoist Rousseau : Je trade les futures depuis 2004, j'ai passé plus de 20.000…
  • eric : j'ai fait très longtemps des futures et je n'ai pas souveni…
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9]
[a-zA-Z0-9]
["ne"]
["ne"]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["ny"]
["ny"]
["ny"]
["ny"]