ProRealTime
Vos réactions et idées sur l'actualité économique et sociale, vos lectures et questions sur l'économie

Taux obligataire / Taux interbancaire

par Benji72 » 10 Fév 2019 04:31

Bonjour à tous,

J'ai du mal à bien visualiser ces deux types de taux, je vois grossièrement ce qu'ils représentent mais concrètement et dans les faits j'ai du mal à comprendre dans les détails, d'où ma question.

Pour les taux obligataires, on parle donc du taux, du coupon, en pourcentage, qu'accepte de verser l'état en question à l'investisseur qui prête de l'argent à l'état ?
Si oui, j'aimerais comprendre : Qui fixe ce taux adossé au coupon ? Y a-t-il une branche de l'état qui fixe un taux comme la BCE pour les taux interbancaires où est-ce que ces taux montent et baissent tel les indices boursier, donc de par l'offre et la demande ?

Concernant les taux interbancaires, ces fameux taux qui font trembler les marchés, et régit par les banques centrales : Ce sont bien les taux directeurs qui fluctuent en l'occurence.
Mais ça concerne qui en fait ? Je veux dire... Est-ce que les taux directeurs sont qu'un indicateur et dans quel cas il faut se fier aux autres taux ?
Comment réagit le Libor, et l'Euribor quand une news de taux directeurs surgit ?

Re: Taux obligataire / Taux interbancaire

par Benoist Rousseau » 10 Fév 2019 10:25

Taux obligataire : pas que l’Etat, les entreprises aussi.

Oui cela fluctue. Renseigne toi sur l’agence France Trésor. Tu auras tes réponses

Re: Taux obligataire / Taux interbancaire

par Benoist Rousseau » 10 Fév 2019 10:27

https://www.aft.gouv.fr/

Re: Taux obligataire / Taux interbancaire

par Stan » 10 Fév 2019 10:35

"Pour les taux obligataires, on parle donc du taux, du coupon, en pourcentage, qu'accepte de verser l'état en question à l'investisseur qui prête de l'argent à l'état ?"

De ce que je sais à peu prêt :? :

Oui. Il existe pleins d'obligations différentes. Une obligation peut être émis par une entreprise aussi.
De ce que je sais il est fixé par l'offre et la demande mais pas toujours. Une entreprise peut très bien dire demain je lève 10millions€ en oblig à 3%. Mais si son taux ne correspond pas au marché, il se peut qu'elle ne trouve que pour 1millions..

Sur le marché secondaire, il est fixé par l'offre et la demande aussi, et, tout comme sur le marché primaire, les taux de financement d'un Etat ou d'une entreprise vont suivre une logique de "risque/rentabilité", par rapport aux taux de l'argent en vigueur (taux directeur).

Grossièrement je crois qu'on a : les taux directeur < taux d'Etats < taux d'entreprises.


Pour ce qui est du marché interbancaire :

En bleu tu as le overnight libor usd
En rouge le effective fed fund rate (overnight)
En vert l'écart fed fund - libor. (échelle gauche)



Il faut bien comprendre quelque chose (je prends l'exemple pour la FED) :
La fed fixe une zone cible qu'elle va tenter d'instaurer et de tenir par des opérations d'offres et de demandes de monnaie (open market operation).
Elle va la tenir et l'instaurer par différents outils monétaire qui vont intervenir à différents taux d'intérêts pour "obliger" des comportements économiques logique de la part des banques.
Par exemple si elle rémunère les réserves tenu par les banques dans ses comptes à 2,4% et bien si les banques veulent s'échanger ces réserves, elles ne font pas le faire sous 2,4%.. en théorie.

J'essaie de donner un exemple de logique, mais je ne veux pas partir trop loin, ca serait long, peut être incrompréhensible aussi.. :?

Conclusion rapide : les taux directeurs drive tout les autres taux, car ils vont induires des comportement économique logique par lesquels les banques vont prendre en compte "le prix d'a côté" pour faire du business avec quelqu'un d'autre. Par effet d'enchainement les taux directeur impacte absolument TOUS les autres taux.

(comprendre aussi que chaque banque centrale utilise des "techniques" différentes pour tenir sa politique monétaire :? )

(edit: si tu parles anglais concernant fonctionnement rapide du fed fund rate : https://www.investopedia.com/terms/f/federalfundsrate.asp )

Re: Taux obligataire / Taux interbancaire

par Aarnii » 10 Fév 2019 11:27

Hello!

pour compléter un peu ce qui a été dit, quand on parle de taux (obligataire), on parle de rendement à maturité en réalité. Que ce soit pour des obligations d'Etat, d'entreprises, etc.
Et par exemple, tu peux avoir deux obligations d'Etat 10 ans (2029) avec deux coupons différents mais elles auront le même taux, le même rendement. Le taux dépend du coupon et du prix de l'obligation. Le taux correspond simplement au rendement que tu ferais si tu achetais l'obligation au prix d'aujourd'hui et la détenais jusqu'à sa maturité, lorsqu'elle est remboursée à 100.

Les taux, que ce soit sur le marché primaire ou secondaire, sont fixés par les marchés. Une entreprise super risquée ne peut pas venir sur les marchés en disant voici mon obligation, je vous paierez un coupon de 1%...elle ne trouvera aucun acheteur lors de son émission. Elle sera donc "forcée" d'émettre sur le primaire à un certain coupon, et donc à un certain taux.
Ensuite sur le secondaire, les prix (et donc les taux) vont évoluer au gré de l'offre et la demande et de la santé financière de l'entreprise.

Concernant les taux interbancaires, ce sont les taux auxquelles se prêtent les banques entre elles, que ce soit pour une nuit (taux EONIA par exemple) ou pour plusieurs semaines/mois (taux EURIBOR, LIBOR, etc.). Ces taux sont fixés par un panel de banques, en général au moins notées AA (de mémoire). Ces taux varient chaque jour en fonction du taux moyen demandé par les banques et peut même exploser, comme lors du Credit Crunch pendant la crise des subprimes: les banques ne sachant pas l'exposition réelle aux subprimes de chacune ne se faisaient plus confiance entre elles et demandaient des taux de plus en plus élevés.
A noter que le LIBOR va être abandonné en 2021, suite aux différents scandales sur ce taux, les banques s'étant entendues à plusieurs reprises pour fixer un taux qui soit à leur avantage...

Les taux directeurs sont, eux, fixés par les banques centrales, et vont en fait servir de plancher à tous les autres taux, notamment les taux interbancaires. Prêter à une banque, même AA, étant plus risqué que de prêter à une banque centrale, les taux interbancaires sont un peu plus élevés que les taux directeurs. Par exemple, le taux EONIA (overnight) ou l'EURIBOR 1W (une semaine) sont autour de -0.35% tandis que les taux de dépôts à la BCE sont de -0.40%.
La politique monétaire des banques centrales, en faisant varier leurs taux directeurs notamment, ont donc un impact majeur sur tous les autres taux.

Re: Taux obligataire / Taux interbancaire

par Benji72 » 10 Fév 2019 15:59

Merci à tous, également à Aamii pour avoir approfondi certains détails ;)

Tel que je le perçois de par vos propos, c'est comme si dans les faits, l'état et les banques centrales sont deux monde complètement à part.
Et autant dire la chose franchement, quand on parle de taux, on penses à banque centrale et pas à un état donc, car l'état en soit on s'en fiche, il fait, comme pour les entreprises, que d'aller se financer sur le marché primaire en émettant des titres (OAT pour la France), puis les investisseurs s'échangent ensuite les titres entre eux sur le marché secondaire (et c'est donc le marché secondaire qui est véritablement régit par la loi de l'offre et la demande).

Donc en gros on a notre "mère" à tous qui nous guide et nous dirige qui est la banque centrale, qui mène la danse et sa politique, et tout le reste tourne autours.

J'ajouterais : Sur du trading de long terme sur l'EUR/USD, autant rester figé sur les taux directeurs donc quand on parle de taux ? Mon arrière pensée était de savoir si le LIBOR, EURIBOR, EONIA avait un quelconque impacte dans le quotidien de l'EUR/USD, mais en fait non, à part bien sur en temps de crise où j'ai d'ailleurs bien aimé la petite histoire de crise de confiance entre banque, où là oui, très certainement, ça a un impact sur la parité.

On parlait donc il y a quelques mois de "crack obligataire" de par une crise de confiance en l'endettement des états par rapport à la remontée rapide des taux directeurs US si je ne m'abuse ?

Re: Taux obligataire / Taux interbancaire

par Aarnii » 11 Fév 2019 19:06

Non, Etats et banques centrales sont deux mondes interdépendants. Les banques centrales ont un impact sur les taux. Les Etats (leur économie) ont un impact sur les politiques monétaires des banques centrales.

Et autant dire la chose franchement, quand on parle de taux, on penses à banque centrale et pas à un état donc, car l'état en soit on s'en fiche

Quand on parle de taux, on parle des taux souverains, des taux d'Etat. Quand tu investis dans une obligation, tu investis dans le taux de l'Etat, tu investis dans l'Etat, pas dans la banque centrale.
Certes, la banque centrale a un énorme impact sur les taux mais la situation intrinsèque du pays, la politique, la géopolitique, l'économie du pays va grandement faire bouger les taux. Il te suffit de regarder comment ont bougé les taux italiens pour voir que ce n'est pas que la BCE qui a fait bouger les taux italiens en 2018. C'est la situation politique (crise sur le budget italien) et économique (croissance et inflation en berne) qui ont fait énormément bouger (baisser, monter, baisser, monter,...) les taux.


Sur du trading de long terme sur l'EUR/USD, autant rester figé sur les taux directeurs donc quand on parle de taux ?

Comme pour les taux, les décisions des banques centrales ne sont qu'un des multiples drivers des taux de change. Oui le peso mexicain a rallyé en décembre parce que la banque centrale mexicaine a monté ses taux. Mais la livre turque a chuté en mai à cause de problème géopolitique (tension US/Turquie) et d'une économie au ralenti...avant de rebondir en juillet lorsque la BC turque a monté les taux.
Banques centrales, santé économique (inflation, croissance, etc.), géopolitique ont tous un part à jouer dans le mouvement des taux.
Tu as aussi des devises qui vont monter lorsque les marchés vont chuter, on parle de valeurs refuges comme le CHF ou le JPY. Tu as aussi le prix des matières premières qui peuvent avoir un impact très important sur certaines devises de pays exportateurs de matières premières (Canada, Australie, Norvège, Brésil etc.), par exemple le NOK a baissé en décembre avec la baisse du baril, étant donné que l'exportation de pétrole compte beaucoup pour la Norvège.
Les flux financiers, d'investissements ont aussi un impact majeur. Si les investisseurs se méfient de la croissance sur les émergents et décident de retirer leur bille, ils vont vendre leurs titres en devises émergentes et acheter aux US ou en Europe. Ils vont donc vendre de la devise émergente (et la faire baisser) et acheter de l'USD ou de l'EUR pour acheter des titres américains ou européens.

Donc ne s'occuper que de la banque centrale pour les taux ou les devises, c'est passé à côté de beaucoup de drivers qui ont une influence toute aussi grande sur leurs cours.

Re: Taux obligataire / Taux interbancaire

par Benji72 » 12 Fév 2019 07:00

Oui oui c'est bien comme ça que je perçois la choses, tout compte !

J'ai mal posé ma question, je rectifie : Quand on parle de taux, et uniquement des taux, ma question était de savoir si justement il ne fallait pas se fier uniquement aux taux directeurs et pas aux autres taux ? ;)
Après dans certains contexte, sur un contexte économique frileux il va de soit qu'on va porter aussi attention à l'Euribor, l'Eonia etc, mais dans la vie de tous les jours, quand on parle de taux, se référer aux taux directeurs suffit ?

Re: Taux obligataire / Taux interbancaire

par Aarnii » 12 Fév 2019 19:04

Non il ne faut pas se fier qu'au taux directeurs. Après, j'ai du mal à voir dans quel contexte tu te places. Tu ne voudrais te fier aux taux directeurs pour faire quoi?

Si tu es à la place d'un Etat, de son Trésor, ce qui t'importe c'est le taux auquel tu peux emprunter, le taux souverain (0.57% aujourd'hui sur le 10 ans français; 2.87% pour l'Italie). De même, si tu es une entreprise BB+, ce qui t'importe c'est à quel taux ton entreprise peut emprunter pour financer des investissements (disons 4% aujourd'hui), etc. Et pour un particulier, ce qui t'intéresse, c'est le taux de ton emprunt immobilier (en gros à 1.5%).
Le taux directeur dans tout ça, tu sais qu'il est un des drivers de tous ces taux, mais c'est pas celui que tu vas regarder pour savoir combien ça va te coûter d'emprunter. L'Etat italien aimerait bien être à la place de l'Etat français et emprunter à 0.57%.

Après si je suis un investisseur, et que tu me dis que si j'investis sur l'Italie, la France, l'Allemagne ou l'Espagne, je gagne le même taux, c'est pas possible. Tous ces pays ont la même banque centrale oui, mais je n'ai pas le même risque à investir en Allemagne qu'en Italie, donc je réclame un taux de rendement différent.

En fait ta question, j'ai un peu l'impression que c'est comme si tu demandais, si pour investir sur Renault, il ne fallait se fier qu'à la performance du CAC 40? Oui Renault fait partie du CAC 40 et l'évolution du CAC 40 a un impact sur le titre Renault mais c'est loin d'en expliquer tous les mouvements.
Après, je comprends peut-être mal ta question :mrgreen:

Re: Taux obligataire / Taux interbancaire

par Benji72 » 12 Fév 2019 19:15

Ben tu es beaucoup rentré dans les détails mais c'est pas plus mal, je penses qu'il faut que je fasse également un vrai travail de fond sur les autres taux en question.

Ma question était de savoir si observer se fier aux taux directeurs était suffisant pour avoir une vue d'ensemble de long terme.

Articles en relation
Taux de variation en % du PIB
par loilodan » 11 Fév 2019 14:39 (3 Réponses)
Courbe de taux USA
Fichier(s) joint(s) par Stan » 03 Jan 2019 22:22 (1 Réponses)
Le taux de pauvreté au plus bas historique
par noko » 23 Sep 2018 20:35 (21 Réponses)
baisse tendancielle des taux de profits
par cobra-san » 22 Déc 2016 01:49 (5 Réponses)
Taux de prelevement obligatoire en france
par kerlouané » 22 Fév 2018 17:44 (0 Réponses)
taux de chomage zone euro
Fichier(s) joint(s) par climatisor » 07 Oct 2018 20:31 (33 Réponses)
Conséquence de l'évolution du taux de refinancement
par vespertilio » 06 Nov 2018 22:20 (0 Réponses)
Keynes, investissement, taux d'intérêt
par Benoist Rousseau » 17 Déc 2018 20:13 (4 Réponses)
la hausse des taux et l'impact sur les marchés financiers
par Benoist Rousseau » 27 Sep 2018 11:03 (4 Réponses)
Les taux européens resteront bas tant que la BCE réinvestit
par David » 22 Déc 2018 20:26 (3 Réponses)

ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé