Les meilleurs traders de l'histoire de la finance

13 8 2013 - 24 commentaires
ProRealTime

Qui sont les meilleurs traders de la planète ?

Le métier de trader a toujours beaucoup fait "jaser" le commun des mortels. Critiqués, enviés pour leurs résultats, les traders n'ont pas été en odeur de sainteté depuis la crise financière de 2007 et les conséquences qu'elle a eu sur l'économie réelle. Il a été dit tout et n'importe quoi sur le métier de trader, les accusant de tous les maux et des travers de notre économie, mais il est bon de savoir que le métier de trader est un métier nécessaire au bon fonctionnement de notre économie.

La finance de marché est composée de métiers très complexes qu'il est bon de comprendre avant de se permettre de les critiquer. C'est ce manque de connaissance qui a, principalement, entrainé un feu nourri de critiques insensées contre les acteurs de la finance de marché.

Parmi les travers de la finance de marché, à mon avis, le plus important est la rémunération des plus gros traders. Le bonus sur leur salaire étant proportionnel à leurs bénéfices par mois, il peut atteindre des sommes insensées et entrainer les traders à prendre des risques importants car il n'ont pas grand chose à perdre au final. Au pire des cas, ils sont renvoyés et touchent des indemnités de chômage. N'oublions pas que les traders dans les banques ne sont que de simples salariés au contraire des traders en compte propre qui gèrent leur propre argent.

La moyenne du salaire d'un trader est de 297 000 € par an, les moins bons ne gagnent pas plus de 30 000 € mais les "dieux" de la finance peuvent gagner des bonus records. Voici une présentation des 12 traders les plus talentueux et aux bonus les plus élevés :

I. Warren Buffet

Warren Buffett 300x200

Warren Buffet : L'oracle d'Omaha

Warren est né à Omaha d'un père membre du congrès et trader en bourse. Intéressé et initié à la finance dés son plus jeune âge, il étudie à l'université de Colombia. Particulièrement doué, les portefeuilles constitués d'argent de la famille et de proches, réalisent des performances exceptionnelles pour l'époque (+30%). Via ses excellents résultats Warren Buffet convainc d'autres investisseurs de lui confier des fonds pour investir en bourse : en 1960 il gère déjà de chez lui 7 fonds de placements. En 1962 après une forte valorisation de ses titres, il regroupe ses 7 fonds sous Buffet Partnership Limited. En 1965, il prend le contrôle de Berkshire Hathaway qui deviendra par la suite son principal fonds de placement. Les meilleurs investissements de Warren Buffet ont été :

  • Dempster : une minoterie industrielle (1961/1963)
  • American Express (1964/1967)
  • Berkshire Hathaway
  • National Indemnity
  • The Washington Post
  • Nebraska Furniture Mart
  • Coca-cola

Sa stratégie est simple, il investi toujours sur des entreprises qu'il considère comme sous-évaluées  et avec un gros potentiel sur le long terme seulement. Il n’investit que sur des entreprises qu'il comprend parfaitement (il évite donc les entreprises de haute technologie). Buffet n’investit que sur le long terme il encaisse donc de grosses pertes en  1974, 1987 et 2009 (avec la crise des subprimes initiée en 2007). Cependant ces placements très judicieux lui rapportent beaucoup sur le long terme puisqu'il surperforme des indices tels que le Dow Jones ou le S&P 500 durant... plus de quarante ans !

Warren Buffet est considéré comme le meilleur trader de tous les temps.

Son fonds d'investissement Berkshire Hathaway possède un total de 427 milliards de dollars et sa fortune personnelle est estimée à 53.5 milliards de dollars.

II. George Soros

George Soros 300x208

George Soros : l'homme qui a fait sauter la banque d'Angleterre

George Soros est né en 1930 à Budapest d'un père écrivain. En 1947 il émigre en Angleterre pour y suivre des études d'économie à la London School of Economics. Une fois diplômé, il commence en tant que courtier à La City puis part rapidement à Wall-Street pour "gagner assez d'argent pour devenir philosophe ou écrivain le reste de sa vie". Mais le destin en a voulu autrement pour Soros qui, après son succès sur les marchés américains, fonde son propre fonds d'investissement, le Soros Fund Management. La spécialité du fonds de Soros est la spéculation sur l'explosion de la bulle financière. Il parie contre les actions japonaises (mais trop tôt pour réellement gagner de l'argent). En 1992 en pleine récession de l’Angleterre il paria 10 milliards de livres sur l'effondrement de la livre ce qui exerça une pression si forte que le cours s'effondra et la livre dû sortir du Système Monétaire Européen. Il est depuis surnommé "l'homme qui fit sauter la banque d'Angleterre". Il empocha 1.8 milliards de dollars sur cette seule opération. Son fonds continua de spéculer sur l'effondrement d'autres devises notamment sur le franc (à tord cette fois-ci).

Aujourd'hui, le Soros Fund Management gère plus de 28 milliards de dollars d'actifs et la fortune personnelle de George Soros est estimée à 19.2 milliards de dollars.

III. James Simons

James Simons le mathématicien de la finance

James Simons : le mathématicien de la finance

James Simons est l'un des précurseurs des mathématiques financières, il créé dés 1980 un fonds d'investissement financier se basant sur des modèles mathématiques pour investir. En 2007, il a également anticipé la crise des subprimes et shorté en prévision d'une baisse des cours. Passionné de mathématique, James Simon continue encore aujourd'hui à verser une partie de ses bénéfices à des départements de mathématique d'universités.

Sa fortune est de 11.7 milliards de dollars, il est aujourd'hui à la retraite et a confié les rennes de son hedge fund "renaissance technologies".

 IV. John Paulson

John Paulson : l'homme qui prédit la crise des subprimes

John Paulson : l'homme qui prédit la crise des subprimes

John Paulson est aussi surnommé "le sultan des subprimes" dans le classement du New York monthly news. Il est le fondateur du hedge fund Paulson and co. Ce trader de génie a su anticiper la crise des subprimes de 2007 et a fait de la vente à découvert intensive avec la majorité de ses hedges funds. Pour certains de ces fonds, il a multiplié leur capital par 2500 % ! Grâce à cette manœuvre, Paulson a remporté 3 milliards de dollars en 2007 et se paye même le luxe aujourd'hui d'employer Alan Greenspan en tant que consultant dans l'un de ses fonds.

Si John Paulson a été connu pour son anticipation et sa spéculation sur l'effondrement des subprimes il a également investi, via ses fonds, dans l'industrie et l'agriculture (3.7 milliards de dollars de bonus en 2007).

Sa fortune est estimée à 11.2 milliards de dollars et l'ensemble de ses fonds gèrent 35 milliards de dollars d'actifs financiers.

V. Steven Cohen

Steven Cohen : the hedge fund king

Steven Cohen : the hedge fund king

Steve Cohen est un trader américain qui a fait fortune dans la vente à découvert d'action. Fils d'un couturier et d'une professeur de piano, il est issu d'un milieu modeste de Long Island. Issu d'une famille juive, il fera partie de la première fraternité juive des États-Unis, la Zeta Beta Tau. Il se créa une fortune en tant que courtier pour l'entreprise Gruntal & co puis créa son propre fonds d'investissement avec "seulement" 20 millions de dollars. Il est aussi connu sous le nom de monsieur 100 000 $ par jour puisque c'était son bénéfice moyen chez Gruntal & co. Le succès des VAD d'action de son fonds feront le succès de ce dernier qui gère aujourd'hui 14 milliard de dollars d'actifs.

Sa fortune est estimée à 9.3 milliards de dollars.

VI. Paul Tudor Jones

Paul Tudor Jones : Le "Robin des bois" de New-York

Paul Tudor Jones : Le "Robin des bois" de New-York

Paul Tudor a commencé en tant que trader pour E.F Hutton puis a postulé pour faire un cursus finance à Harvard. Admis à Harvard il changea d'avis pour se former professionnellement directement sur les marchés financiers. Il se spécialisa sur le marché des futures du coton. En 1980 Paul Tudor fonda la Tudor Investment Corporation. Il fit réelement fortune en 1987 lorsqu'il prédit le lundi noir et short en grande quantité. La rumeur dit que cette semaine là, il tripla son capital.

Aujourd'hui son fond d'investissement gère près de 20 milliards de dollars et sa fortune personnelle est estimée à 3.6 milliards de dollars.

VII. Kenneth Griffin

Kenneth C.Griffin

Kenneth C.Griffin

Kenneth Griffin est un ancien étudiant d'Harvard où il s'est passionné pour la finance de marché. Depuis sa chambre d'étudiant, il gérait, déjà, deux fonds d'investissements dont un pour lequel les fonds provenaient de sa grand-mère. Il va même jusqu'à se faire installer une liaison satellite dans sa chambre d'Harvard pour pouvoir suivre les cours boursiers. Ses très bon résultats lui permettent d'être recruté part le fonds Glenwood Capital qui lui confie 1 million de dollars dés sa sortie d'Harvard en 1989. En un an le fonds aurait gagné +70% de sa valeur. Dés 1990, Ken Griffin crée son propre fonds : Citadel LLC avec "seulement" 4.2 millions de dollars. Son fonds fut le premier à titriser de la dette ce qui a fait de Ken Griffin un homme craint de Wall street. Comme Chris Hohn et Steven Cohen, c'est un homme très discret qui s'affiche le moins possible dans les médias.

Sa fortune est estimée à 3 milliards de dollars et son fonds Citadel LLC gère aujourd'hui 14 milliards de dollars.

VIII. Philip Falcone

Philip Falcone : le hockeyeur de New-York

Philip Falcone : le hockeyeur de New-York

Ancien grand joueur de Hockey à Harvard, Phil Falcone est l'un des plus talentueux trader de son époque puisqu'il est classé, depuis maintenant 10 ans, dans le classement des 100 traders les plus performants au monde. Ces résultats sont donc constants depuis 10 ans. Haut responsable chez Barclays, il quitte son poste pour fonder son propre fonds d'investissement avec "seulement" 25 millions de dollars. Il fait fortune rapidement en pariant contre les subprimes et empoche 1.5 à 2 milliards de dollars en 2007. Il est également spécialiste dans le rachat ou l'investissement dans des entreprises en difficultés financières.

Aujourd'hui sa fortune est estimé à 1.2 milliards de dollars.

IX. Noam Gottesman

Noam Gottesman

Noam Gottesman

Noam Gottesman est un fils de collectionneur d'art juif Dov Gottesman. Il a commencé sa carrière comme trader pour Goldman Sachs puis laissa son poste pour créer GLG Parteners avec le belge Pierre Lagrange. Ce fonds est le premier introduit à Wall-Street à gérer uniquement des fonds spéculatifs. Ce fonds a connu de nombreux déboires, étant suspecté de délits d'initiés à de nombreuses reprises, il a cependant toujours été disculpé. Le fonds a été racheté en 2010 par the Man Group plc ce qui a rapporté à ses fondateurs 1.6 milliards de dollars.

Le fonds GLG Partners gère aujourd'hui 26.2 milliards de dollars et la fortune de Noam Gottesman est estimée à 1.6 milliards de dollars.

X. Alan Howard

david harding - winton capital management Source: Internet

Alan Howard est le co fondateur du fonds suisse Brevan Howard. Alan Howard étant très discret et procédurier quant aux informations filtrant de sa vie personnelle, très peu d'informations sont disponibles sur son parcours. Il a été diplômé du prestigieux Imperial College London.

Son fonds d'investissement gère aujourd'hui 26 milliards de dollars d'actif et sa fortune personnelle est estimée à 1.6 milliards de dollars.

XI. Pierre Lagrange

Pierre Lagrange : le Belge le plus riche

Pierre Lagrange : le trader Belge le plus riche

Pierre Lagrange, d'origine belge, a été diplômé de la Solvay Brussels School of Economics and Management. D'abord trader pour JP Morgan et Goldman Sachs, il a co fondé le fonds d'investissement GLG Partners avec Noam Gottesman. Il réside depuis à Londres. Son divorce avec sa femme Catherine Anspach devrait être le plus important d’Angleterre avec 160 millions de £.

Le fond GLG Partners gère aujourd'hui 26.2 milliards de dollars et la fortune de Pierre Lagrange est estimée à 300 millions de livres (après son divorce).

XII. Christopher Cooper Hohn

Chris Hohn : le philanthrope ou la sauterelle (sur le marché allemand)

Chris Hohn : le philanthrope ou la sauterelle (sur le marché allemand)

Chris Hohn est un gestionnaire de fonds et un philanthrope. Issu d'un milieu modeste, il a brillamment fait ses études à Harvard d'où il est sorti Baker Scholar, c'est à dire dans les 5% des meilleurs élèves. Il est l'un des seuls traders de Wall-Street à avoir un train de vie modeste qu'il partage avec sa femme, Jamie Cooper. Il dénonce allégrement les salaires des traders qu'il trouve particulièrement honteux.  Le fonds qu'il gère est le TCI ou The Children's Investment Fund, ce fonds verse une partie de ses bénéfices à des associations caritatives luttant contre la précarité et les maladies dans le tiers monde. Le fonds est également l'une des 30 plus grandes associations caritatives d’Angleterre luttant principalement contre le sida dans les pays du tiers monde.

Son fonds d'investissement gère encore aujourd'hui 18 milliards de dollars mais sa fortune n'est que peu élevée puisqu'il donne la majorité de sa fortune à des œuvres de charité.

 

 

Les meilleurs traders de l'histoire de la finance
2.67 27 votes
ProRealTime    Pourquoi je trade les CFDs et les Futures en même temps ?

   Pourquoi je trade avec ProRealTime CFD et ProRealTime Futures ?

   Essayez un compte Démo Gratuit ou Réel

  Exclusif : 2 séances de coaching formation trading gratuites (valeur 500€)

Partagez cet article, c'est bon pour la santé
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

24 Commentaires pour Les meilleurs traders de l'histoire de la finance

  1. Thom dit :

    Finalement, ils ont presque tous un point commun, ils sont diplômés d'Harvard.

    Il faut peut-être précisé que Warren Buffet ne possède plus 53 milliards, il a presque tout donné (de mémoire il lui reste "quelques" milliards) à la fondation Bill&MelindaGates et dans les œuvres de charités de ses fils/filles.

    Et la légende de la photo de Pierre Lagrange est fausse, le Belge le plus riche est Albert Frère. 😉

  2. Benoist Rousseau dit :

    Source classement Forbes de mars 2013, Buffet 4ème fortune mondiale. En juin 2006, Warren Buffet a annoncé qu'il léguerait plus de 80 % de sa fortune à la Fondation Bill & Melinda Gates. Il n'est pas encore mort 😉

    Corrigé pour Pierre Lagrange

  3. Thom dit :

    Oui je me suis un peu précipité, il lègue 85% de sa fortune au cour du temps, çàd qu'il en a déjà donnée une (grosse ?) partie à l'heure où j'écris ce message, donc qu'il n'a plus exactement 53 milliards $.
    Source: L'effet boule de neige, biographie officielle.

  4. Benoist Rousseau dit :

    Fortune de Warren Buffet : 53,5 milliards de dollars en mars 2013 (Classement annuel Forbes de 2013, 4ème homme le plus riche au monde). Il lègue uniquement ses bénéfices actuellement, il n'a pas entamé du tout son patrimoine. A sa mort, 80% de sa fortune ira aux fondations qu'il aura indiqué sur son testament (et qui peuvent changer au dernier moment ou être annulé, un testament est facile à changer), pas avant. On le saura à sa mort ce qu'il en est réellement.

    Warren Buffett

    Net Worth
    $53.5 B As of March 2013
    At a Glance

    CEO, Berkshire Hathaway
    Age: 82
    Source of Wealth: Berkshire Hathaway, self-made
    Residence: Omaha, NE
    Country of Citizenship: United States
    Education: Master of Science, Columbia University; Bachelor of Arts / Science, University of Nebraska Lincoln
    Marital Status: Widowed, Remarried
    Children: 3

    Forbes Lists
    #4 Billionaires

    #2 in United States
    #3 in 2012

    #15 Powerful People

    #2 Forbes 400

  5. Thom dit :

    Sans vouloir paraître redondant, je cite : "le 26 Juin, Buffet annonça qu'il donnerait 85% de ses parts de Berkshire Hattaway -qui valaient 37 milliards de $ a lepoque- à un certain nombre de fondations au cour du temps. Etc. Il donna la première année 1,5 milliard. Etc. Il continua a distribuer ses milliards comme par exemple etc.." (p.897-898). L'un est une biographie officielle narrée par Buffet, écrite vers 2007-2008 et l'autre est un article de journal réputé datant de 2013. A choisir j'opterai aussi pour forbes puisque cest post subprime crisis.
    Si on le s'interesse qu'au chiffre, in a déjà une différence de 5%, ce sui est beaucoup dans ce cas-ci.
    Bref, tu comprends donc mon interpellation ^^

  6. Benoist Rousseau dit :

    Le système fiscal US est très intéressant pour les dons ou les créations de fondations, cela permet de ne pas être fiscalisé sur presque l'intégralité du don. Par exemple, je gagne 100 million d'euros, je crée une fondation qui a pour but d'aider un pays Y, combattre l'obésité, l'illétrisme... Mon fils, ma femme... est à la tête de la fondation et touche un salaire de x millions par an avec le jet pour se déplacer etc Impôt : 0€ Toutes les grosses sociétés US, les particuliers... font des dons, créent des fondations pour les plus riches etc Cela permet de défiscaliser à 100%, c'est très efficace lors des héritages notemment, cela permet de se payer des oeuvres d'arts gratuitement dans le cas de Musée etc Le vrai coût d’un don est égal à la valeur du bien donné moins la déduction fiscale accordée et les avantages qui vont avec (notoriété, publicité (Fondation Ronald McDonald par exemple)).

    Je rêve de pouvoir donner 80% de mes bénéfices à une association gérée par un ami ou un parent et ne pas payer d'impôts dessus. Je signe tout de suite 🙂 Il est plus facile d'être généreux aux USA quand un milliardaire est taxé moins de 10% sur ses revenus que pour un petit chef d'entreprise en France qui est taxé à 55% sur ses bénéfices 😉

  7. Thom dit :

    Si tu le permets je vais rester naïf sur les raisons qui ont poussées Warren à distribuer son capital dans diverses associations. Je vais rester sur l'image -qu'offre notamment le bouquin "Effet boule de neige"- du gentil investisseur et du pionnier dans le domaine. ^^

  8. Benoist Rousseau dit :

    La philanthropie existe aux USA, c'est une valeur importante de la société américaine (si en plus elle est encouragée fiscalement c'est tant mieux) 🙂

  9. Julien Alami dit :

    Si vous dites à Warren Buffet que vous êtes le meilleur trader de l'histoire et de la planète, il est fort possible qu'il ne va pas aimer. =) En revanche, si vous lui dites qu'il est un bon investisseur dans la valeur, il est sûr qu'il vous répondra par un oui joyeux. =). Dommage que l'article ne parle pas des traders ayant ruiné des fonds ou perdu des masses d'argent.

  10. Patrick Richard dit :

    Eh oui l'éternelle partie cachée de l'iceberg. Tout à fait d'accord sur l'investissement sur la valeur, c'est le plus sain et le plus efficace sur la durée. La spéculation est assimilable à un jeu et comme à tous les jeux, il y a au final beaucoup plus de perdants que de gagnants. C'est de l'adrénaline qui coûte une fortune à une économie !

  11. Benoist Rousseau dit :

    " Dommage que l'article ne parle pas des traders ayant ruiné des fonds ou perdu des masses d'argent." ce sera pour la prochaine fois, l'article fait déjà plus de 2000 mots soit 10 fois plus qu'un article classique 🙂 Sinon quand Warren Buffet a acheté des actions BoA en pleine crise en août 2011, n'est ce pas un investissement spéculatif que nous avons tous fait, acheter les financières au plus bas en spéculant sur le fait qu'il n'y aura pas un effondrement du système financier ? Un beau coup de spéculation opportuniste. "

  12. Alex974 dit :

    J'ai une préférence pour le dernier de la liste. Du moins si ce qu'il est dit sur lui est vrai 🙂

  13. Sylvain dit :

    Merci pour cet article.
    Je remarque qu'il y'à que des anglophones ( notamment des Ricains) et que des hommes dans la liste.

    Ce serait aussi cool et intéressant d'avoir un article sur les meilleurs traders pour compte propre, je pense ça va intéresser la plupart de vos lecteurs comme moi qui des pseudo traders pur compte propre 🙂

  14. Benoist Rousseau dit :

    99% des traders en compte propre ne vivent pas de leur Trading mais de la vente de leur formation, ebook. Un bon Trader ne vend pas de formation, il en a pas besoin et il sait qu'une formation ne sert à rien, on ne devient pas Trader en 3 jours. Par contre s'il crève la faim il hésitera pas à plumer le pigeon. Alors trouver une liste de Trader en compte propre qui vivent juste en tradant ça va être dur en France. Il y a que 30.000 traders actifs en France. Il doit en avoir moins de 500 qui en vivent de manière convenable et quand on commence à montrer qu on gagne 10k par mois comme je l'ai fait quelques mois on se ramasse la meute des jaloux aigris les insultes etc. Donc on fait profil bas ensuite.

  15. Sylvain dit :

    ". Un bon Trader ne vend pas de formation, il en a pas besoin et il sait qu'une formation ne sert à rien, on ne devient pas Trader en 3 jours." Rien de plus vrai!!! tu as tout resumé en cette phrase.
    Oui malheureusement, il y'a plus de vendeur de rêves qui profitent de la naïvete des debutants que de vrais traders en compte propre de succés.
    Je te suis depuis longtemps , et j'etais temoin de cette jalousie à travers le forum quand tu publiais quotidiennement tes trades. C'est ça la France, un pays de loosers qui haissent les gens qui reussissent ou qui ont du talent... bref....

    Mais, il doit y avoir des traders en compte propre ( pas de Francais biensur) mais qui sont connu... Je me souviens avoir lu une fois une de tes intervention dans le forum de PRO-AT, et tu parlais d'un Almand qui tradait le DAX, et qui installé au luxembourg et qui avait reussi à gagner qq millions en qq annes... C'est plutot de ce genre de talent dont je parlais.

  16. Ted dit :

    C'est à quelle âge qu'on devient un trader

  17. ushindi rwangano jackson dit :

    je prierais à Warren Buffet d'initier les jeunes experts en ce domaine étant donnée que la RDC a tant de théoriciens que les praticiens car il est un bon investisseur et je pense pour la contribution à la garantie de durabilité de ses activités, il peut ouvrir des filiales même au Congo démocratique. je suis gradué en sciences commerciales et financières, option comptabilité des entreprises et actuel chargé des finances de l'organisation " Acteurs Du Tourisme Durable" ATD en sigle. organisation qui œuvre dans le domaine du tourisme, conservation de la nature et la protection de l'environnement avec comme mission de contribuer au développement de la RDC et de l'Afrique à travers le tourisme durable.

  18. Olivier dit :

    regle n°1 d'un trader à succes :" Il faut prendre les femmes pour ce qu'elles ne sont pas, et les laisser pour ce qu'elles sont " (Gainsbourg)
    et demandert son avis à Pierre Lagrange ^^

  19. Dujourd´hui dit :

    4 traders qui sont diplômés de Harvard

  20. GNADRE GBOUSSOU JASMEN dit :

    JE VOUDRAIS AVOIR LES CONTACTS DE MR Benoist Rousseau

    POUR LUI PARLER DE MES SENTIMENTS CAR C'EST UN BON TRADER AU CŒUR HUMAIN

  21. Arnaud Menard dit :

    Merci pour cet article. D'après ce que je vois, le trading est apparemment un domaine dominé entièrement par les hommes et là encore, pas n'importe lesquels.

  22. MAM dit :

    auj8 je trouve Thami Kabbaj meilleur traider et aussi le meilleur coach avec la TKL TRAIDING SCKOOL

  23. Pedro dit :

    Buffet n'est pas un trader mais un type qui beneficie de l'effet moutonnier des abrutis qui pensent que c'est un trader... Il suffit qu'il dise qu'il va achter "Heinz" pour que tout le monde se jette dessus... et multiplie ses gains!! il n'y a rien du trading la dedans...

  24. Coco007 dit :

    Bonjour,
    Il y a des tradeuses . Si, si, cela existe. Mais elles sont par essence discrètes. Pour ma part je pratique le trading depuis des années en solo pour compléter mes revenus. Un de mes amis veut mettre à ma disposition des fonds importants et veut que je ne fasse que cela. Il désire de plus que je ne respecte pas le moindre money management , ce qui relève de la pure folie. Au regard de la vie de ces grands tradeurs on ne peut que conclure que le long terme est plus porteur sauf a profiter de quelques opportunités. C'était ce que je faisais jusqu' à présent avec succès mais à un petit niveau. SI je dois passer à un niveau supérieur , pas d'objection mais alors toujours suivant des règles strictes de management et sans pression de rendement ou de délai. IL ne comprend pas qu'un tradeur ou tradeuse sous pression est une grenade dégoupillée. Dur , dur . Je vais sans doute devoir renoncer à son offre, ce qui me ronge car je suis faite pour cela....Bon retournons à mon job de papiers (dans le milieu des FCPs! Il est dommage que quand vous êtes catalogué comme profession de plume (depuis des années) , le secteur financier ne vous donne pas la chance d'exercer vos talents comme trader /tradeuse. Maintenant que je bénéficie d'une opportunité, c'est dans de très mauvaises conditions. Ce sera sans doute pour une autre fois...........

Laisser un commentaire

Inscription au Forum

Blog: 1728 articles 12.211 commentaires Forum: 477.407 messages 7550 membres
Devenez actif ! Rejoignez Andlil et sa Communauté de traders passionnés

Mes 2 comptes de trading avec PRT Trading sur CFDs et Futures

ProRealTime

En direct du Forum

Les derniers commentaires

  • Renaud-C : Ça a l'air ennuyeux, routinier, répétitif, tout ce que j'…
  • delouis : j aime car bien expliquer…
  • TwoFools : Merci Benoist pour ces informations très utiles. Par con…
  • Vince : OK Benoit. Merci.…
  • Benoist Rousseau : arnaque 100%…
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9]
[a-zA-Z0-9]
["ne"]
["ne"]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["ny"]
["ny"]
["ny"]
["ny"]