Guide des krachs boursier

ProRealTime

Les grands krachs boursiers de l'histoire

Nous vous proposons aujourd'hui en guide des grands krachs boursier. Il est indispensable de bien comprendre l'histoire de la finance pour la comprendre et ainsi voir que ces krachs ne sont qu'un éternel recommencement d’enchaînement de cycles haussier et baissier. Néanmoins, accompagnée par le développement de nos technologies allié au phénomène de globalisation, la fréquences des krachs boursier s'accélère de plus en plus ainsi que leur impact sur l'économie mondial.

Les krachs ont d'abord été à l'échelle un pays, puis à celle un groupe de pays, puis à celle d'un continent. De nos jours,ils touchent maintenant le monde entier de manière quasi simultanée.

Notre guide des krachs boursiers s'articule chronologiquement:

 

 

Les grands krachs boursiers de l'histoire
Krach de la tulipe de 1637
La faillite de Law de 1720
Krach de la bourse de Vienne de 1873
Krach de l'union générale en 1882
Krach de 1929
Krach d'octobre 1987
Krach asiatique de 1998
Krach russe de 1998
Krach de la bulle internet de l'an 2000
Krach de 2008: Crise des subprimesCrise des subprimes et responsabilité de la Fed
Flash Krach de 2010
Krach de 2010: Crise grecque
Krach de 2011: Crise de la dette souveraine

 

Résumé des grands krachs boursiers

Krach de la tulipe en 1673

La Tulipomanie est le nom donné à la crise du marché de la Tulipe qui a touché l'Europe et notamment les Pays-Bas dans les années 1637. C'est une crise importante car c'est la première bulle spéculative de l'histoire. Consultez notre article sur la Tulipomania pour plus d'informations.

La faillite de Law en 1720

Cette crise est en partie due à l'arrivé de John Law dans la gestion des finances de la France, sous le règne du régent Philippe d'Orléans. John Law, un financier écossais, met en place un système financiers révolutionnaire, en introduisant de la monnaie papier en l'échangeant contre des métaux précieux. C'est ce procédé qui a donc mener la banque royale à la ruine et ruiné de nombreuses familles. Après avoir atteint l'apogée grâce à son modèle, il se voit obligé de fuir afin d'échapper à une mort prématurée.

Cette crise est un bonne exemple du facteur confiance sur les marchés.

Krach de la bourse de Vienne en 1873

Le krach de la bourse de Vienne de 1873 a conduit à la période bien connue de la grande dépression. Ce krach a été provoqué à la suite de la libéralisation du système bancaire des années 1870.
L'unification allemande (entre la Prusse et l'empire Austro-Hongrois) de 1871 crée un climat favorable pour l'économie. De plus, la France ayant perdu la guerre Franco-prussienne de 1870 se voit obligée de verser 5 milliards de francs aux allemands. De nouvelles liquidité sont alors injectées dans l'économie allemande.

Le développement poussé de la concurrence a ensuite conduit une baisse des profits de beaucoup de banques, ce qui entraîne peu à peu les investisseurs dans le doute. C'est la banque de Budapest qui fait en premier face à un défaut de remboursement. D'autres banques rencontrent alors le même problème: la crise de confiance s'étend. Toute l'Europe est peu à peu touchée par cette crise bancaire.

Krach de l'union générale en 1882

La banque française Union générale fait faillite en 1882. C'est à l'époque une banque relativement jeune puisqu'elle a été créée en 1875, dans la région lyonnaise. Cette banque fait faillite à cause d'une mauvaise gestion. Sa faillite entraîne beaucoup d'autres acteurs du marché avec elle, tels que des agents de change de la région de Lyon. La crise s'étend ensuite à la bourse de Paris. C'est une crise peu connue, mais elle a entraîné de nombreux secteurs dans la crise, tels que le secteur minier ou encore celui de la métallurgie.

Krach de 1929

Le Krach de 1929, matérialisé premièrement par le Jeudi noir est le plus gros krach de l'histoire de la bourse. Le Krach de 2008 peut paraître plus impressionnant, mais celui de 1929 a eu des répercutions encore plus fortes au niveau économique et a entraîné l'Europe toute entière dans la crise.

Krach d'octobre 1987

Le krach d'octobre 1987 fût d'abord provoqué par la politique de lutte contre l'inflation de la FED. En effet, l'annonce d'une hausse de ses taux d'intérêt ajoutée à l'annonce des mauvais chiffres de la balance commerciale américaine ont affolé les marchés américains. C'est la première crise que les marché informatisés (voir HFT ) ont eu à supporter. Comme pour toute première fois, les choses ne se sont pas bien passées et la tendance baissière fût fortement accentuée par les systèmes informatiques de trading. La FED, via son président Alan Greenspan, a ensuite du intervenir pour rassurer les marchés. En tout, le Down Jones a perdu plus de 22% de sa valeur durant cette crise.

Krach asiatique de 1998

Cette crise a frappé de nombreux pays émergents en Asie, mais également des pays comme le Brésil ou la Russie. C'est en 1997 que la crise s'amorce en Thaïlande à cause de la perte de confiance des investisseurs étrangers. Ces derniers étant inquiets de l'augmentation trop rapide de l'endettement à court terme du pays. Petit à petit cette crise touche l'ensemble des pays d'Asie du Sud-Est. La perte de confiance touche également leurs monnaies, ce qui entraîne une insolvabilité des banques. L'économie toute entière de ces pays est alors touchée.

Krach russe de 1998

Le Krach russe de 1998 s'inscrit dans la continuité du Krach asiatique de 1997. Il est avant tout une crise monétaire du rouble. En effet, la devise perd près de 60% de sa valeur en un peu moins de deux semaines, avec une chute de 17% pour la seule journée du 27 août 1998. Une crise économique s'est ensuite développée dans le pays, avec notamment une inflation très élevée de 84% en Russie en 1998. Cette crise a failli entraîner les autres marché mondiaux dans le rouge, mais la FED est intervenue, notamment pour sauver le Hedge Fund américain "Long Term Capital Management".

A noter: Après sa création en 1993, le VIX connait son premier vrai pic lors de cette crise russe.

Krach de la bulle internet de l'an 2000

La bulle internet est le nom donné à une bulle spéculative ayant touché le secteur de la technologie de pointe, comprenant la télécommunication et l'informatique. Des valeurs devenues célèbres grâce à la bulle internet illustrent bien cette ce krach. Par exemple, Alcatel a atteint les 94 € le 1 septembre 2000, pour finir à un prix de 12,65 € en septembre 2001.  Cette nouvelle économie se traduit par l'émergence des "Golden Boy". En effet, cette hausse frénétique des cours a permis à deux nombreux traders de s'enrichir sans limite.

Cette crise démarre d'abord par la chute du NASDAQ , après que ce dernier est atteint un record à 5048,62 points le 10 Mars 2000. Ce dernier perd 27 % lors du mois d'avril 2010, pour perdre au final près de 40 % sur l'année 2000. Bien évidemment, il entraîne tous les autres marchés dans sa chute.

Krach de 2008: Crise des Subprimes

La crise des  subprimes démarre d'abord avec la faillite de la Banque Lehman Brothers. Elle entraîne l’ensemble des marchés financiers dans sa chute. Consultez cet article sur la crise des subprimes pour une présentation détaillée de cette crise. Vous pouvez également consulter un autre article sur les liens entre la Fed et la crise des subprimes.

Le Flash Krach de 2010

L'un des flash Krack les plus impresionnants de l'histoire moderne ou comment certaines valeurs ont pu perdre 99% de leur valeur en quelques minutes.

Krach de 2010: Crise grecque

La crise grecque intervient dans la continuité de la crise des subprimes, qui elle même a entraîné de nombreux pays dans la récession lorsque cette crise financière s'est transformée en crise économique. Le contexte mondial explique en partie cette crise, mais il faut également rajouter qu'elle est également du à une mauvaise gestion des finances du pays, durant les années qui ont précédé. En effet, ce pays a en 2010 une dette publique qui s'élève à 120% de son PIB ce qui est alors très élevé par rapport aux voisins européens.

Goldman Sachs a également une certaine responsabilité dans cette crise, puisque  c'était cette banque d'investissement qui a mis au point le financement de l'entrée de la Grèce dans la zone Euro. Cette crise grecque est en fait le point déclencheur de l'ensemble de la crise de la dette souveraine en Europe.

Krach de 2011: Crise de la dette souveraine

La crise de la dette intervient dans la continuité de la crise grecque. Cette crise est à la base due à des déficits publics non contrôlés depuis très longtemps et qui dépasse alors de loin les exigences de 3% du traité de Maastricht. De plus, ces déficits publics, sont également dus au sauvetage des banques européennes par les Etats. Des pays Européens, dont la France, se retrouvent en difficulté, notamment à cause de la spéculation sur leur dette et de dégradation de leurs notes par des agences comme Moody's.

Les difficultés rencontrées par la zone euro remettent alors en évidence les défaillances de la zone Euro. Le manque d’homogénéité de la zone euro, pourtant voulue dans la théorie de la zone monétaire optimale de Mundell, est alors pointé du doigt.

 

Vous pouvez retrouvez tous nos autres guides:

   Portail des guides d'andlil

Débutant Connaisseur Avancé
Trading
Economie
Finance

 

 

Guide des krachs boursier
2.35 282 votes
ProRealTime    Pourquoi je trade les CFDs et les Futures en même temps ?

   Pourquoi je trade avec ProRealTime CFD et ProRealTime Futures ?

   Essayez un compte Démo Gratuit ou Réel

  Exclusif : 2 séances de coaching formation trading gratuites (valeur 500€)

Aucun Commentaire pour Guide des krachs boursier Soyez le Premier !

Laisser un commentaire

Inscription au Forum

Blog: 1728 articles 12.211 commentaires Forum: 477.407 messages 7550 membres
Devenez actif ! Rejoignez Andlil et sa Communauté de traders passionnés

Mes 2 comptes de trading avec PRT Trading sur CFDs et Futures

ProRealTime

En direct du Forum

Les derniers commentaires

  • Maniak : Bien joué, c'est impressionnant. Comme d'hab je dirais. …
  • Denis : Fragile psychologiquement âprès un AT j'ai été harcelé …
  • Xuo : Merci beaucoup pour le partage Benoist, PRT 10.3 a l'air vra…
  • Benoist Rousseau : Je trade les futures depuis 2004, j'ai passé plus de 20.000…
  • eric : j'ai fait très longtemps des futures et je n'ai pas souveni…
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9]
[a-zA-Z0-9]
["ne"]
["ne"]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["ny"]
["ny"]
["ny"]
["ny"]