La théorie de l'avantage comparatif

9 7 2013 - 3 commentaires
ProRealTime

Qu'est-ce que l'avantage comparatif ?

L'avantage comparatif est une théorie développée par David Ricardo pour le commerce international. C'est une évolution dans la continuité de la théorie d'Adam Smith et sa théorie de l'avantage absolu. Cette théorie veut que deux pays peuvent commercer, même si ces derniers n'ont pas d'avantage absolu différent. De son coté Adam Smith développe qu'il faut produire là où on est le meilleur afin commercer avec un pays ayant un avantage absolu différent du sien. David Ricardo pense que deux pays ont toujours un moyen de commercer grâce à l'avantage comparatif.

ricardo

David Ricardo

Exemple d'avantage comparatif

Par exemple, Yang peut produire 600 kg de riz dans sa rizière ou élever 600 poulets durant une année. Lee peut lui produire 500 kg de riz dans sa rizière ou 250 poulets d'élevage durant l'année.

Yang a l'avantage absolu dans les deux cas, mais s'il décide de produire 300 kg de riz, il ne peut plus produire que 300 poulets car il doit partager sa capacité de production par 2.

Lee a l'avantage absolu dans aucun des cas mais la théorie de Ricardo prouve que les deux ont tout intérêt à commercer l'un avec l'autre, en se spécialisant tous les deux dans le produit pour lequel ils ont l'avantage comparatif.

Si Yang et Lee décident de ne pas s'échanger, en dépensant une capacité équivalente pour chaque produit, ils peuvent produire respectivement 300 kg de riz  avec 300 poulets et 250 de riz avec 125 poulets. On a donc un total de 550 de riz et 425  poulets.

Ricardo propose de calculer le coût d'opportunité pour chaque produit:

  • Si Yang veux produire 10 poulets, il renonce à 10 kg de riz. S'il produit 10 kg de riz, il perd 10 poulets.
  • Si Lee veux produire 10 poulets, il renonce à 20 kg de riz. S'il produit 10 kg de riz, il perd 5 poulets.

Yang a donc un meilleur avantage comparatif sur le poulet, en effet, il perd 1 de riz en produisant 1 poulet, tandis que Lee perd 2 de riz en produisant 1 poulet.

De son coté, Lee a un avantage comparatif sur le riz, il perd 0,5 de poulet en produisant 1 de riz tandis que Yang perd 1 de poulet en produisant 1 de riz.

Si les deux décident d'échanger et de se spécialiser, là où ils ont un avantage comparatif, ils peuvent produire  en tout 500 kg de riz et 600 poulets. La production totale serait donc bien meilleure que si Yang et Lee produisaient chacun de leur coté.

Ricardo a étendu cette théorie au commerce international. Si les pays se spécialisent dans un secteur où ils ont un avantage comparatif et qu'ils échangent librement entre eux, ils bénéficient tous de ce système.

Les limites de l'avantage comparatif

La théorie de Ricardo est un fondement de la théorie du commerce international, mais elle est maintenant dépassée. En effet, cette théorie ne prend pas en compte les coûts annexes, comme le coût du transport, le chômage, la libéralisation du capital, ou encore les taxes de douanes. A sa décharge, la libéralisation du capital n'était pas développée à l'époque de Ricardo et lui même ne pensait pas que l'argent pouvait traverser les frontières. La mondialisation met donc à mal sa théorie, mais elle reste utile pour comprendre la logique du commerce international.

Citation de James Mill sur l'avantage comparatif

 "Si deux pays peuvent produire les mêmes marchandises, par exemple du blé et du tissu, mais pas avec la même aptitude comparative, ils trouveront avantage à se cantonner chacun à l'une des activités et à échanger l'autre."

James Mill

 

Guide des grandes théories économiques

 I. Les grandes écoles de pensée  II. Les systèmes économiques  III. Les principaux cycles économiques
 L’économie classique  Le capitalisme libéral  L'économie Keynésienne normative
 Le Marxisme  Le socialisme de marché  Le monétarisme
 L'économie Keynésienne positive  La planification centralisée  La courbe de Phillips
 La Synthèse Néoclassique  Le mercantilisme  L'hypothèse du revenu permanent
 L'école Autrichienne  La thérapie de choc  Les attentes rationnelles
 Le consensus de Washington  La cohérence temporelle
 L'accélérateur financier
 L'hypothèse d'instabilité financière
 Le prêteur en dernier ressort
  IV. Les théories de la croissance et du commerce
 V. L'individu et l’État dans l'économie  VI. Les théories sur les marchés
La croissance néoclassique La recherche de rente  L'efficience du marché
La théorie de la nouvelle croissance Le choix rationnel  La main invisible
La destruction créatrice Les droits de propriété  Le marginalisme
Le capital humain L'incidence fiscale  La tragédie des biens communs
L'autorité de la loi La charge fiscale excédentaire  La sélection adverse
La loi d'okun L'économie de l'Offre  L'aléa moral
Les limites de la croissance L'effet d'éviction
L'avantage comparatif Le choix Public
Le modèle Heckscher-Ohlin La théorie de l'utilité escomptée
Le commerce international: Théorie de Paul Krugman
La théorie des perspectives
La zone monétaire optimale La théorie des jeux
L'impossible trinité Le principe pollueur-payeur
La parité de pouvoir d'achat

 

Retrouvez plus de définitions dans notre rubrique Lexique économique


Lexique économique : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


La théorie de l'avantage comparatif
5 8 votes
ProRealTime    Pourquoi je trade les CFDs et les Futures en même temps ?

   Pourquoi je trade avec ProRealTime CFD et ProRealTime Futures ?

   Essayez un compte Démo Gratuit ou Réel

  Exclusif : 2 séances de coaching formation trading gratuites (valeur 500€)

Partagez cet article, c'est bon pour la santé
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

3 Commentaires pour La théorie de l'avantage comparatif

  1. Chris dit :

    Je vous remercie de ce résumé de l'avantage comparatif que je ne connaissais pas et que je trouve passionnant , comme quoi , on peut toujours apprendre des choses nouvelles .
    Ce qu'il manque dans cet avantage comparatif , c'est la qualité du produit , peut-être que le champs de Yang est parsemé de plantes aromatiques qui donnent un meilleur goût à son riz et à ses poulets ce qui lui apportera un avantage crucial à la revente d'où l'importance de l'identité du produit , du lieu de fabrication .
    Le vin de Bordeaux sera toujours plus apprécié qu'un vin d'Espagne , la fabrication made in Germany plus appréciée que le made in China !

  2. philippe bis dit :

    j 'ai gagné mes premiers sous a 15 ans en ramassant des poulets dans les élevages Breton a 4 heures du matin pour 100 francs (15 euros) les 6 heures ( intense) de travail,aujourd 'hui ils ont tous mis la clé sous la porte et l 'on mange soit du poulet haut de gamme labelisé ou du poulet en surpoids qui tiennent plus debout made in brésil...

  3. kambale kabukulu lucien dit :

    l'avantage comparatif donne a l'entreprise une économie d’échelle mais sans tenir compte de la recette qui viendra par la suite. De ma part je dirais que l'avantage serait lié à réputation de la firme

Laisser un commentaire

Inscription au Forum

Blog: 1735 articles 12.329commentaires Forum: 501.565 messages 7705 membres
Devenez actif ! Rejoignez Andlil et sa Communauté de traders passionnés

Mes 2 comptes de trading avec PRT Trading sur CFDs et Futures

ProRealTime

En direct du Forum

Les derniers commentaires

[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9]
[a-zA-Z0-9]
["ne"]
["ne"]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["ny"]
["ny"]
["ny"]
["ny"]